Le ministère de l’Éducation nationale lance le travail consacré aux revalorisations des personnels en 2021

Le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports engage en 2021 une évolution profonde des métiers des personnels de l'éducation nationale. Pour soutenir cette démarche, le budget 2021 prévoit un effort significatif de l’État. Une revalorisation de 400 M€ y est inscrite, dont le coût en année pleine est évalué à 500 M€.

Dans un groupe de travail consacré aux revalorisations des personnels, le ministère a présenté ce matin aux organisations syndicales plusieurs propositions de ventilation de cette enveloppe, afin d’ouvrir une concertation sur ce sujet.

Le ministère propose de mobiliser cette enveloppe pour quatre dispositifs.

Une prime d’attractivité représenterait un peu plus de la moitié de l’enveloppe (260 M€ en année pleine)

Cette prime d’attractivité serait ciblée sur les personnels en début et en milieu de carrière avec pour objectifs de :

  • proposer une rémunération accrue aux jeunes professeurs ;
  • renforcer l’attractivité du métier d’enseignant et favoriser les nouveaux recrutements ;
  • faciliter l’installation dans les nouvelles fonctions d’enseignement et le déroulement des premières années de carrière.

La prime d’attractivité concernerait l’ensemble des corps enseignants et assimilés de l’enseignement public et de l’enseignement privé sous contrat, avec un principe de dégressivité avec l’avancement dans la carrière. Les contractuels en seraient aussi bénéficiaires.

Cette prime entrerait en vigueur à partir du mois de mai 2021.

Quatre scénarios ont été présentés aux organisations syndicales, en concentrant plus ou moins la prime sur les débuts de carrières, avec des montants de l’ordre de 100 euros nets mensuels d’augmentation pour les enseignants au moment de leur titularisation.

Une prime d’équipement informatique bénéficierait à tous les enseignants (178 M€)

Cette prime de 150 € nets annuels, versée en une fois chaque début d’année, permettrait aux enseignants de s’équiper ou de renouveler entièrement leur équipement sur une durée de trois à quatre années. Cette aide à l’acquisition et au fonctionnement du matériel informatique contribuerait ainsi à l’exercice du métier d’enseignant, dans un contexte d’évolution des pratiques pédagogiques.

Le ministère réserverait une enveloppe de 45 M€ pour les mesures catégorielles de ses personnels en 2021

45M€ seraient réservés à des mesures catégorielles plus spécifiques inscrites à l’agenda social, notamment pour augmenter la rémunération des directeurs d’école, ainsi que pour rénover et revaloriser les personnels de direction.

Le taux de promotion à la hors-classe des enseignants pourrait être relevé (11 M€)

En complément, une revalorisation du taux de promotion à la hors-classe est envisagée pour les enseignants en milieu de carrière. Ce taux pourrait être porté à 18%.

en M€ 2021 Année pleine
Prime d'attractivité 173 260
Prime d'équipement informatique 178 178
Mesures catégorielles MENJS 45 51
Propro 4 11
Total 400 500
Mise à jour : octobre 2020