Faire un bac pro : se former solidement à un métier

Image générique - voie pro

Vous êtes en 3e et vous avez envie de rejoindre une 2de professionnelle ? Vous vous demandez peut-être comment va se dérouler votre formation, ou s’il y aura du français ou des maths en plus des cours en atelier ? On vous explique tout ici

Faciliter l'accès au monde professionnel et à l'enseignement supérieur 

Le parcours de l’élève

Pour ceux qui sont en 3e, voici le parcours en bac professionnel :

En fin de 3e, les élèves qui veulent faire un bac professionnel peuvent choisir une famille de métiers (qui regroupe plusieurs spécialités), pour la rentrée, ou une spécialité.

En 2de professionnelle, les élèves passent un test de positionnement en français et en mathématiques. Pendant l’année, les élèves passent 4 à 6 semaines en entreprise.

En 1re professionnelle, les élèves approfondissent leurs compétences professionnelles et passent 6 à 8 semaines en entreprise. Enfin vous préparez un chef-d’œuvre pour le bac.

En terminale professionnelle, vous avez le choix entre :

  • un module d’insertion professionnelle et d’entrepreneuriat pour préparer l’entrée dans le monde du travail : rédaction de CV et de lettres de motivation, préparation aux entretiens de recrutement ;
  • un module de poursuite d’études pour ceux qui veulent continuer leur formation après le bac : préparation aux attentes de l’enseignement supérieur.

Enfin, vous passez 8 semaines en entreprise.

Des cours traditionnels et des cours pratiques en atelier

Les enseignements professionnels : les élèves font des travaux pratiques en atelier ou en classe et plusieurs semaines de stages en entreprise. Cette expérience professionnelle permet d’être opérationnel sur le marché du travail.

Il y a aussi des enseignements généraux suivis en lycée professionnel. En effet, les élèves qui passent le bac professionnel suivent aussi des cours de français, histoire-géographie et d’éducation morale et civique (EMC), mathématiques, langue vivante, éducation physique et sportive, éducation artistique et selon les spécialités, un enseignement de sciences physiques et chimiques ou une deuxième langue vivante.

Il existe près de 100 spécialités de baccalauréat professionnel.

Toutes les spécialités de baccalauréat professionnel

La co-intervention

Concrètement, qu’est-ce que c'est ? 

La co-intervention c’est : 2 profs qui font cours ensemble, un prof d’enseignement général (français ou sciences) et un prof d’enseignement professionnel. 

Tous les enseignements professionnels sont concernés. Pour les matières générales, il s’agit de :

  • mathématiques + enseignement professionnel (en CAP)
  • mathématiques-physique-chimie + enseignements professionnels (en bac professionnel)
  • français + enseignements professionnels (en CAP et bac professionnel)

Le principe, c’est que les deux professeurs créent ensemble un cours à partir d’une situation professionnelle et font le lien entre les compétences professionnelles à avoir dans cette situation et le programme du cours général.

 

"Le français n’était pas mon fort. Un jour, lorsque j’étais au lycée professionnel, notre professeur de cuisine est venu accompagné par notre professeur de français. Tous les deux nous ont demandé de réaliser un menu et de rédiger un texte pour le rendre plus gourmand. Ce fut une expérience inédite, je me suis surpris à aimer cet exercice."

Régis Marcon, chef cuisinier 3 étoiles

Cette citation résume très bien ce qu’est la co-intervention qui est donc l’association d’un prof d’enseignement général et d’un prof d’enseignement professionnel.

Le but est de rendre les enseignements généraux plus concrets en les associant aux compétences professionnelles des élèves.

En réunissant les cours de voie générale avec ceux de la voie professionnelle, ceux qui ont choisi d’aller en voie professionnelle vont pouvoir renforcer leurs savoirs, progresser et prendre confiance en eux.

Une nouvelle manière d'apprendre la co-intervention

Quelques exemples de co-intervention

Français – CAP "Esthétique cosmétique parfumerie"

Activité professionnelle : conseil et vente de prestations esthétiques, de produits cosmétiques

Le thème choisi est : le hâle en toute sécurité.

Objectif : appliquer la procédure réglementaire relative aux précautions à prendre lors de séances de bronzage sous UV; établir un échange avec le client pour le conseiller et proposer des solutions adaptées à chaque situation.

L’idée est donc d’intégrer et de développer des codes de langages oraux et écrits (caractérisation et argumentation) en s’appuyant sur des études de textes (documentaires, professionnels, littéraires, etc.).

Mathématiques – 2de professionnelle "Métiers de la Mode – Vêtements"

Activité professionnelle : calculer les besoins de matières, de fournitures

Objectif : un modèle va bientôt être commercialisé, le responsable du bureau d’études vous demande de participer au calcul des besoins en matières et fournitures.

L’idée ici est de savoir utiliser les connaissances de calcul de surface pour placer les éléments de patron avant la coupe.

Mathématiques – 2de professionnelle "Commercialisation et services en restauration"

Activité professionnelle : mises en place en fonction du type de restauration et des prestations commandées

Objectif : pendant une prestation traiteur et en fonction de contraintes données, comment valoriser les espaces de vente et organiser la mise en place ?

Les élèves proposent un plan de salle pour 60 personnes, à l’échelle 1/50e, respectant les contraintes de service et de sécurité, et doivent construire la maquette.

Sciences-physiques – 2de professionnelle "Technicien d’études du bâtiment option études et économie"

Activité professionnelle : vérifier le dimensionnement et choisir un élément d’ouvrage simple

Objectif : étude d’une commande client effectuée pour installer un brise-soleil sur la façade sud d’une maison (située en bord de mer, exposée aux embruns avec plusieurs contraintes esthétiques).

Les élèves devront modéliser le système et mettre en oeuvre leurs connaissances en mécanique pour répondre à la commande du client et en vérifier sa faisabilité.

Le chef-d’œuvre

Le chef-d’œuvre concerne tous les élèves de CAP ou de baccalauréat professionnel, apprentis ou scolaires. C’est une réalisation, collective ou individuelle, qui vous permet d’exprimer des talents en lien avec votre futur métier, et aussi de montrer et de valoriser vos compétences.

En 1re et terminale professionnelle, vous préparez individuellement ou en équipe le chef d’œuvre qui vous présenterez à la fin de l’année de terminale devant un jury.

C’est la mobilisation des compétences acquises au lycée et en milieu professionnel qui vous permet de réaliser le chef d’œuvre.

Toutes les informations sur le chef-d'œuvre

Votre projet professionnel d'avenir

En seconde, vous pourrez consacrer du temps au renforcement en français et en mathématiques (après le test de positionnement) et à la réflexion sur votre projet d’avenir, puisque vous devrez choisir une spécialité.

En première, vous pourrez consacrer du temps à la consolidation des acquis et à la réflexion de votre projet d’avenir.

En terminale, vous bénéficirez d'une préparation à l’insertion professionnelle et à l’entrepreneuriat ou à la poursuite d’études en fonction de vos choix.

Pour des questions d’orientation ou de contenus sur les formations, rendez-vous sur l’espace Nouvelle voie pro de l’Onisep, qui vous sera très utile !

Réussir dans la voie professionnelle

Mise à jour : septembre 2022