Enquête sur la crise sanitaire de 2020 et continuité pédagogique : la poursuite des apprentissages a été satisfaisante

Pendant la période de fermeture de l’ensemble des écoles, collèges et lycées de France de mars à mai 2020, la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports a conduit sept enquêtes auprès de parents d’élèves du second degré et de leurs enfants, de professeurs d’écoles, de collèges et de lycées, ainsi qu’auprès de personnels de direction, de directeurs d’école, d’inspecteurs pédagogiques et des conseillers principaux d’éducation.

Au total, plus de 100.000 personnes ont été interrogées au mois de mai 2020, pour rassembler des informations de plusieurs natures sur le vécu de cette période inédite par l’ensemble des acteurs du système éducatif.

Pendant cette période de confinement, les professeurs des écoles estiment avoir pu suivre 94% des élèves de leur classe en moyenne. Pour les professeurs des collèges et lycées, cette proportion s’élève à 90 %. Une majorité (68%) des professeurs considèrent que les élèves ont appris de manière satisfaisante.

8 parents sur 10 de collégiens et lycéens déclarent que ce qui a été proposé à leur enfant était profitable. Les collégiens et lycéens disent quant à eux avoir rencontré peu de difficultés matérielles ou d’organisation pour travailler mais pour un tiers d’entre eux la motivation leur manquait. 

Les enseignants soulignent les progrès des élèves en termes d’autonomie et de maîtrise des outils numériques. Les parents confirment ce gain en autonomie et estiment, aux deux tiers, que leur enfant a maintenu son niveau d’apprentissage et, pour 6 parents sur 10, qu’il a découvert de nouvelles méthodes.

Les résultats de cette enquête soulignent combien les élèves, les professeurs et les parents ont su s’adapter à ces circonstances exceptionnelles.  

Jean-Michel Blanquer se félicite de ces retours positifs à bien des égards, compte tenu de la situation exceptionnelle de crise où 12 millions d’élèves ont été confinés du jour au lendemain. Le ministre salue le travail des élèves, la mobilisation des professeurs et de l’ensemble de l’institution scolaire et l’engagement des parents durant ces derniers mois. Grâce à cette mobilisation collective, les élèves ont pu continuer leurs apprentissages pendant une période complexe et inédite. 

Retrouvez la note d’information ici

Mise à jour : Juillet 2020