bo Le Bulletin officiel de l'éducation nationale

Le Bulletin officiel de l'éducation nationale publie des actes administratifs : décrets, arrêtés, notes de service, etc. La mise en place de mesures ministérielles et les opérations annuelles de gestion font l'objet de textes réglementaires publiés dans des BO spéciaux.

Réglementation financière et comptable

Délégation de gestion entre services

Exécution financière

NOR : MENF2034805X

du 26-12-2020

MENJS - DAF B3 - DJEPVA

Vu décret n° 2004-1085 du 14-10-2004

Entre

Le directeur de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative, désigné sous le terme de « délégant », d'une part,

et

La directrice des affaires financières, désigné sous le terme de « délégataire », d'autre part,

Il est convenu ce qui suit :


Article 1 - Objet de la délégation

Par le présent document, établi en application de l'article 2 du décret n° 2004-1085 du 14 octobre 2004, le délégant confie au délégataire, en son nom et pour son compte, dans les conditions ci-après précisées, la réalisation des actes constitutifs de l'exécution des recettes et dépenses listées ci- dessous relevant du programme 163 Jeunesse et vie associative en administration centrale.

Les recettes et dépenses concernées par la présente délégation sont les suivantes :

- les recettes non fiscales de titre 2 et hors titre 2 ;

- les dépenses imputées sur les titres 3 (sauf cat.31 à l'exception des frais de gestion liés aux dispositifs dont le principal est imputé sur une autre catégorie budgétaire), 6 et 7 du budget de l'État.


Article 2 - Prestations confiées au délégataire

Le délégataire (bureau de la comptabilité de l'enseignement supérieur et de la recherche, centre de services partagés « subventions et recettes » - DAF B3) assure les fonctions d'ordonnateur principal délégué pour l'engagement, la liquidation et l'établissement des ordres de payer et des ordres de recouvrer des dépenses et recettes mentionnées à l'article 1.

Le délégant reste responsable de la décision des dépenses et recettes, de la constatation du service fait, du pilotage des crédits de paiement, de l'archivage des pièces qi lui incombent. 


Article 3 - Obligations du délégant en matière de recettes non fiscales

S'agissant des recettes non fiscales de titre 2 et hors titre 2, le délégant s'engage à fournir en temps utile les éléments d'information dont le délégataire a besoin pour l'exercice de sa mission.

À ce titre, à la constatation d'une créance, le délégant (service prescripteur) transmet au délégataire (plate-forme Chorus DAF B3) un dossier comprenant :

- les pièces justifiant la créance ;

- une fiche de transmission des dossiers pour création d'engagement de tiers et/ou de titre de perception reprenant les éléments suivants :

  • l'objet précis de la créance ;
  • le tiers débiteur (Siret pour les tiers français) ;
  • le montant de la recette attendue ;
  • les conditions d'exigibilité de la créance,
  • l'échéance prévisionnelle,
  • l'imputation comptable et la destination budgétaire,
  • le centre de coûts (en cas de facturation interne) ;
  • les références de la dépense initiale (en cas de rétablissement de crédit).

Ces éléments doivent faire l'objet de la part du délégant d'une gestion attentive et d'un suivi annuel, voire pluriannuel, afin de pouvoir informer le délégataire de tout changement important.  


Article 4 - Obligations du délégataire en matière de recettes non fiscales

Le délégataire exécute la délégation dans les conditions et les limites fixées par le présent document et acceptées par lui.

À ce titre, le délégataire devra :

- constater le caractère certain de la créance ;

- procéder dans l'outil Chorus à la saisie d'un ordre de recette ;

- procéder aux imputations budgétaires et comptables adéquates.

Menées dans un délai maximal de deux semaines à compter de la réception par le délégataire d'un dossier complet et utilisable, ces opérations donnent lieu à l'édition automatique et à la notification par le centre éditique de Lyon de la créance au débiteur.

Le délégant est informé de cette notification.


Article 5 - Obligations du délégant en matière de dépenses   

S'agissant des dépenses définies à l'article 1 de la présente convention, le délégant s'engage à fournir en temps utile les éléments d'information dont le délégataire a besoin pour l'exercice de sa mission.

À ce titre, le délégant (service prescripteur) transmet au délégataire (plate-forme Chorus DAF B3) au format dématérialisé (PDF), à l'adresse générique csp.dafb3@education.gouv.fr un dossier comprenant :

- si la demande est faite hors de « Chorus formulaires », une fiche de transmission du dossier signée du responsable de programme ou de son représentant, pour création et validation dans Chorus de l'engagement juridique et/ou de la demande paiement reprenant les éléments suivants :

  • l'objet précis de la subvention ;
  • le tiers créancier (SIRET pour les tiers français) ;
  • son relevé d'identité bancaire (RIB) ;
  • le montant de la subvention à verser ;
  • les données relatives à l'imputation budgétaire et comptable ;
  • l'échéancier prévisionnel, s'il y a lieu.

- si la demande est faite dans « Chorus formulaires », le projet d'engagement juridique et/ou de demande de paiement, comprenant tous les éléments ci-dessus, pour enrichissement et validation dans Chorus ;

- dans tous les cas, les pièces justifiant la dépense, notamment l'acte attributif.

Les pièces complémentaires du dossier, notamment celles trop volumineuses pour être échangées par messagerie (comptes rendus financiers, rapports d'activité, etc.) pourront être déposées par le délégant sur un espace dédié sur le réseau partagé M, espace géré par le délégant, où ces pièces pourront être consultées par l'ensemble des acteurs de la chaîne de la dépense.

Si la dépense nécessite un avis et/ou un visa du contrôleur budgétaire, le délégant transmet au délégataire, en plus du dossier au format dématérialisé (pdf) prévu par la procédure ci-dessus, le projet d'acte attributif au format « papier », signé du tiers le cas échéant, ainsi que tous éléments complémentaires nécessaires à l'obtention du visa du contrôleur budgétaire (notamment une note de présentation de la demande de visa). Le délégataire transmet ce dossier « matériel » au contrôleur budgétaire en même temps que l'engagement juridique dans l'outil Chorus.  Dès le visa du contrôleur budgétaire obtenu dans Chorus, le délégataire retourne au délégant l'acte attributif revêtu du visa du contrôleur budgétaire, du numéro de l'engagement juridique ainsi que de sa propre signature (s'il est le signataire).

Le délégant signe ensuite l'acte attributif (s'il est le signataire), le dématérialise (format pdf) et en conserve un exemplaire original dans son service, aux fins de contrôle éventuel par le délégataire ou le comptable ministériel dans le cadre du contrôle interne financer (CIF). Seul cet acte au format dématérialisé, détenu par le délégant, doit ensuite être transmis par lui au délégataire à l'appui de ses demandes de versement.


Article 6 - Obligations du délégataire en matière de dépenses

Le délégataire exécute la délégation dans les conditions et les limites fixées par le présent document et acceptées par lui.

À ce titre, le délégataire devra :

- créer le tiers ;

- vérifier la qualité et la régularité du dossier fourni ;

- procéder dans l'outil Chorus à la création et à la validation de l'engagement et/ou de la demande paiement sur les imputations budgétaires et comptables adéquates ;

- valider la certification du service fait

Ces opérations seront menées par le délégataire dans un délai maximal de deux semaines à compter de la réception par lui d'un dossier complet et utilisable. En fin de gestion et/ou en cas d'urgence signalée, ce délai sera réduit à deux jours ouvrables suivant la réception du dossier, en concertation entre le service prescripteur et la plate-forme.


Article 7 - Exécution financière de la délégation

Les comptables assignataires sont :

- pour les recettes imputées sur le titre 2, le directeur régional des finances publiques d'Île de France ;

- pour les recettes imputées hors titre 2 et pour les dépenses (tous titres), le contrôleur budgétaire et comptable ministériel auprès du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (département comptable ministériel) ;

Ces comptables assurent, chacun pour ce qui le concerne, l'ensemble des opérations comptables liées à l'exécution des recettes et des dépenses.

Des réunions périodiques pourront être organisées entre le délégataire et le délégant permettant le suivi d'exécution de la présente délégation.


Article 8 - Durée de la délégation

La présente convention de délégation de gestion prend effet le 1er janvier 2021.

Elle est renouvelable chaque année par tacite reconduction.


Article 9 - Publication de la délégation

La présente délégation sera publiée au Bulletin officiel de l'éducation nationale.

   

Fait le 26 novembre 2020

Le délégant
Jean Benoît Dujol

Le délégataire
Mélanie Joder