bo Le Bulletin officiel de l'éducation nationale

Le Bulletin officiel de l'éducation nationale publie des actes administratifs : décrets, arrêtés, notes de service, etc. La mise en place de mesures ministérielles et les opérations annuelles de gestion font l'objet de textes réglementaires publiés dans des BO spéciaux.

Organisation générale

Commission d'enrichissement de la langue française

Vocabulaire de l'ingénierie nucléaire

NOR : CTNR2022303K

Liste JO du 2-9-2020

MENJS - MC

I. Termes et définitions

agrément national d'un modèle de colis

Domaine : Ingénierie nucléaire/cycle du combustible.

Synonyme : agrément multilatéral d'un modèle de colis (langage professionnel).

Définition : Agrément qui est délivré pour un modèle de colis de transport de matières radioactives par chacun des États dans lesquels le transport de colis conformes à ce modèle peut être effectué.

Note : Un ensemble d'agréments nationaux peut être nécessaire pour un transport international.

Voir aussi : agrément plurinational d'un modèle de colis, colis de transport de matières radioactives, modèle de colis de transport.

Équivalent étranger : multilateral approval.

Attention : Cette publication annule et remplace celle du terme « agrément multilatéral d'emballage » au Journal officiel du 3 août 2000.

agrément plurinational d'un modèle de colis

Domaine : Ingénierie nucléaire/cycle du combustible.

Synonyme : agrément unilatéral d'un modèle de colis (langage professionnel).

Définition : Agrément qui est délivré pour un modèle de colis de transport de matières radioactives par un État signataire de la convention internationale relative aux transports, et qui permet le transport de colis conformes à ce modèle dans tous les États signataires.

Voir aussi : agrément national d'un modèle de colis, colis de transport de matières radioactives, modèle de colis de transport.

Équivalent étranger : unilateral approval.

Attention : Cette publication annule et remplace celle du terme « agrément unilatéral d'emballage » au Journal officiel du 3 août 2000.

capot amortisseur

Forme abrégée : capot, n.m.

Domaine : Ingénierie nucléaire/cycle du combustible.

Définition : Composant d'un emballage de transport de matières radioactives, généralement constitué de caissons métalliques remplis de matériaux déformables, qui est destiné à amortir les chocs en cas d'accident lors de la manutention ou du transport.

Note :

1. Un capot amortisseur permet également, en cas d'incendie, de protéger les joints du couvercle de l'emballage.

2. Selon le type d'emballage, il peut y avoir un capot amortisseur à une ou aux deux extrémités.

Voir aussi : emballage de transport de matières radioactives.

Équivalent étranger : anti-shock mounting, impact limiter, shock absorber, shock absorbing cover.

Attention : Cette publication annule et remplace celle du Journal officiel du 30 septembre 2017.

cavité radiative d'attaque indirecte

Forme abrégée : cavité, n.f.

Domaine : Ingénierie nucléaire/fusion.

Définition : Enceinte centimétrique métallique dont la face interne, chauffée par des faisceaux laser, émet un rayonnement X qui irradie uniformément un microballon placé en son centre et provoque ainsi son implosion isotrope.

Note :

1. Les faisceaux laser pénètrent dans la cavité par des orifices prévus à cet effet.

2. La cavité radiative d'attaque indirecte est une cible de fusion inertielle.

Voir aussi : attaque indirecte, cible de fusion inertielle, fusion par confinement inertiel, microballon de fusion inertielle.

Équivalent étranger : cavity, Hohlraum (All.).

château de transport

Domaine : Ingénierie nucléaire/cycle du combustible.

Définition : Emballage de transport de matières radioactives muni d'un écran de protection radiologique.

Voir aussi : écran de protection radiologique, emballage de transport de matières radioactives.

Équivalent étranger : cask (EU), flask (GB).

Attention : Cette publication annule et remplace celle du Journal officiel du 18 juin 2004.

colis de transport de matières radioactives

Forme abrégée : colis de transport.

Domaine : Ingénierie nucléaire/cycle du combustible.

Définition : Ensemble constitué d'un emballage de transport, y compris ses aménagements internes et ses équipements externes, et des matières radioactives qu'il contient.

Note : Un panier est un exemple d'aménagement interne ; une coque de transport est un exemple d'équipement externe.

Voir aussi : coque de transport, emballage de transport de matières radioactives, modèle de colis de transport, panier.

Équivalent étranger : package, radioactive material package.

Attention : Cette publication annule et remplace celle du terme « colis de matières radioactives » au Journal officiel du 10 novembre 2007.

conversion X

Domaine : Ingénierie nucléaire/fusion.

Définition : Production d'un rayonnement X provoquée par l'irradiation laser de la face interne d'une cavité radiative d'attaque indirecte.

Voir aussi : attaque indirecte, cavité radiative d'attaque indirecte, cible de fusion inertielle, microballon de fusion inertielle.

Équivalent étranger : X conversion.

coque de transport

Domaine : Ingénierie nucléaire/cycle du combustible.

Définition : Enveloppe qui est ajoutée autour d'un emballage de transport afin de renforcer sa protection contre certains risques, tels qu'un choc ou un incendie, et ainsi de préserver le confinement des matières radioactives.

Voir aussi : colis de transport de matières radioactives, confinement, emballage de transport de matières radioactives.

Équivalent étranger : transport hull.

Attention : Cette publication annule et remplace celle du terme « emballage extérieur de matières radioactives » au Journal officiel du 22 septembre 2000.

couverture tritigène

Domaine : Ingénierie nucléaire/Fusion.

Définition : Couverture qui produit du tritium par réaction des neutrons avec le lithium qu'elle contient.

Note : La couverture tritigène contient, outre du lithium, des matériaux multiplicateurs de neutrons, tels que du béryllium ou du plomb.

Voir aussi : couverture.

Équivalent étranger : tritium breeding blanket.

Attention : Cette publication annule et remplace celle du Journal officiel du 18 juin 2008.

critère de sûreté

Domaine : Ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire.

Définition : Condition à laquelle doivent satisfaire une ou plusieurs grandeurs physiques afin de garantir le respect d'une exigence de sûreté.

Note : Un critère de sûreté habituellement associé à l'exigence de maintien de l'intégrité de la gaine de combustible en cas d'accident est que sa température reste inférieure à 1 204 °C.

Voir aussi : exigence de sûreté, gaine de combustible, objectif de sûreté.

Équivalent étranger : safety criterion.

démantèlement, n.m.

Domaine : Ingénierie nucléaire/cycle du combustible.

Définition : Ensemble des opérations techniques réalisées dans une installation nucléaire après son arrêt définitif, qui comprennent le démontage des équipements, l'assainissement des locaux et des équipements, la démolition de structures de génie civil et l'évacuation des déchets produits.

Note :

1. Le démantèlement peut ne s'appliquer qu'à une partie d'une installation nucléaire.

2. L'emploi du terme « déconstruction » est déconseillé dans ce sens.

Voir aussi : assainissement radioactif, déclassement, mise à l'arrêt définitif.

Équivalent étranger : dismantling.

Attention : Cette publication annule et remplace celle des termes « démantèlement » et « déconstruction » au Journal officiel du 3 août 2000.

déversoir, n.m.

Domaine : Ingénierie nucléaire/fission.

Définition : Cylindre situé à l'intérieur de la cuve du circuit primaire et concentrique à celle-ci, qui assure la remontée le long de la cuve d'une fraction du sodium froid et son retour par débordement vers le collecteur froid.

Note : La circulation du sodium froid dans le déversoir maintient la cuve à une température inférieure à celle du sodium chaud et contribue ainsi à sa bonne tenue mécanique.

Voir aussi : circuit de refroidissement primaire, collecteur chaud, collecteur froid.

Équivalent étranger : immersed weir.

dispositif antidébattement

Abréviation : DAD.

Domaine : Ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire.

Définition : Dispositif constitué de butées qui, en cas de rupture d'une tuyauterie de grand diamètre sous pression, bloque le déplacement des tronçons de la tuyauterie afin d'entraver l'ouverture de la brèche et de limiter ainsi le débit du fluide s'échappant par celle-ci.

Note : Les dispositifs antidébattement sont installés sur les tuyauteries principales du circuit primaire de certains modèles de réacteurs à eau sous pression.

Voir aussi : circuit de refroidissement primaire, réacteur à eau sous pression.

Équivalent étranger : -

dispositif autobloquant

Abréviation : DAB.

Domaine : Ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire.

Définition : Dispositif amortisseur qui limite les mouvements rapides d'équipements ou de tuyauteries dus à leur rupture ou à un séisme, tout en permettant les déplacements lents dus aux dilatations thermiques.

Équivalent étranger : snubber.

disruption, n.f.

Domaine : Ingénierie nucléaire/fusion.

Définition : Interruption brutale du courant généré par le plasma thermonucléaire d'un tokamak.

Note : Une disruption s'accompagne de la perte du confinement magnétique et de sollicitations intenses dans les structures du tokamak.

Voir aussi : fusion par confinement magnétique, tokamak.

Équivalent étranger : disruption.

diverteur, n.m.

Domaine : Ingénierie nucléaire/fusion.

Définition : Dispositif d'un réacteur à fusion qui permet de modifier les lignes de champ au bord du plasma afin d'en extraire les impuretés et les cendres.

Note : Sans diverteur, l'accumulation des impuretés et des cendres dans le plasma conduirait à l'arrêt du réacteur.

Voir aussi : cendres, configuration magnétique toroïdale, fusion par confinement magnétique, limiteur.

Équivalent étranger : divertor.

Attention : Cette publication annule et remplace celle du Journal officiel du 18 juin 2008.

écran de protection radiologique

Forme abrégée : protection radiologique.

Domaine : Ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire.

Synonyme : blindage, n.m.

Définition : Dispositif matériel utilisé pour réduire l'exposition externe des personnes et des matériels aux rayonnements ionisants.

Note : L'emploi du terme « protection biologique » est déconseillé dans cette acception.

Voir aussi : radioprotection.

Équivalent étranger : radiation shield.

Attention : Cette publication annule et remplace celle des termes « écran de protection » et « blindage » au Journal officiel du 22 septembre 2000.

emballage de transport de matières radioactives

Forme abrégée : emballage de transport.

Domaine : Ingénierie nucléaire/cycle du combustible.

Définition : Ensemble constitué de composants tels qu'une enceinte de confinement, des écrans de protection radiologique ou des protections mécaniques, qui permet de contenir de façon sûre des matières radioactives durant leur transport.

Voir aussi : capot amortisseur, château de transport, colis de transport de matières radioactives, écran de protection radiologique, enceinte de confinement.

Équivalent étranger : cask (EU), flask (GB), packaging.

Attention : Cette publication annule et remplace celle du terme « emballage de matières radioactives » au Journal officiel du 22 septembre 2000.

emballage de transport de matières radioactives à sec

Forme abrégée : emballage de transport à sec.

Domaine : Ingénierie nucléaire/cycle du combustible.

Définition : Emballage de transport de matières radioactives dont l'intérieur est maintenu sec.

Note : On trouve aussi le terme « emballage sec », qui est déconseillé.

Voir aussi : emballage de transport de matières radioactives, emballage de transport de matières radioactives sous eau.

Équivalent étranger : dry packaging.

Attention : Cette publication annule et remplace celle du terme « emballage de transport à sec » au Journal officiel du 23 septembre 2015.

emballage de transport de matières radioactives sous eau

Domaine : Ingénierie nucléaire/cycle du combustible.

Synonyme : emballage de transport en eau (langage professionnel).

Définition : Emballage de transport de matières radioactives dont l'intérieur est rempli d'eau.

Voir aussi : emballage de transport de matières radioactives, emballage de transport de matières radioactives à sec.

Équivalent étranger : wet packaging.

Attention : Cette publication annule et remplace celle du terme « emballage de transport sous eau » au Journal officiel du 23 septembre 2015.

emballage de transport et d'entreposage de matières radioactives

Forme abrégée : emballage de transport-entreposage.

Domaine : Ingénierie nucléaire/cycle du combustible.

Définition : Ensemble constitué de composants tels qu'une enceinte de confinement, des écrans de protection radiologique, des protections mécaniques ou des dispositifs de surveillance, qui permet de contenir de façon sûre des matières radioactives durant leur transport et leur entreposage.

Voir aussi : capot amortisseur, colis de transport de matières radioactives, écran de protection radiologique, emballage de transport de matières radioactives, enceinte de confinement.

Équivalent étranger : dual purpose cask, dual purpose packaging, transport and storage cask, transport and storage packaging.

Attention : Cette publication annule et remplace celle du terme « emballage d'entreposage » au Journal officiel du 1er juillet 2011.

exigence de sûreté

Domaine : Ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire.

Définition : Exigence technique ou organisationnelle relative à une fonction de sûreté, qui permet d'atteindre un ou plusieurs objectifs de sûreté.

Note :

1. Le maintien de l'intégrité de la gaine de combustible dans un réacteur en cas d'incident est un exemple d'exigence de sûreté de nature technique.

2. La présence d'un nombre minimal d'opérateurs dans une salle de commande est un exemple d'exigence de sûreté de nature organisationnelle.

3. Les exigences de sûreté sont définies dans le rapport de sûreté.

Voir aussi : critère de sûreté, fonction de sûreté, gaine de combustible, objectif de sûreté, rapport de sûreté.

Équivalent étranger : safety requirement.

fines de dissolution

Forme abrégée : fines, n.f.pl.

Domaine : Ingénierie nucléaire/cycle du combustible.

Définition : Résidus millimétriques qui subsistent après les opérations de dissolution à chaud de combustibles usés dans l'acide nitrique.

Voir aussi : combustible usé, retraitement.

Équivalent étranger : dissolution fines.

godet à sodium

Domaine : Ingénierie nucléaire/fission.

Synonyme : tastena, n.m. (langage professionnel).

Définition : Godet fixé à l'extrémité d'une perche permettant de prélever un échantillon de sodium liquide en vue de son analyse radiochimique.

Note : Le terme « tastena » est formé par analogie avec le « taste-vin », « Na » étant le symbole chimique du sodium.

Équivalent étranger : -

matière à radioactivité naturelle artificiellement concentrée

Abréviation : Marnac.

Domaine : Ingénierie nucléaire.

Définition : Produit ou sous-produit d'une activité menée en dehors du cycle du combustible nucléaire, dont la concentration en radionucléides naturels est supérieure à celle de la matière première mise en œuvre.

Note :

1. Les cendres de combustion de bois et de charbon ainsi que les résidus provenant de la fabrication d'engrais phosphatés, de matières abrasives, de pigments, de fonderie ou d'extraction de gaz et de pétrole sont des exemples de matières à radioactivité naturelle artificiellement concentrée.

2. Les radionucléides naturels le plus souvent présents dans les matières à radioactivité naturelle artificiellement concentrée sont le potassium 40, les isotopes de l'uranium naturel, le thorium 232, le plomb 210 et le polonium 210.

3. L'emploi du terme « matière RNR » (matière à radioactivité naturelle renforcée) est déconseillé.

Équivalent étranger : technologically enhanced naturally occurring radioactive material (Tenorm).

modèle de colis de transport

Domaine : Ingénierie nucléaire/cycle du combustible.

Définition : Document qui, pour un emballage de transport donné, décrit les différents types de colis de transport possibles et définit leurs conditions d'exploitation et de maintenance.

Voir aussi : agrément national d'un modèle de colis, agrément plurinational d'un modèle de colis, colis de transport de matières radioactives, emballage de transport de matières radioactives.

Équivalent étranger : package design, package model.

objectif de sûreté

Domaine : Ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire.

Définition : Objectif de prévention des risques ou de limitation des effets indésirables qu'une installation nucléaire ou un colis de transport peut entraîner pour les travailleurs, la population ou l'environnement en situation normale, incidentelle ou accidentelle.

Note : Les objectifs de sûreté sont formulés en termes qualitatifs (par exemple, l'absence de rejet massif de radioactivité en cas de fusion du cœur d'un réacteur) ou quantitatifs (par exemple, la dose de rayonnement maximale subie par la population).

Voir aussi : colis de transport de matières radioactives, critère de sûreté, exigence de sûreté, rapport de sûreté, référentiel de sûreté, sûreté nucléaire.

Équivalent étranger : -

Attention : Cette publication annule et remplace celle du Journal officiel du 21 décembre 2013.

référentiel de sûreté

Domaine : Ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire.

Définition : Ensemble des documents relatifs à la sûreté nucléaire et à la radioprotection auxquels une installation nucléaire ou un transport de matières radioactives doit être conforme.

Note : Le référentiel de sûreté d'une installation contient notamment le rapport de sûreté, des règles d'exploitation et le plan d'urgence.

Voir aussi : plan d'urgence interne, plan d'urgence pour le transport, rapport de sûreté.

Équivalent étranger : -

régénération de piège froid

Forme abrégée : régénération, n.f.

Domaine : Ingénierie nucléaire/fission.

Définition : Opération qui consiste à restaurer la fonctionnalité d'un piège froid en éliminant, par dissolution, décomposition thermique ou réaction chimique, les impuretés cristallisées accumulées.

Voir aussi : piège froid.

Équivalent étranger : reconditioning, regeneration.

robustesse, n.f.

Domaine : Ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire.

Définition : Capacité d'une installation à assurer certaines de ses fonctions de sûreté lorsqu'elle est soumise à des sollicitations plus fortes que celles qui sont prises en compte dans son référentiel de sûreté.

Note :

1. La robustesse d'une installation résulte, par exemple, de marges inhérentes à des méthodes de dimensionnement ou de fabrication.

2. Les tests de résistance permettent, par exemple, d'évaluer la robustesse vis-à-vis de certaines agressions.

Voir aussi : dimensionnement, effet falaise, fonction de sûreté, référentiel de sûreté, test de résistance.

Équivalent étranger : robustness.

séchage en emballage

Domaine : Ingénierie nucléaire/cycle du combustible.

Définition : Procédé qui vise à assécher la cavité interne et le contenu d'un emballage de transport ou d'un emballage de transport et d'entreposage.

Note :

1. Le séchage en emballage est effectué, par exemple, par mise sous vide ou par circulation d'un gaz chaud tel que l'air ou l'azote.

2. Le séchage en emballage permet notamment de maîtriser les risques de surpression et de corrosion ainsi que ceux qui sont liés à la production d'hydrogène par radiolyse de l'eau.

Voir aussi : emballage de transport à sec, emballage de transport de matières radioactives, emballage de transport et d'entreposage de matières radioactives.

Équivalent étranger : in-drum drying.

suremballage de transport

Forme abrégée : suremballage, n.m.

Domaine : Ingénierie nucléaire/cycle du combustible.

Définition : Dispositif utilisé pour la manutention et le transport en un seul ensemble de plusieurs colis de transport de matières radioactives.

Note : Le suremballage de transport n'a pas de fonction de sûreté, les exigences de sûreté étant remplies par chacun des colis qu'il contient.

Voir aussi : colis de transport de matières radioactives, emballage de transport de matières radioactives, exigence de sûreté, fonction de sûreté.

Équivalent étranger : overpack.

Attention : Cette publication annule et remplace celle du terme « suremballage » au Journal officiel du 22 septembre 2000.

système de transport interne

Domaine : Ingénierie nucléaire/cycle du combustible.

Définition : Ensemble constitué d'un emballage et d'un véhicule adapté, qui est utilisé pour le transport de matières radioactives entre deux installations dans le périmètre d'un site nucléaire.

Note : Des contraintes de déplacement telles qu'une vitesse réduite ou un parcours défini peuvent être associées à l'utilisation de ce système.

Équivalent étranger : on site transport system, on-site transport system.

température de débouchage

Domaine : Ingénierie nucléaire/fission.

Définition : Température d'un métal liquide au-dessus de laquelle les impuretés cristallisées dans la section libre des orifices de l'indicateur de bouchage commencent à se dissoudre.

Voir aussi : indicateur de bouchage, température de bouchage.

Équivalent étranger : unplugging temperature.

vecteur d'énergie pour fusion inertielle

Abréviation : VEFI.

Forme abrégée : vecteur d'énergie.

Domaine : Ingénierie nucléaire/fusion.

Définition : Rayonnement qui apporte l'énergie nécessaire à l'implosion d'une cible de fusion inertielle.

Note : Le vecteur d'énergie de l'attaque directe est un rayonnement laser ; celui de l'attaque indirecte est un rayonnement X.

Voir aussi : attaque directe, attaque indirecte, cible de fusion inertielle.

Équivalent étranger : driver, driver laser, energy driver, ICF driver, IFE driver, inertial fusion energy driver.

vis de protection radiologique

Forme abrégée : vis radiologique.

Domaine : Ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire.

Définition : Conduit de forme hélicoïdale qui, inséré dans une paroi séparant deux volumes, permet la circulation des gaz entre ces volumes tout en maintenant la fonction d'écran de protection radiologique de cette paroi.

Voir aussi : écran de protection radiologique.

Équivalent étranger : -

II. Table d'équivalence

A. Termes étrangers

Terme étranger (1)

Domaine/sous-domaine

Équivalent français (2)

anti-shock mounting, impact limiter, shock absorber, shock absorbing cover

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

capot amortisseur, capot, n.m

cask (EU), flask (GB)

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

château de transport

cask (EU), flask (GB), packaging

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

emballage de transport de matières radioactives, emballage de transport

cavity, Hohlraum (All.)

ingénierie nucléaire/fusion

cavité radiative d'attaque indirecte, cavité, n.f

dismantling

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

démantèlement, n.m

disruption

ingénierie nucléaire/fusion

disruption, n.f

dissolution fines

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

fines de dissolution, fines, n.f.pl

divertor

ingénierie nucléaire/fusion

diverteur, n.m

driver, driver laser, energy driver, ICF driver, IFE driver, inertial fusion energy driver

ingénierie nucléaire/fusion

vecteur d'énergie pour fusion inertielle (Vefi), vecteur d'énergie

dry packaging

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

emballage de transport de matières radioactives à sec, emballage de transport à sec

dual purpose cask, dual purpose packaging, transport and storage cask, transport and storage packaging

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

emballage de transport et d'entreposage de matières radioactives, emballage de transport-entreposage

energy driver, driver, driver laser, ICF driver, IFE driver, inertial fusion energy driver

ingénierie nucléaire/fusion

vecteur d'énergie pour fusion inertielle (Vefi), vecteu r d'énergie

flask (GB), cask (EU)

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

château de transport

flask (GB), cask (EU), packaging

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

emballage de transport de matières radioactives, emballage de transport

Hohlraum (All.), cavity

ingénierie nucléaire/fusion

cavité radiative d'attaque indirecte, cavité, n.f

ICF driver, driver, driver laser, energy driver, IFE driver, inertial fusion energy driver

ingénierie nucléaire/fusion

vecteur d'énergie pour fusion inertielle (Vefi), vecteur d'énergie

immersed weir

ingénierie nucléaire/fission

déversoir, n.m

impact limiter, anti-shock mounting, shock absorber, shock absorbing cover

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

capot amortisseur, capot, n.m

in-drum drying

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

séchage en emballage

inertial fusion energy driver, driver, driver laser, energy driver, ICF driver, IFE driver

ingénierie nucléaire/fusion

vecteur d'énergie pour fusion inertielle (Vefi), vecteur d'énergie

multilateral approval

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

agrément national d'un modèle de colis, agrément multilatéral d'un modèle de colis (langage professionnel)

on site transport system, on-site transport system

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

système de transport interne

overpack

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

suremballage de transport, suremballage, n.m

package, radioactive material package

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

colis de transport de matières radioactives, colis de transport

package design, package model

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

modèle de colis de transport

packaging, cask (EU), flask (GB)

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

emballage de transport de matières radioactives, emballage de transport

radiation shield

ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire

écran de protection radiologique, blindage, n.m., protection radiologique

radioactive material package, package

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

colis de transport de matières radioactives, colis de transport

reconditioning, regeneration

ingénierie nucléaire/fission

régénération de piège froid, régénération, n.f

robustness

ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire

robustesse, n.f

safety criterion

ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire

critère de sûreté

safety requirement

ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire

exigence de sûreté

shock absorber, anti-shock mounting, impact limiter, shock absorbing cover

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

capot amortisseur, capot, n.m

snubber

ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire

dispositif autobloquant (DAB)

technologically enhanced naturally occurring radioactive material (Tenorm)

ingénierie nucléaire

matière à radioactivité naturelle artificiellement concentrée (Marnac)

transport and storage cask, dual purpose cask, dual purpose packaging, transport and storage packaging

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

emballage de transport et d'entreposage de matières radioactives, emballage de transport-entreposage

transport hull

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

coque de transport

tritium breeding blanket

ingénierie nucléaire/fusion

couverture tritigène

unilateral approval

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

agrément plurinational d'un modèle de colis, agrément unilatéral d'un modèle de colis (langage professionnel)

unplugging temperature

ingénierie nucléaire/fission

température de débouchage

wet packaging

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

emballage de transport de matières radioactives sous eau, emballage de transport en eau (langage professionnel)

X conversion

ingénierie nucléaire/fusion

conversion X

(1) Il s'agit de termes anglais, sauf mention contraire

(2) Les termes en caractères gras sont définis dans la partie I (Termes et définitions)

B. Termes français

Terme français (1)

Domaine/sous-domaine

Équivalent étranger (2)

agrément national d'un modèle de colis, agrément multilatéral d'un modèle de colis (langage professionnel)

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

multilateral approval

agrément plurinational d'un modèle de colis, agrément unilatéral d'un modèle de colis (langage professionnel)

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

unilateral approval

blindage, n.m., écran de protection radiologique, protection radiologique

ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire

radiation shield

capot amortisseur, capot, n.m

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

anti-shock mounting, impact limiter, shock absorber, shock absorbing cover

cavité radiative d'attaque indirecte, cavité, n.f

ingénierie nucléaire/fusion

cavity, Hohlraum (All.)

château de transport

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

cask (EU), flask (GB)

colis de transport de matières radioactives, colis de transport

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

package, radioactive material package

conversion X

ingénierie nucléaire/fusion

X conversion

coque de transport

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

transport hull

couverture tritigène

ingénierie nucléaire/fusion

tritium breeding blanket

critère de sûreté

ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire

safety criterion

démantèlement, n.m

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

dismantling

déversoir, n.m

ingénierie nucléaire/fission

immersed weir

dispositif antidébattement (DAD)

ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire

-

dispositif autobloquant (DAB)

ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire

snubber

disruption, n.f

ingénierie nucléaire/fusion

disruption

diverteur, n.m

ingénierie nucléaire/fusion

divertor

écran de protection radiologique, protection radiologique, blindage, n.m

ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire

radiation shield

emballage de transport de matières radioactives, emballage de transport

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

cask (EU), flask (GB), packaging

emballage de transport de matières radioactives à sec, emballage de transport à sec

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

dry packaging

emballage de transport de matières radioactives sous eau, emballage de transport en eau (langage professionnel)

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

wet packaging

emballage de transport et d'entreposage de matières radioactives, emballage de transport-entreposage

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

dual purpose cask, dual purpose packaging, transport and storage cask, transport and storage packaging

exigence de sûreté

ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire

safety requirement

fines de dissolution, fines, n.f.pl

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

dissolution fines

godet à sodium, tastena, n.m. (langage professionnel)

ingénierie nucléaire/fission

-

matière à radioactivité naturelle artificiellement concentrée (Marnac)

ingénierie nucléaire

technologically enhanced naturally occurring radioactive material (Tenorm)

modèle de colis de transport

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

package design, package model.

objectif de sûreté

ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire

-

protection radiologique, écran de protection radiologique, blindage, n.m

ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire

radiation shield

référentiel de sûreté

ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire

-

régénération de piège froid, régénération, n.f

ingénierie nucléaire/fission

reconditioning, regeneration

robustesse, n.f

ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire

robustness

séchage en emballage

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

in-drum drying

suremballage de transport, suremballage, n.m

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

overpack

système de transport interne

ingénierie nucléaire/cycle du combustible

on site transport system, on-site transport system

tastena, n.m. (langage professionnel), godet à sodium

ingénierie nucléaire/fission

-

température de débouchage

ingénierie nucléaire/fission

unplugging temperature

vecteur d'énergie pour fusion inertielle (Vefi), vecteur d'énergie

ingénierie nucléaire/fusion

driver, driver laser, energy driver, ICF driver, IFE driver, inertial fusion energy driver

vis de protection radiologique, vis radiologique

ingénierie nucléaire/sécurité nucléaire

-

(1) Les termes en caractères gras sont définis dans la partie I (Termes et définitions).

(2) Il s'agit d'équivalents anglais, sauf mention contraire.