Concours général des lycées et des métiers 2021

Cérémonie de remise des prix du jeudi 8 juillet 2021 du Concours général des lycées et des métiers.

Présentation du Concours général

Institué en 1744 par l’Université de Paris, le Concours général des lycées et des métiers distingue les meilleurs élèves des lycées d'enseignement général, technologique et professionnel. Les candidats sont évalués sur des sujets conformes aux programmes officiels mais dans le cadre d’épreuves plus exigeantes et plus longues que l’examen du baccalauréat. Les candidatures des élèves sont proposées par leurs professeurs au cours du premier trimestre de l'année scolaire. Les épreuves ont lieu au cours du deuxième trimestre.

Depuis 2015, les copies des épreuves écrites sont dématérialisées et mises numériquement à disposition des jurys sur une application. Le Concours général s’est ainsi modernisé, créant un pont entre les traditions d’hier et les méthodes innovantes de gestion d’aujourd’hui. Les lauréats, qui symbolisent l’excellence, sont ainsi récompensés dans le cadre d’un concours qui a su évoluer avec son temps et qui saura s’inscrire dans l’avenir. 

46 disciplines sont proposées aux candidats : 

  • 29 disciplines pour le Concours général des lycées ;
  • 17 spécialités de baccalauréat professionnel pour le Concours général des métiers.

Depuis plus de deux siècles, le Concours général suit l’évolution de l’Éducation nationale et de la société : 

  • 1744 : l'Université de Paris institue le Concours général pour distinguer les meilleurs élèves, à l'initiative de l'abbé Legendre ; 
  • 1747 : les premiers prix sont décernés en Sorbonne ; 
  • 1924 : ouverture aux élèves de province et aux filles. Il s'adresse à l'origine aux garçons des lycées parisiens ; 
  • 1981 : ouverture aux disciplines technologiques. Le Concours général est initialement limité au français, au latin, au grec, à l'histoire, aux mathématiques et à la physique ; 
  • 1995 : ouverture aux disciplines de l'enseignement professionnel ; 

Les lauréats d'aujourd'hui ont d'illustres prédécesseurs :

  • Des hommes politiques : Jean Jaurès, Léon Blum, Georges Pompidou, Jean-Pierre Chevènement, Jean-Louis Bianco
  • Des scientifiques : Marcellin Berthelot, Louis Pasteur, Laurent Schwartz
  • Des philosophes, des hauts fonctionnaires et des chefs d’entreprise : Jules Michelet, Régis Debray, Jacqueline de Romilly, Charles de Croisset, Laurence Giovacchini, Daniel Bouton, Philippe Camus, Raymond Lévy
  • Des écrivains : Charles Baudelaire, Victor Hugo, Eric-Emmanuel Schmitt, Jorge Semprún

Le Concours général 2021 en chiffres 

Les chiffres-clés 

Les candidats 

15 874 candidats    

  • 14 355 au Concours général des lycées
  • 1 519 au Concours général des métiers

Les candidats des pays étrangers  

  • 60 pays inscrits, soit 1 357 lycéens
  • 11 prix décernés à des élèves de 9 pays (Le Concours général des métiers n’est pas ouvert à l’étranger)

Les lauréats

Le plus jeune et le plus âgé    

  • Le plus jeune lauréat primé : 16 ans
  • Le plus âgé lauréat primé : 23 ans

136 prix attribués    

  • à 131 lauréats (5 candidats recevront deux prix)

Autres distinctions    

  • 111 accessits
  • 88 mentions
  • Au total : 335 candidats récompensés

Les disciplines

46 disciplines  

  • 29 disciplines pour le Concours général des lycées
  • 17 disciplines pour le Concours général des métiers
  • Dont :
  • 8 disciplines présentées en classe de première
  • 2 en classes de première et de terminale
  • 38 en classe de terminale

Les disciplines 

Concours général des lycées

Disciplines générales 

Les élèves de première peuvent concourir :

  • en français
  • en histoire
  • en géographie
  • en version latine
  • en thème latin
  • en version grecque

Les élèves de terminale peuvent concourir :

  • en dissertation philosophique
  • en sciences de la vie et de la terre
  • en mathématiques
  • en physique-chimie
  • en sciences de l'ingénieur
  • en sciences économiques et sociales
  • en allemand
  • en anglais
  • en arabe
  • en chinois (depuis 2007)
  • en espagnol
  • en hébreu
  • en italien
  • en portugais
  • en russe

Élèves de première et terminale : 

  • arts plastiques
  • éducation musicale

Disciplines technologiques : 

  • ingénierie, innovation et développement durable
  • biochimie-biologie et biotechnologies
  • sciences physiques et chimiques en laboratoire
  • sciences et techniques sanitaires et sociales
  • management, sciences de gestion et numérique
  • sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration

Concours général des métiers 

Spécialités de baccalauréat professionnel :

  • commerce
  • commercialisation et services en restauration
  • cuisine
  • métiers de l’électricité et de ses environnements connectés
  • fonderie
  • maintenance des véhicules
  • maintenance des matériels : option A : matériels agricoles, option B : matériels de construction et de manutention, option C : matériels d’espace vert
  • métiers et arts de la pierre
  • métiers de la mode - vêtements
  • plastiques et composites
  • technicien d'usinage
  • technicien en chaudronnerie industrielle
  • technicien menuisier agenceur
  • transport
  • travaux publics
  • vente (prospection, négociation, suivi de clientèle)

Brevet des métiers d'art :

  • ébéniste

Les jurys de chaque discipline du Concours général peuvent attribuer les récompenses suivantes, par ordre de mérite décroissant :

  • des prix : 1er prix, 2e prix, 3e prix, avec éventuellement des ex-æquo 

Les candidats récompensés par un « prix » sont dits « primés » : eux seuls sont invités à la cérémonie en Sorbonne.

  • des accessits, jusqu’à cinq, avec classement
  • des mentions, jusqu’à dix

Le jury étant souverain, il n’est toutefois pas tenu de distribuer toutes ces récompenses. 

Les sujets 

Quelques exemples de sujets du Concours général des lycées

Composition française

Dans L’Homme précaire et la littérature (1977), André Malraux écrit : 

"Le portrait d’une femme que l’on aime pousse au dessin – et le modèle, au baiser ; la vocation artistique ne naît pas de l’émotion éprouvée devant un spectacle, mais devant un pouvoir. Ici, celui de créer la vie par l’écrit : comme le peintre, l’écrivain n’est pas le transcripteur du monde, il en est le rival." 

Vous analyserez et discuterez cette réflexion en vous appuyant sur des exemples précis. 

Dissertation philosophique

L’incertitude.

Histoire 

Villes et campagnes en mutations : la France vers 1848-1914.

Sciences économiques et sociales

Faut-il protéger les industries et les emplois ?

Géographie

La métropolisation uniformise-t-elle les espaces urbains ?

Technologies et gestion hôtelières

Sport et Hôtellerie-Restauration, un couple gagnant ? 

Dans notre société actuelle, le sport amateur ou professionnel a tendance à prendre de plus en plus de place dans nos activités individuelles et collectives. De ce constat sont nés des enjeux économiques et financiers dans de nombreux secteurs professionnels comme l’hôtellerie-restauration. 

Quels liens entretiennent le sport et l’hôtellerie-restauration ?

A l’aide de vos connaissances, de votre expérience et du dossier documentaire joint, présentez votre réflexion dans un développement structuré. 

Œuvres réalisées dans le cadre du Concours général des métiers

Spécialité artisanat et métiers d’art – Option : arts de la pierre

Présidente : Brigitte FLAMAND, inspectrice générale de l’Éducation nationale, du Sport et de la Recherche
Vice-président : Pierre BAPTISTE, inspecteur de l’Éducation nationale et enseignement technique
Thème : Banc végétalisé

Dans le cadre du réaménagement des espaces extérieurs de l’ensemble architectural des « Echelles du Baroque », place Catalogne à Paris, les candidats ont eu pour thème la réalisation du piétement d’un banc végétalisé, en pierre de Richemont.

Le style architectural de cet ensemble appartient au style Postmoderne, apparu dans les années 1980, en réaction au style International alors prédominant. À partir d’un bloc de pierre aux dimensions de 400 x 400 x 150 mm, les candidats ont réalisé la taille complète de ce piétement aux formes complexes, avec une jardinière latérale incorporée. Le travail de taille s’est fait à l’aide d’outils traditionnels pour de la pierre semi-ferme, mais également avec des outils pneumatiques modernes, dans le respect de la sécurité collective et individuelle.

L’épreuve finale s’est déroulée du 17 au 21 mai 2021 au lycée professionnel  « Les Alpilles » de Miramas (académie d’Aix-Marseille). 

Sur 8 inscrits et 5 candidats finalistes, le jury a décerné 3 prix :

  • 1er prix à Marie KAMINSKY du lycée de l’Acheuléen d’Amiens (académie d’Amiens)
  • 2ème prix à Flavien GUICHARD du lycée professionnel Camille Claudel de Remiremont (académie de Nancy-Metz)
  • 3ème prix à Hippolyte SELLIER du lycée de l’Acheuléen d’Amiens (académie d’Amiens)

Spécialité métiers de la mode – vêtements

Président : Régis RIGAUD, inspecteur général de l’Éducation, du Sport et de la Recherche
Vice-président : Christophe HAGNERE, inspecteur de l’Éducation nationale et enseignement technique
Thème : Ensemble d’inspiration « Bollywood »
Objectif : réaliser un modèle d’inspiration « Bollywood » composé d’un ensemble pantalon et veste et un top court

Les 12 finalistes avaient 24 heures pour réaliser un modèle d’inspiration « Bollywood » réalisé avec de la soie sauvage et composé d’un top court porté avec un ensemble pantalon et veste, aux tissus colorés. Le pantalon fuselé se termine aux cheville. Un galon à dominance dorée souligne la fente boutonnée au bas de jambe et la taille. Une fermeture à montage invisible au côté gauche permet l’enfilage. Le top court est très ajusté. Un jeu de découpes découvre le dos qui est souligné à l’encolure par une pampille en passementerie. La veste longue est légèrement évasée et se porte ouverte. Le bas des manches tailleur, les fentes et le col officier sont relevés d’un galon doré.

L’épreuve finale s’est déroulée du 25 au 28 mai 2021 Lycée des métiers du textile et de l'habillement Sévigné de Tourcoing (académie de Lille). 

Sur 46 inscrits et 12 candidats finalistes, le jury a décerné 3 prix :

  • 1er prix à Faustyne PIETRASZKIEWIECZ du lycée des métiers Sévigné de Tourcoing (académie de Lille) 
  • 2ème prix à Mattéo CASANOVA du lycée polyvalent privé Providence Sainte Thérèse de Rouen (académie de Rouen)
  • 3ème prix à William KLOMP du lycée des métiers Le Dolmen de Poitiers (académie de Poitiers)  

Spécialité Artisanat et métiers d’art – Option : Ebéniste

Présidente : Brigitte FLAMAND, inspectrice générale de l’Éducation nationale, du Sport et de la Recherche - Design et Métiers d’art
Vice-présidente : Corinne PONTIEUX, inspectrice de l’Éducation nationale, Sciences et Techniques Industrielles, Arts appliqués et Métiers d’art
Thème :  Make-up case
Objectif : Réaliser un ensemble destiné à ranger des accessoires de maquillage

Cet ensemble est à utiliser, par exemple, à l’occasion de défilés de mode et/ou de spectacles vivants, artistiques. L’objet est constitué de trois écrins dont deux sont mobiles. Ces trois pièces sont suspendues à une structure fixée à la taille par une ceinture.

L’épreuve finale s’est déroulée du 17 au 20 mai 2021 au lycée des métiers des arts du bois Pierre Vernotte, de Moirans-en-Montagne. 

Sur 29 inscrits et 9 candidats finalistes, le jury a décerné 3 prix :

  • 1er prix à Constance PRUVOST du lycée des métiers de l’ameublement de Saint Quentin (académie d’Amiens)
  • 2ème prix à Charlotte DORE du lycée des métiers François Mitterrand de Château-Chinon (académie de Dijon)
  • 3ème prix à Tom CZWOJDZINSKI du lycée professionnel de l'Institut européen de formation des Compagnons du Tour de France de Mouchard (académie de Besançon)

 Spécialité Technicien en chaudronnerie industrielle

Président : Jean-Marc DESPREZ, inspecteur général de l’Éducation nationale, du Sport et de la Recherche – Sciences et Techniques industrielles
Vice-président : Stéphane LE GAL, inspecteur de l’Éducation nationale et enseignement technique 
Thème : « module ZIGZAG »
Objectif : équipements pour le traitement et la valorisation des déchets 

Dans le cadre des progrès nécessaires dans le domaine du développement durable et surtout du traitement des déchets, une entreprise a développé   une ligne de granulation de câbles.  Cette ligne permet de traiter les déchets de câbles électriques jusqu’à 3000 kg de câbles par heure. 

Dans cette ligne, le module ZIGZAG permet de limiter le tri en amont et de traiter simultanément les câbles souples et rigides. Le processus utilisé consiste, après broyage, à enlever la partie légère des déchets traités grâce à un flux d’air dans un conduit. 

L’épreuve finale de 28 heures s’est déroulée du 17 au 21 mai 2021 au lycée Paul Cornu de Lisieux (académie de Caen). 

A l’issue de l’épreuve, sur 64 inscrits et 9 candidats finalistes, le jury a décerné 3 prix :

  • 1er prix à Florian Journal du lycée des métiers Monge à Chambéry 
  • 2ème prix à Eliot Flores du lycée des métiers privé La Mache à Lyon 3ème prix à Logan Marion du hycée polyvalent Jean-Baptiste Colbert à Lorient 

Spécialité Maintenance des matériels : Option A, B, C

Présidente : Pascale COSTA, inspectrice générale de l’Éducation nationale, du Sport et de la Recherche – Sciences et Techniques industrielles
Vice-président : Patrick AJASSE, inspecteur de l’Éducation nationale

L’épreuve pratique de 14,5 heures s’est déroulée sur trois jours face à un jury composé d’enseignants et de professionnels techniciens, présent pour évaluer les compétences des neuf candidats dans les trois spécialités : maintenance des matériels agricoles, maintenance des matériels de construction,manutention et maintenance des matériels d’espaces verts. 

Neuf postes d’évaluation ont été mis en place répartis sur trois zones distinctes correspondant chacune à l’une des spécialités. Chaque candidat a été évalué sur chaque poste pendant une heure trente. Une épreuve de rapidité organisée la dernière journée a permis d’évaluer les candidats sur certaines compétences pour résoudre une problématique métier en un temps chronométré et pour une durée maximum d’une heure.

L’épreuve finale s’est déroulée du 17 au 21 mai 2021 au lycée des métiers Domaine d’Eguille de Vedène (académie d’Aix-Marseille). 

À l’issue de l’épreuve, sur 132 inscrits et 9 candidats finalistes, le jury a décerné 3 prix :

  • 1er prix à Valentin FLEURY du lycée des métiers Claude Lehec de Saint Hilaire du Harcouet (académie de Caen)
  • 2ème prix à Martin DUCLAUX du lycée général et technologique agricole Montbrison de Precieux (académie de Lyon)
  • 3ème prix à Quentin BORDES de l’école d'application aux métiers des travaux publics d’Egletons (académie de Limoges)

Spécialité Fonderie

Président : Jean-Marc DESPREZ, inspecteur général de l’Éducation nationale, du sport et de la recherche – Sciences et Techniques industrielles
Vice-président : Monsieur Frédéric DEDEKEN, inspecteur de l’éducation nationale, enseignement technique
Thème : Voiles de la liberté 

L‘épreuve a consisté à réaliser une pièce moulée en fonte, avec un bel aspect de surface, fidèle au modèle sans défaut et avec un ébarbage minimum. Le concours s’est déroulé sur deux journées. Les pièces des candidats étaient coulées en fonte

L’épreuve finale s’est déroulée du 19 au 20 mai 2021 dans les ateliers du lycée professionnel Jean-Baptiste Colbert du Petit-Quevilly dans le département de la Seine-Maritime (académie de Normandie). À l’issue de l’épreuve, sur 21 inscrits et 6 candidats finalistes, le jury a décerné 3 prix :

  • 1er prix à Anthony BRASSEUR du lycée des métiers Marie Curie de Nogent-sur-Oise (académie d’Amiens) ;
  • 2ème prix à Yoni SOLANO FERREIRA DA SILVA du lycée des métiers Hector Guimard de Lyon (académie de Lyon) ;
  • 3ème prix à Conrad TOMAS RUBIO du lycée des métiers Henri Brisson de Vierzon (académie d’Orléans –Tour). 

La pièce offerte au ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports est en bronze sur support en bois avec des inscriptions réalisées en matériau plastique. C’est une œuvre à l’échelle 1/100 du navire L’Hermione qui accoste sur les quais de Rouen lors des rassemblements « Voiles de la Liberté ». Jean-Baptiste Colbert faisant le lien avec l’arsenal de Rochefort, lieu de conception de L’Hermione. Cette pièce représente les formations préparant aux métiers de filières Bois, Fonderie et Plasturgie du lycée Jean-Baptiste Colbert à Petit-Quevilly. 

Spécialité Arts plastiques

Président : Christian VIEAUX, inspecteur général de l’Éducation nationale, du Sport et de la Recherche
Vice-président : Christophe JOUXTEL, inspecteur d’académie – inspecteur pédagogique régional 
Sujet :  En vous appuyant sur le document fourni, réalisez une production plastique affirmant la notion « D’ÉCHANGE ». 

La production est bidimensionnelle et au format raisin (65 x 50 cm). Laissée au libre choix des candidats les techniques employées devaient toutefois correspondre aux contraintes de l’épreuve indiquées par le centre d’examen, à celles relatives au support fourni, aux quelques techniques interdites, ainsi qu’aux outils et aux matériels informatiques autorisés. 

Cette production a été appréciée selon les critères suivants : 

  • La prise en compte effective du sujet et des éléments proposés, 
  • L’opportunité et la singularité de la réponse imaginée sur la base de diverses articulations (plastiques, sémantiques, iconiques), 
  • La maîtrise technique. 

Les lauréats 

Les plus jeunes lauréats

Le plus jeune des lauréats primés au Concours général des lycées 

Charles Quilhot, 16 ans (31/05/2005), du lycée général privé Stanislas à Paris

  • 1er prix en thème latin et 1e prix ex aequo en version latine

La plus jeune des lauréats primés au Concours général des métiers

Marie KAMINSKY, 17 ans (12/12/2003), du lycée professionnel de l’Acheuléen d’Amiens

  • 1er prix artisanat et métiers d’art - option arts de la pierre

La lauréate primée la plus âgée au Concours général des métiers  

Charlotte DORE, 23 ans, (06/11/1997), du lycée des métiers François Mitterrand à Château-Chinon

  • 2ème prix en artisanat et métiers d’art – option ébénisterie

Les lauréats récompensés plusieurs fois

Ulysse BELROSE du lycée général Franco Allemand à Buc

  • 1er prix en éducation musicale et 3e prix en allemand

Paul CHAMBON du lycée général Pierre de Fermat à Toulouse

  • 2ème prix en dissertation philosophique et 2e prix en italien

Aurélien FOURRÉ du lycée général Franco Allemand à Buc

  • 1er prix en mathématiques
  • 1er prix en physique-chimie
  • 1er accessit ex-aequo en allemand

Félix PREVOST du lycée général et technologique Honoré de Balzac à Paris

  • 1er prix ex aequo en version latine et 2ème prix en thème latin

Charles QUILHOT du lycée général prive Stanislas à Paris

  • 1er prix en thème latin et 1er prix ex aequo en version latine

Le palmarès national par discipline

Télécharger le palmarès national du Concours général 2021

Mise à jour : Juillet 2021