Place du sport dans le projet "Marseille en grand"

A l’occasion de leur déplacement à Marseille dans le cadre du Congrès Mondial de la Nature, le ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, Jean-Michel BLANQUER, et la ministre déléguée chargée des Sports, Roxana MARACINEANU, sont revenus sur les annonces du Président de la République et la place à donner au sport dans le projet « Marseille en grand ».

En complément du vaste plan de rénovation des écoles, le Président avait insisté sur la nécessité de multiplier « les tisseurs de liens », identifiant le sport comme un levier majeur d’éducation et d’épanouissement pour notre jeunesse.  
 
C’est pourquoi, dans le cadre de cet ambitieux projet d’avenir, un effort inédit sera prochainement porté sur la rénovation des équipements sportifs – notamment des piscines - pour en démocratiser l’accès et la qualité, sur la revitalisation de l’offre associative au service des familles afin de prendre en charge les jeunes en dehors du temps scolaire. Le président a tout particulièrement insisté sur l’opportunité que représente le plan de rénovation des écoles marseillaises pour repenser et expérimenter l’école de demain, qui doit notamment pouvoir s’appuyer sur le concept de design actif afin de favoriser l’activité physique et sportive quotidienne des enfants, en complément des heures d’EPS. Les prescriptions architecturales pour les constructions ou rénovation des écoles concernées répondront ainsi à ces orientations.
 
Jean-Michel BLANQUER et Roxana MARACINEANU qui souhaitent poursuivre leur action pour l’accès au sport de tous les enfants, se sont réjouis de ces annonces. 
 
Elles permettront de généraliser l’enseignement des savoirs sportifs fondamentaux que sont le savoir nager et le savoir rouler à vélo dès la maternelle et le primaire. La volonté affichée du chef de l’Etat de réduire les inégalités, en particulier l’apprentissage de la natation dès le plus jeune âge, s’illustrera notamment par le déploiement de bassins mobiles dès 2021 sur le territoire en complément du plan de rénovation et de construction d’équipements aquatiques.

Mise à jour : septembre 2021