Toute l'actualité

Réunion du Bureau de la Conférence des ministres de l'Éducation des États et Gouvernements de la francophonie
Communiqué de presse - Jean-Michel Blanquer - 15/11/2019

Partager cet article
  • Envoyer à un ami

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, a accueilli les 13, 14 et 15 novembre 2019 la réunion du Bureau de la Conférence des ministres de l'Éducation des États et Gouvernements de la francophonie (CONFEMEN) qui réunit 17 États et Gouvernements membres.

Dominic Cardy, ministre de l'Éducation et du développement de la petite enfance du Canada Nouveau Brunswick, président en exercice de la CONFEMEN, et Abdel Rahamane Baba-Moussa, secrétaire général de la CONFEMEN, ont mené les débats. Pendant trois jours, les ministres et représentants des États et Gouvernements, membres du Bureau étaient présents au ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse et à France Éducation international (FEI), à Sèvres.

Les participants ont partagé leurs expériences et leurs propositions autour de deux enjeux majeurs pour nos systèmes éducatifs : l'évaluation des élèves et la qualité de l'éducation, d'une part, la maîtrise des fondamentaux et la réussite scolaire dans des contextes plurilingues, d'autre part.

La CONFEMEN, grâce à deux ambitieux programmes, se positionne plus que jamais comme un forum d'échanges de haut niveau de la francophonie, mais également comme un appui pour relever, en francophonie, les défis communs auxquels les systèmes éducatifs font face. Le Programme d'analyse des systèmes éducatifs des pays de la CONFEMEN (PASEC) et l'Observatoire de la qualité de l'éducation de la CONFEMEN constituent ainsi des leviers essentiels pour accompagner les États membres du Sud. Par l'élaboration d'un diagnostic, mais également en favorisant la mise en place de solutions efficaces, cette conférence des ministres porte la singularité de la francophonie en éducation. Et parce que le développement durable de nos sociétés doit être l'affaire de tous, il s'agit du premier bureau "vert" de la CONFEMEN.

La France, premier soutien financier du PASEC (9M€ entre 2010 et 2019), a clairement fait ce choix.

Saaïd Amzazi, ministre marocain de l'Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, vice-président de la CONFEMEN, a annoncé que le Maroc accueillera la Conférence ministérielle de la CONFEMEN en 2020, sur le thème : "Langue première et langue d'enseignement : quelles stratégies pour faciliter les premiers apprentissages, la réussite scolaire et le vivre-ensemble au XXIème siècle ?".

Qu'est-ce que la CONFEMEN ?

Créée en 1960, la CONFEMEN regroupe 44 pays. Son siège se situe au Sénégal.

C'est une instance-clé de la Francophonie. Ses missions :

  • informer ses membres sur l'évolution des systèmes éducatifs et les réformes en cours
  • nourrir la réflexion sur des thèmes d'intérêt commun
  • animer la concertation entre ministres et experts en vue de formuler des recommandations pour appuyer les politiques régionales et internationales en matière d'éducation.

La CONFEMEN porte deux programmes phares :

- Le Programme d'analyse des systèmes éducatifs des pays de la CONFEMEN (PASEC)

Créé en 1991, le PASEC est considéré comme le programme phare de la CONFEMEN. Il permet d'évaluer la performance des systèmes éducatifs par la mesure et l'analyse des acquis scolaires des élèves (au début et à la fin du primaire). Il s'agit d'accompagner les pays dans la mise à disposition d'informations pour le pilotage des systèmes éducatifs.

- L'Observatoire de la qualité de l'éducation de la CONFEMEN

L'Observatoire de la qualité de l'éducation, créé en mai 2017, a pour objectif d'accompagner les systèmes éducatifs des pays francophones du Sud, membres de la CONFEMEN, en lien avec les résultats issus du PASEC.

Lors de la 58e conférence ministérielle de la CONFEMEN, qui s'est tenue à Bathurst, au Nouveau-Brunswick, Canada, du 20 au 24 mai 2018, sur le thème : "Favoriser le développement de la petite enfance et garantir l'accès à une éducation préscolaire équitable et de qualité : un socle pour la réussite des apprentissages", Jean-Michel Blanquer a annoncé son souhait de pouvoir accueillir le Bureau de la CONFEMEN en 2019, qui permet, entre les sessions ministérielles, de réunir cette instance en format restreint afin de favoriser les échanges de bonnes pratiques et garantir la continuité entre les sessions élargies (la dernière réunion du Bureau s'est tenue au Bénin, en mai 2017).

Mise à jour : novembre 2019

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants