Déplacement de Nathalie Élimas dans l'académie de Versailles

Nathalie Élimas, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée de l’Éducation prioritaire, se rendra dans le Val-d’Oise le lundi 14 février afin de lancer la nouvelle Cité éducative de Cergy.

Dans un premier temps, la secrétaire d’État échangera avec des collégiens et les équipes pédagogiques et éducatives sur les actions visant à renforcer l’égalité filles - garçons au collège La Justice de Cergy, situé en réseau d’éducation prioritaire (REP). 

Situé sur le territoire de la future Cité éducative de Cergy, l’établissement accueillera ensuite un temps d’échanges avec les acteurs qui sont impliqués dans ce projet. Le samedi 29 janvier dernier, à l’occasion du Comité interministériel à la Ville (CIV), le Premier ministre M. Jean Castex a en effet annoncé la labellisation "Cité éducative" de 74 nouveaux territoires, ainsi que l’extension de 8 autres. 

Les deux quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) Axe Majeur Horloge et La Sébille, qui représentent 16% de la population totale de la commune, constituent le périmètre de la nouvelle Cité éducative de Cergy. Orientée sur l’insertion des jeunes, elle bénéficiera à plus de 15 000 élèves, répartis dans 57 écoles et établissements scolaires.

Élément central de la politique en faveur de l’égalité des chances initiée par le président de la République, les Cités éducatives visent à accompagner au mieux les parcours éducatifs de chacun, depuis la petite enfance jusqu'à l'insertion professionnelle, dans tous les temps et espaces de vie. Elles constituent de ce fait un levier majeur pour lutter contre les inégalités sociales dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Afin d’atteindre ce but, ce programme propose de fédérer, autour des élèves et des familles, l’ensemble des acteurs éducatifs, tels que les services de l'État, les collectivités et les associations dans les territoires qui en ont le plus besoin.

Le projet des Cités éducatives participe de la Mobilisation nationale pour les habitants des quartiers. Il s’agit d’un programme gouvernemental expérimental, avec un pilotage et des moyens attribués par le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et par le ministère chargé de la Ville.

Il consiste à déployer, de manière coordonnée, des moyens humains et financiers publics supplémentaires dans des grands quartiers à faible mixité sociale. Ces quartiers cumulent de nombreuses difficultés socio-éducatives et des risques avérés de décrochage global de certains élèves. Les Cités éducatives s’ajoutent aux politiques publiques mises en œuvre par ailleurs dans les quartiers concernés (renouvellement urbain, solidarités et stratégie pauvreté, emploi-formation professionnelle, sécurité…).

Le levier éducatif fera l’objet d’une mobilisation particulière des pouvoirs publics et du corps social. 

Le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports a déployé des moyens importants en faveur de l’égalité des chances (instruction obligatoire dès l’âge de 3 ans, dédoublements des classes de CP et CE1 en éducation prioritaire, dispositif Devoirs faits, Plan mercredi, renforcement des Cordées de la réussite…), qui doivent être relayés et amplifiés dans les QPV. Seule une stratégie globale, coordonnée entre l’État et les collectivités territoriales, ainsi que les multiples acteurs éducatifs (enfance/éducation/jeunesse) autour de l’École, peut créer le continuum nécessaire à la prévention du décrochage scolaire et au renforcement de la réussite éducative, en lien avec les parents.  

Ce sont ainsi 200 sites, répartis sur tout le territoire, qui ont été labellisés par la secrétariat d’État chargé de l’Éducation prioritaire et le ministère chargé de la Ville, sur la base de la délibération de la ou des collectivités candidate(s) et d’avant-projets répondant à un référentiel national encourageant un pilotage resserré et des actions renforcées dans trois directions :

  • Conforter le rôle de l’école : structurer les réseaux éducatifs ; assurer une prise en charge précoce ; développer l’innovation pédagogique ; renforcer l’attractivité des établissements…
  • Promouvoir la continuité éducative : implication des parents ; prises en charge éducatives prolongées et coordonnées ; prévention santé ; lutte contre le décrochage scolaire ; développement de la citoyenneté…
  • Ouvrir le champ des possibles : insertion professionnelle en entreprises ; mobilité ; ouverture culturelle ; accès au numérique ; lutte contre les discriminations…

Avec la labellisation de ces nouveaux territoires, ces 200 Cités éducatives bénéficient désormais à 1 million d’enfants et jeunes.

Collège La Justice, entrée du côté de l’allée des Nations – Cergy

Déroulé :

  • 09h30 : Arrivée de la secrétaire d’État 
    Déambulation dans le collège pour présenter la galerie de portraits des femmes
  • 09h45 : Échanges avec une dizaine de collégiens et les équipes pédagogiques et éducatives autour des projets menés sur l’égalité Filles - Garçons
  • 10h05 : Table ronde avec les acteurs de la future Cité éducative de Cergy
  • 10h50 : Point presse
  • 11h00 : Départ de la secrétaire d’État

L’ensemble des séquences d’observation aura lieu dans le strict respect des règles sanitaires. Les mesures dites "barrières" et notamment de distanciation physique seront strictement respectées. Toutes les personnes devront porter un masque pendant la visite, aussi bien dans l’établissement qu’à l’extérieur.

Mise à jour : février 2022