École de la confiance : déplacement dans une école maternelle à Paris

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, s'est rendu à l'école maternelle Tolbiac, dans le 13° arrondissement de Paris, le mardi 19 février 2019, avant le vote solennel du projet de loi pour une école de la confiance en première lecture à l'Assemblée nationale.

L'apprentissage du vocabulaire, la découverte de la lecture, l'éveil de la sensibilité par les arts, le développement psychomoteur et affectif ou la socialisation par le respect des règles et le jeu, sont des fondements indispensables pour la réussite et l'épanouissement de l'enfant tout au long de sa scolarité à venir.

Les travaux issus de la recherche soulignent que les années passées à l'école maternelle sont décisives pour la maîtrise future des savoirs fondamentaux par les enfants. C'est pourquoi, concrétisant dès la rentrée 2019 l'engagement du président de la République, le ministre a inscrit dans son projet de loi pour une école de la confiance, l'obligation d'instruction dès trois ans. Par cette loi, est reconnue l'importance décisive des années de maternelle, notamment pour la réduction des inégalités, particulièrement celles face à l'apprentissage du langage.

Le ministre, accompagné des deux rapporteurs du projet de loi pour une école de la confiance, Anne-Christine Lang et Fannette Charvier, a visité une classe de petite section réalisant un parcours d'activités motrices. Il a ensuite assisté à la présentation d'un projet de jardin partagé en collaboration avec les parents d'élèves, puis participé à des échanges sur l'apprentissage des fondamentaux et sur l'instruction obligatoire à 3 ans.

Mise à jour : juin 2020