Sarah El Haïry annonce l'ouverture des inscriptions pour 50 000 jeunes en vue de l'édition 2022 du Service National Universel

Ce matin, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et Sarah El Haïry, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la Jeunesse et de l'Engagement ont lancé les inscriptions pour l’édition 2022 du Service National Universel (SNU). Le SNU accélère son déploiement avec 50 000 places disponibles pour des jeunes de 15 à 17 ans. Pour la 1re fois, plusieurs sessions de séjours de cohésion seront organisées, en février, juin et juillet.

Voulu par le président de la République, le SNU est un projet structurant qui vise à impliquer davantage la jeunesse dans la vie de la Nation, à promouvoir la notion d’engagement, à renforcer la mixité territoriale et à favoriser un sentiment d’unité nationale autour de valeurs communes.

Après une première expérimentation dans 13 départements pilotes en 2019, les séjours de cohésion se sont déroulés sur l’ensemble du territoire français pour la 1re fois en 2021. Ce sont 15 000 jeunes volontaires qui se sont répartis en juin dernier dans 122 centres pour vivre ces deux semaines de cohésion, de mixité et de préparation à l’entrée active dans la citoyenneté.

Fort de son succès lors des sessions précédentes et de l’engouement des jeunes volontaires, le SNU poursuit sa montée en charge en vue de sa généralisation.
Cette année, ce sont 50 000 places (environ 4 000 en février et 46 000 en juin et juillet) qui sont ouvertes aux jeunes volontaires pour participer aux séjours de cohésion en 2022.

Le dossier de presse est à retrouver : ici

"Je me réjouis que le dispositif puisse monter en puissance l’an prochain, après les résultats encourageants obtenus cette année. Le SNU s’inscrit dans la droite ligne des actions menées depuis le début du quinquennat en faveur de la transmission des valeurs républicaines, qui est pour nous un enjeu fondamental. Il y va en effet de notre jeunesse, de son avenir et donc de celui du pays." a déclaré Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports

"L’édition 2022 sera cruciale. Elle permettra d’ancrer durablement le déploiement des différentes phases de cette politique publique à destination de la jeunesse et de franchir des étapes importantes en vue de sa généralisation à l’ensemble d’une classe d’âge. Nous allons ainsi offrir à 50 000 jeunes la possibilité de vivre cette expérience, sur plusieurs moments de l’année. Convaincus que cohésion et engagement se nourrissent mutuellement, notre ambition est de voir naître de nouvelles envies de s’engager durablement dans la société !" a déclaré Sarah El Haïry, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la Jeunesse et de l'Engagement.

Mise à jour : novembre 2021