Toute l'actualité

Décès de Jacques Chirac, ancien Président de la République
Brève - 29/09/2019

Partager cet article
  • Envoyer à un ami

Lundi 30 septembre 2019 est une journée de deuil national à la suite du décès de M. Jacques Chirac, ancien Président de la République. Durant cette journée, les enseignants qui le souhaitent peuvent consacrer un cours à l'évocation de la mémoire de l'ancien chef de l'État. Un moment de recueillement a eu lieu à 15 heures.

A la suite du décès de Jacques Chirac, ancien Président de la République, le chef de l’Etat a décidé de faire du lundi 30 septembre 2019, une journée de deuil national.
Une circulaire du Premier ministre, publiée au journal officiel, précise que l’ensemble des drapeaux devront être mis en berne dans les bâtiments et édifices publics.

Les professeurs qui le souhaitaient ont pu consacrer un des cours de cette journée à l'évocation de la mémoire de l’ancien chef de l’État. Des ressources pédagogiques permettant de revenir sur la biographie de Jacques Chirac, son engagement politique national et international, sa relation à l'histoire des arts sont disponibles sur le site Eduscol.

Un moment de recueillement permettant aux agents des services publics de s'associer à ce deuil national a été organisé à 15 heures. Les professeurs ainsi que leurs élèves ont pu participer à ce moment de recueillement. Jean-Michel Blanquer s'est rendu au lycée Louis-le-Grand, à Paris, où l'ancien président de la République fut élève, pour assister à la minute de silence en présence des lycéens et de la communauté éducative.

Moment de recueillement en mémoire du Président Jacques Chirac

Consultez l'intégralité de l'album sur Flickr

Mise à jour : octobre 2019

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants