Investir dans la France de 2030 : Annonce des lauréats de l'appel à projets "Boussole des jeunes"

Le Gouvernement présente les 17 lauréats (dont 3 sous réserve d’ajustements) sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets "Boussole des jeunes" opéré pour le compte de l’État par l’ANRU. Lancé dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA), aujourd’hui intégré dans France 2030, il vise à accélérer la coopération d’acteurs autour de la "Boussole des jeunes". Le programme permet de répondre de manière innovante aux besoins formulés par les jeunes sur tout type de territoires.

La "Boussole des jeunes" est une plate-forme numérique dotée d’un mode de fonctionnement simple et intuitif visant à mettre en relation les jeunes âgés entre 15 et 30 ans, qui s’interrogent sur les services, les dispositifs et les droits auxquels ils peuvent prétendre, avec des professionnels de proximité qui proposent leur offre de services et s’engagent à les accompagner dans leurs démarches. A partir d’un bref questionnaire, la boussole présente les services et droits mobilisables par le jeune depuis son territoire et l’oriente vers le professionnel correspondant. S’il est intéressé par une offre de service en particulier, le jeune peut décider de laisser ses coordonnées pour être contacté dans un délai court et annoncé par le professionnel en charge de l’offre.

L’État, à travers la Direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative (DJEPVA), a développé le système d’information (SI) qu’elle fournit aux porteurs de projets sous la forme d’une mise à disposition accompagnée d’une formation et d’un suivi de l’animateur de la boussole territorialisée. Le SI doit être enrichi par les offres portées par les acteurs du territoire.

Le dispositif entre maintenant dans une phase d’expérimentation sur les modes de coopération territoriale qui doivent se construire autour de la boussole et permettant d’identifier et d’intégrer dans le SI l’ensemble des offres du territoire. La DJEPVA et ses partenaires, convaincus de la plus-value de la boussole, souhaitent désormais accélérer son expérimentation et encourager une réponse partenariale aux besoins des jeunes ; accélération qui se justifie d’autant plus au regard du contexte actuel de crise sanitaire et économique. 

L’appel à projets vise ainsi un déploiement croissant de la boussole et poursuit plus spécifiquement les objectifs stratégiques suivants :

  • Faciliter l’accompagnement des jeunes dans leur parcours d’accès à l’autonomie sans distinction de situation ou de profil. Véritable vecteur d’insertion, la boussole a pour objectif de répondre à la problématique du non-recours aux droits en essayant de s’affranchir des écueils de la communication institutionnelle et en s’affichant comme un outil simple d’utilisation (anonymat et neutralité des relations) ;
  • Remobiliser les jeunes les plus en difficulté : lors de la première expérimentation sur le territoire du Grand Reims, 40 % des utilisateurs se déclarent sans activité, à comparer aux 18 % de la population de jeunes de 15-29 ans sans activité recensée sur ce territoire. L’évaluation de l’expérimentation menée dans le cadre de cet appel à projets permettra de vérifier l’effet levier de la boussole dans la remobilisation des jeunes en difficulté ;
  • Permettre aux jeunes les plus éloignés des lieux d’information, notamment des territoires ruraux ou quartiers prioritaires de la politique de la ville, d’accéder plus facilement à leurs droits et rendre plus lisible l’action publique auprès de ces citoyens ;
  • Capter un public inconnu des structures d’accompagnement ;
  • Apporter dans un délai bref (1 à 7 jours) des réponses opérationnelles et adaptées au besoin spécifique de chaque jeune ;
  • Améliorer les coopérations d’acteurs autour des besoins des usagers, dans une logique transversale en vue d’une politique intégrée de jeunesse (intersectorielle et coordonnée) ;

Le jury de sélection réuni le 25 janvier 2022, et composé de membres d’institutions, d’associations de jeunesse et d’experts, a sélectionné les projets ayant répondu aux critères de l’AAP. 

Les projets lauréats sont les suivants :

Territoire

Porteur de projet

Thématiques visées 

Département des Alpes Maritimes AGIS 06- CAP JEUNESSE Emploi, formation et logement
Métropole Nice Côte d'Azur AGIS 06- CAP JEUNESSE Santé
La Creuse  ALISO Santé, logement et formation
Loir-et-Cher BIJ 41 Emploi, formation, logement et santé
Grand Sud Gironde Cap Solidaire Santé, logement et vie quotidienne
Département de la Charente-Maritime CDIJ 17  Santé, logement, insertion professionnelle et formation 
SICOVAL - Agglomération du Sud-Est Toulousain Communauté d'agglomération du SICOVAL Emploi, santé et aide aux démarches
Loire CRIJ Auvergne Rhône-Alpes Emploi, information et logement
Le Rhône CRIJ Auvergne Rhône-Alpes Emploi, formation et logement 
La Vienne CRIJ Nouvelle Aquitaine  Emploi, logement et santé, mobilité internationale, engagement et vie quotidienne
Bouches du Rhône CRIJ PACA Emploi, insertion, formation, logement et santé
Vaucluse CRIJ PACA Emploi, formation, logement, santé 

Moselle

Allier

CRIJ-BIJ

PIJ Vichy Communauté

Emploi, formation, logement, santé et mobilité 

Emploi, formation, logement, santé et mobilité 

Les projets validés sous réserve d’ajustements, après avis émis par le jury sont : 

Martinique CLLAJ Logement, emploi, recours au droit, accès aux loisirs et santé
Lyon Métropole CRIJ Auvergne Rhône-Alpes Mobilité internationale et santé
Yvelines Yvelines information jeunesse Emploi, formation, logement et santé

 

Mise à jour : mars 2022