Les évaluations nationales sur échantillon

Les évaluations nationales sur échantillon sont organisées le plus souvent sous forme de « programmes », Ces évaluations ambitionnent de fournir une mesure objective, scientifique, des acquis des élèves, la plus indépendante possible des conditions d’observation, de passation, de correction. En ce sens, elles sont « standardisées ».

CEDRE fait le point sur les acquisitions en fin d'école et de collège au regard des objectifs fixés par les programmes officiels et propose un bilan des compétences et des connaissances des élèves, rend compte de leur évolution depuis la dernière évaluation conduite. Il éclaire également sur les attitudes et représentations des élèves vis à vis de la discipline et interroge sur les pratiques d'enseignement

 

  • Les évaluations de la maîtrise des compétences du socle commun

Ces évaluations se fondent sur un protocole d'épreuves standardisées, réalisées auprès d'échantillons représentatifs d'élèves. L'acquisition du socle commun est progressive. La DEPP procède chaque année à une évaluation pour les trois niveaux suivants :

- Fin de cycle 2 (CE2), cycle des apprentissages fondamentaux

- Fin de cycle 3 (6ème), cycle de consolidation

- Fin de cycle 4 (3ème), cycle des approfondissements

  • Les évaluations dans le cadre de suivi de panels d'élèves

Ces évaluations se font dans le cadre de suivi de cohortes menées par la DEPP. Elles complètent les analyses de parcours d'élèves par des dispositifs permettant de mesurer l'évolution de leurs compétences de manière longitudinale.

  • Les évaluations de politiques éducatives

La DEPP met en oeuvre des dispositifs d'évaluation des politiques éducatives. Ainsi, en 2017, elle a été chargée au travers d'évaluations sur échantillons des compétences des élèves et d'observation des pratiques enseignantes, d'évaluer le dispositif "CP dédoublés".

 

 

Mise à jour : décembre 2020