[Communiqué de presse] Point d'étape du Grenelle de l'éducation : revalorisations des personnels en 2021

Dès le début du quinquennat, le ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports a pris l’engagement de revaloriser les personnels et particulièrement les professeurs. En 2021, le ministère dispose d’une enveloppe de 400 M€ pour revaloriser ses personnels et accompagner la transformation des métiers de l’éducation (500M€ en année pleine). Cette mesure prend place au sein d’un travail global sur l’amélioration des conditions de travail des personnels et du système éducatif, dans le cadre du Grenelle de l’éducation.

Dans cette perspective, le budget 2021 prévoit un effort significatif de l’État en faveur des personnels de l’éducation nationale, tant pour l’enseignement public que privé, afin de reconnaître leurs missions et de renforcer l’attractivité des métiers de l’enseignement.

A la suite de deux groupes de travail avec les organisations syndicales, tenus les 13 et 19 octobre, il a été décidé que ce montant servirait à prendre les mesures suivantes.

1. Mise en place d’une prime d’attractivité pour les professeurs en début de carrière

La moitié de l’enveloppe globale sera utilisée pour attribuer une prime d’attractivité aux professeurs en début de carrière. Cette prime vise à :

  • Proposer une rémunération accrue aux jeunes professeurs ;
  • Renforcer l’attractivité du métier d’enseignant et favoriser les nouveaux recrutements ;
  • Faciliter l’installation dans les nouvelles fonctions d’enseignement et le déroulement des premières années de carrière.

Elle bénéficiera à 31% des professeurs, durant les 15 premières années de carrière pour les personnels titulaires, et sera dégressive en fonction de l’ancienneté. Un professeur débutant gagnera ainsi 100 € nets de plus chaque mois. Un contractuel en début de carrière gagnera 54 € nets de plus chaque mois.

La prime d’attractivité concernera l’ensemble des corps enseignants et assimilés de l’enseignement public et de l’enseignement privé sous contrat : professeurs des écoles, certifiés, agrégés, mais aussi psychologues de l’éducation nationale et CPE en début et milieu de carrière. Cette prime sera modulable avec un principe de dégressivité suivant l’échelon. Elle rentrera en vigueur à partir du mois de mai 2021.

2. Une prime d’équipement informatique sera attribuée aux professeurs et aux psychologues de l’éducation nationale

Une prime d’équipement informatique sera versée dès le mois de janvier 2021. D’un montant unique de 150 € net, elle sera versée chaque année aux professeurs et psychologues de l’éducation nationale afin qu’ils puissent acquérir ou renouveler en deux ou trois ans un équipement informatique complet (ordinateur, logiciels, éventuellement imprimante).

  • Équiper les personnels enseignants en ordinateurs et logiciels adaptés est une nécessité qui a été renforcée pendant la crise sanitaire, avec le développement de l’enseignement à distance.
  • Compte tenu de la diversité des besoins et des équipements de chacun, il est préférable que chaque professeur perçoive une prime qui lui permet d’acheter l’équipement le plus adapté à ses besoins.
  • La prime sera identique pour tous, que l’on soit stagiaire, titulaire, contractuel, à temps plein ou à temps incomplet.   

Bénéficiaires retenus :

  • Les professeurs et psychologues de l’éducation nationale s’inscrivant dans une relation de travail durable avec le ministère (fonctionnaires, contractuels en CDI ou en CDD d’un an) ;
  • Les agents à temps partiel et à temps partiel bénéficieront du versement à taux plein.

En personnes physiques, cette population représente 895 662 professeurs stagiaires, titulaires et contractuels (public et privé).

3. Le taux de promotion à la hors classe des professeurs sera porté de 17% à 18%

En complément, le taux de promotion des professeurs accédant à la hors-classe sera porté à 18% (versus 17% aujourd’hui), pour un volume de 1 700 bénéficiaires supplémentaires par an. Cette mesure permettra de répondre à une attente des personnels qui ne sont pas concernés par la prime d’attractivité.

4. Une enveloppe de 45 M€ sera consacrée aux autres mesures catégorielles des personnels dans le cadre de l’agenda social

45 M€ seront réservés en 2021 à des mesures catégorielles inscrites à l’agenda social, notamment pour augmenter l’indemnitaire des directeurs d’école.
Cette enveloppe permettra également de rénover et revaloriser l’indemnitaire d’autres filières.

5. Pour les directeurs d’école

Près de la moitié de l’enveloppe catégorielle ciblée sera dédiée à la revalorisation des directeurs d’école. Ainsi, une enveloppe de 21 M€ sera consacrée à une augmentation pérenne (soit le même niveau que celui de la prime exceptionnelle de rentrée en 2020). Les modalités précises de cette revalorisation seront concertées avec les organisations syndicales.

S’agissant des décharges :

  • Les décharges pour les écoles de 1 à 3 classes, qui représentent l’équivalent de 900 ETP, seront mieux mobilisées ;
  • L’équivalent de 600 ETP de décharges supplémentaires sera créé dans le cadre du projet de loi de finances pour 2021, soit quasiment le tiers des postes créés cette année dans le premier degré.

Au total, ce sont l’équivalent de 1 500 emplois supplémentaires qui seront disponibles pour donner du temps aux directeurs leur permettant d’exercer leurs missions.

Les modalités de répartition de cette enveloppe et de ces décharges seront soumises à concertation.

L’ensemble de ces annonces prennent place au sein d’un travail structurel, mené dans le cadre du Grenelle de l’éducation jusqu’en février 2021, et qui aborde l’ensemble des sujets relatifs au bien-être des personnels (ressources humaines, mutations, recrutements, formation, santé au travail, numérique, travail en équipe, etc.).

Annexe : prime d'attractivé

Paramètres :

  • Revalorisation pour les 15 premières années de carrières des titulaires
  • Concerne 31% des enseignants titulaires 
  • 100€ nets par mois au 2ème échelon, et au minimum 36€ nets par mois pour les titulaires au 7e échelon 
  • Revalorisation identitque pour les trois corps, gain cumulé de 10 450€ brut sur toute la carrière 
  • Entre 54€ et 27€ nets par mois pour les contractuels entre le 1er et le 7e niveau

Visualisation de l’effet sur une grille (avant / après) :

Mise à jour : novembre 2020

Le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports engage en 2021 une évolution profonde du système éducatif et des métiers des personnels de l'Éducation nationale.

Mobilisation d'experts, retours d'expériences, concertations, ateliers, agenda social : d'octobre 2020 à février 2021, suivez le Grenelle de l'éducation.

En savoir plus