De nouvelles mesures en faveur de la santé des personnels de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports

En cette période de crise sanitaire, inédite et difficile, le ministère a souhaité de nouvelles prestations, destinées à permettre un meilleur accès à la prévention, aux soins et à la santé au travail pour les personnels de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports. Les récents travaux du Grenelle de l’Éducation ont souligné les besoins dans ce domaine.

Partenaire impliqué depuis son origine aux côtés du Ministère de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports, et de ses agents, le groupe MGEN met à disposition son expertise reconnue et son engagement en faveur de la santé, au service du bien-être des agents, au plus près de leurs besoins.

Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, et Roland BERTHILIER, président du groupe MGEN, ont conclu le 7 janvier 2021 une convention de partenariat pour de nouvelles actions expérimentales pour la santé des personnels de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports.

Ces actions bénéficient à tous les personnels des académies concernées par ces expérimentations, ainsi que des établissements publics qui lui sont rattachés, titulaires et contractuels, qu’ils soient adhérents ou non MGEN.

La convention a pris effet depuis le 1er octobre 2020 jusqu’au 31 décembre 2021 et peut être prorogée de six mois, avant une évaluation. 

Les principales mesures prévues sont les suivantes :

Un appui dans l’accès aux soins

Destiné en priorité aux personnels rencontrant des difficultés d’accès à des médecins spécialistes, cet appui permet :

  • un accès à la téléconsultation médicale, sans délai pour les personnels titulaires, étendus depuis la fin de l’année 2020 pour les personnels contractuels ;
  • un accès organisé aux centres médicaux et dentaires MGEN, dans les académies de Créteil, Lyon, Nancy-Metz, Nice, Paris, Strasbourg et Versailles.

Pour en bénéficier, les personnels s’adressent directement aux centres médicaux et dentaires, ou au service de médecine de prévention, qui les informeront sur ces possibilités.

Une offre de soins en santé mentale

En appui aux missions du médecin du travail, le groupe MGEN met à leur disposition son expertise en santé mentale. Ainsi, le service de médecine de prévention identifie les personnels pour lesquels un avis en santé mentale est indiqué et leur propose une orientation vers :

  • une consultation en présentiel par des psychiatres et des psychologues exerçant dans les établissements MGEN pour les personnels des académies de Paris, Versailles et Créteil ;
  • une téléconsultation auprès de psychiatres et psychologues MGEN pour les personnels des académies d’Amiens, Besançon, Corse, Créteil, Montpellier, Paris, Poitiers, La Réunion, Toulouse et Versailles ;

En parallèle du service pour les agents, le médecin du travail des académies d’Amiens, Besançon, Corse, Créteil, Montpellier, Paris, Poitiers, La Réunion, Toulouse et Versailles, peut solliciter directement un professionnel de santé mentale MGEN pour un échange de pair à pair ; cette mise en relation sera susceptible d’être réalisée en télé-expertise à partir du premier trimestre 2021.

Le développement d’un projet de téléconsultation en santé au travail

Pour répondre à la rareté de médecins du travail dans une académie, les personnels auront accès à une téléconsultation en santé au travail. Certaines missions prioritaires de médecine du travail pourront ainsi être assurées. Le projet sera mené en phase pilote dans les académies de Poitiers et de Guyane.

Mise à jour : janvier 2021