Épreuves de spécialité au baccalauréat : sur quoi et comment serez-vous évalué ?

Image générique - évaluations spé

Les épreuves de spécialité se déroulent mercredi 11, jeudi 12 et vendredi 13 mai 2022 : découvrez sur quoi et comment vous serez évalué.

Voie générale

Découvrez les épreuves de spécialité du baccalauréat général

Voie technologique

Découvrez les épreuves de spécialité du baccalauréat technologique

Épreuves de spécialité du baccalauréat général

Sur quoi serez-vous évalué ?

Les thématiques évaluables peuvent varier selon que vous passiez vos épreuves en année impaire – 2021 ou 2023 par exemple – ou paire – 2022, 2024, etc – Certains thèmes sont en revanche évaluables chaque année, d'autres jamais.

Découvrez, matière par matière, sur quelles thématiques de vos programmes de spécialité vous êtes susceptibles d’être évalué(e)s

  • Les thématiques en rose, sont celles uniquement évaluées les années paires (2022, 2024, etc)
  • Les thématiques en bleu, sont celles uniquement évaluées les années impaires (2021, 2023, etc)
  • Les thématiques en noir, sont celles évaluées tous les ans
  • Les thématiques en gris ne sont pas évaluées lors des épreuves de spécialité

Retrouvez ici les annales des épreuves d'enseignements de spécialité en voie générale

Arts

Programmes limitatifs propres à la discipline pour les épreuves écrites, sans lien avec le calendrier des épreuves terminales.

  • Arts du cirque : programme limitatif national publié au bulletin officiel chaque année
  • Arts plastiques : une partie des œuvres du corpus est issue des questions limitatives de terminale
  • Cinéma-audiovisuel : appui sur l’une des œuvres du programme limitatif publié chaque année au bulletin officiel
  • Danse : pas de limitation
  • Histoire des arts : chacune des trois questions du programme limitatif paru au bulletin officiel fait l’objet d’un sujet
  • Musique : limitation sur la deuxième partie de l’épreuve écrite (commentaire comparé de deux extraits d’œuvres)
  • Théâtre : programme limitatif national publié chaque année au bulletin officiel

Histoire-géographie, géopolitique, sciences politiques

Thème 1 – De nouveaux espaces de conquête
Évaluable uniquement en année paire (2022, 2024, etc)


Thème 2 – Faire la guerre, faire la paix : formes de conflits et modes de résolution

Thème 3 – Histoire et mémoires
Évaluable uniquement en année paire (2022, 2024, etc)


Thème 4 – Identifier, protéger et valoriser le patrimoine : enjeux géopolitiques
Évaluable uniquement en année impaire (2021, 2023, etc)


Thème 5 – L’environnement, entre exploitation et protection : un enjeu planétaire

Thème 6 – L’enjeu de la connaissance
Évaluable uniquement en année impaire (2021, 2023, etc)

Humanité, littérature, philosophie

Semestre 1 : objet d’étude "La recherche de soi" (Période de référence : Du romantisme au XXe siècle)

  • Éducation, transmission et émancipation - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Les expressions de la sensibilité
  • Les métamorphoses du moi

Semestre 2 : objet d’étude "L’Humanité en question" (Période de référence : Période contemporaine (XXe-XXIe siècles))

  • Création, continuités et ruptures - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Histoire et violence
  • L’humain et ses limites

Littérature et langues et cultures de l’Antiquité

Objet d’étude "L’homme, le monde, le destin"
Objet d’étude "Croire, savoir, douter"
Objet d’étude : "Méditerranée : présence des mondes antiques" -
non évaluable à l’épreuve de spécialité

Langues, littératures et cultures étrangères et régionales

Limitations des œuvres au programme propre à la discipline, sans lien avec le calendrier des épreuves terminales.
Consulter les programmes et ressources pédagogiques de la spécialité langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER )

Mathématiques

Algèbre et géométrie

  • Combinatoire et dénombrement - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Manipulation des vecteurs, des droites et des plans de l’espace
  • Orthogonalité et distances dans l’espace
  • Représentations paramétriques et équations cartésiennes

Analyse

  • Suites
  • Limites des fonctions
  • Compléments sur la dérivation
  • Continuité des fonctions d’une variable réelle
  • Fonction logarithme
  • Fonctions sinus et cosinus - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Primitives, équations différentielles
  • Equation différentielle y' = ay, où a est un nombre réel ; allure des courbes.
    Équation différentielle y' = ay + b - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Calcul intégral - non évaluable à l’épreuve de spécialité

Probabilités

  • Succession d’épreuves indépendantes, schéma de Bernoulli
  • Sommes de variables aléatoires - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Concentration, loi des grands nombres - non évaluable à l’épreuve de spécialité

Algorithmique et programmation

Numérique et sciences informatiques

  • Thème 1 – Histoire de l’informatique
    Événements clés de l’histoire de l’informatique - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Thème 2 – Structures de données
    • Structures de données, interface et implémentation
    • Vocabulaire de la programmation objet : classes, attributs, méthodes, objets.
    • Listes, piles, files : structures linéaires. Dictionnaires, index et clé.
    • Arbres : structures hiérarchiques. Arbres binaires : nœuds, racines, feuilles, sous-arbres gauches, sous-arbres droits.
    • Graphes : structures relationnelles. Sommets, arcs, arêtes, graphes orientés ou non orientés - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Thème 3 – Bases de données
    • Modèle relationnel : relation, attribut, domaine, clef primaire, clef étrangère, schéma relationnel
    • Base de données relationnelle
    • Système de gestion de bases de données relationnelles - non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • Langage SQL : requêtes d’interrogation et de mise à jour d’une base de données
  • Thème 4 – Architectures matérielles, systèmes d’exploitation et réseaux
    • Composants intégrés d’un système sur puce
    • Gestion des processus et des ressources par un système d’exploitation
    • Protocoles de routage
    • Sécurisation des communications - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Thème 5 – Langages et programmation
    • Notion de programme en tant que donnée. Calculabilité, décidabilité - non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • Récursivité
    • Modularité
    • Paradigmes de programmation - non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • Mise au point des programmes. Gestion des bugs
  • Thème 6 – Algorithmique
    • Algorithmes sur les arbres binaires et sur les arbres binaires de recherche
    • Algorithmes sur les graphes - non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • Méthode "diviser pour régner"
    • Programmation dynamique - non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • Recherche textuelle - non évaluable à l’épreuve de spécialité

Cinq exercices proposés à l’écrit portant sur les différents thèmes du programme. Le candidat choisit trois exercices correspondant à ce qu’il a étudié en cours.

Physique-Chimie

Thème "Constitution et transformations de la matière"

1. Déterminer la composition d’un système par des méthodes physiques et chimiques
A) Modéliser des transformations acide-base par des transferts d’ion hydrogène H+
B) Analyser un système chimique par des méthodes physiques
C) Analyser un système par des méthodes chimiques

2. Modéliser l’évolution temporelle d’un système, siège d’une transformation
A) Suivre et modéliser l’évolution temporelle d’un système siège d’une transformation chimique
Modélisation microscopique – non évaluable à l’épreuve de spécialité (partie écrite et partie ECE)
B) Modéliser l’évolution temporelle d’un système, siège d’une transformation nucléaire – non évaluable à l'épreuve de spécialité (partie écrite et partie ECE)


3. Prévoir l’état final d’un système, siège d’une transformation chimique
A) Prévoir le sens de l’évolution spontanée d’un système chimique
B) Comparer la force des acides et des bases
C) Forcer le sens d’évolution d’un système – non évaluable à l'épreuve de spécialité (partie écrite et partie ECE)

4. Élaborer des stratégies en synthèse organique
A) Structure et propriétés
B) Optimisation d’une étape de synthèse
C) Stratégie de synthèse multi-étapes – non évaluable à l'épreuve de spécialité (partie écrite et partie ECE)

Capacité expérimentale non évaluable à la partie ECE : 

Réaliser une pile et un circuit électrique intégrant un électrolyseur

Thème "Mouvement et interactions"

1. Décrire un mouvement
2. Relier les actions appliquées à un système à son mouvement
3. Modéliser l’écoulement d’un fluide – non évaluable à l'épreuve de spécialité (partie écrite et partie ECE)

Capacités expérimentales non évaluables à la partie ECE :
Utiliser un dispositif permettant d’étudier la poussée d’Archimède
Mesurer une pression et une vitesse d’écoulement dans un gaz et dans un liquide

Thème "L’énergie : conversions et transferts"

1. Décrire un système thermodynamique : exemple du modèle du gaz parfait
2. Effectuer des bilans d’énergie sur un système : le premier principe de la thermodynamique
Bilan thermique du système Terre-atmosphère. Effet de serre – non évaluable à l'épreuve de spécialité (partie écrite et partie ECE )

Thème "Ondes et signaux"

1. Caractériser les phénomènes ondulatoires.
Effet Doppler / Décalage Doppler – non évaluable à l'épreuve de spécialité (partie écrite et partie ECE)
2. Former des images, décrire la lumière par un flux de photons
A) Former des images
B) Décrire la lumière par un flux de photons – non évaluable à l'épreuve de spécialité (partie écrite et partie ECE )
3. Étudier la dynamique d'un système électrique

Capacité expérimentale non évaluable à la partie ECE :
Utiliser une cellule photovoltaïque

Sciences économiques et sociales

Questionnements "Science économique"

  • Quels sont les sources et les défis de la croissance économique ?
  • Quels sont les fondements du commerce international et de l’internationalisation de la production ?
  • Comment lutter contre le chômage ? Évaluable uniquement en année impaire (2021, 2023)
  • Comment expliquer les crises financières et réguler le système financier ? - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Quelles politiques économiques dans le cadre européen ? Évaluable uniquement en année paire (2022, 2024, etc)

Questionnements "Sociologie et science politique"

  • Comment est structurée la société française actuelle ?
  • Quelle est l’action de l’École sur les destins individuels et sur l’évolution de la société ? Évaluable uniquement en année impaire (2021, 2023, etc)
  • Quels sont les caractéristiques contemporaines et les facteurs de la mobilité sociale ? Évaluable uniquement en année impaire (2021, 2023, etc)
  • Quelles mutations du travail et de l’emploi ? Évaluable uniquement en année paire (2022, 2024, etc)
  • Comment expliquer l’engagement politique dans les sociétés démocratiques ?

Questionnements "Regards croisés"

  • Quelles inégalités sont compatibles avec les différentes conceptions de la justice sociale ? Évaluable uniquement en année paire (2022, 2024, etc)
  • Quelle action publique pour l’environnement ? Évaluable uniquement en année impaire (2021, 2023)

Sciences de l’ingénieur

Compétence 1 : Innover

  • Rompre avec l’existant – Améliorer l’existant
  • Élaborer une démarche globale d’innovation
  • Imaginer une solution originale, appropriée et esthétique – non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Représenter une solution originale – non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Matérialiser une solution virtuelle – non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Évaluer une solution

Compétence 2 : Analyser

  • Analyser le besoin, l’organisation matérielle et fonctionnelle d’un produit par une démarche d’ingénierie système
  • Caractériser la puissance et l’énergie nécessaire au fonctionnement d’un produit ou d’un système – Repérer les échanges d’énergie sur un diagramme structurel
  • Analyser la réversibilité d’un élément de la chaîne de puissance
  • Analyser le traitement de l’information
  • Analyser le comportement d’un objet à partir d’une description à événements discrets
  • Analyser et caractériser les échanges d’information d’un système avec un réseau de communication
  • Analyser les principes de modulation et démodulation numériques
  • Analyser les principaux protocoles pour un réseau de communication et les supports matériels
  • Analyser le comportement d’un système asservi
  • Analyser les charges appliquées à un ouvrage ou une structure
  • Analyser des résultats d’expérimentation et de simulation
  • Quantifier les écarts de performances entre les valeurs attendues, les valeurs mesurées et les valeurs obtenues par simulation
  • Rechercher et proposer des causes aux écarts de performances constatés
  • Valider les modèles établis pour décrire le comportement d’un objet

Compétence 3 : Modéliser et résoudre

  • Proposer et justifier des hypothèses ou simplification en vue d’une modélisation
  • Caractériser les grandeurs physiques en entrées/sorties d’un modèle multi-physique traduisant la transmission de puissance
  • Associer un modèle aux composants d’une chaîne de puissance
  • Traduire le comportement attendu ou observé d’un objet
  • Traduire un algorithme en un programme exécutable
  • Modéliser sous une forme graphique une structure, un mécanisme ou un circuit
  • Modéliser les mouvements – Modéliser les actions mécaniques
  • Caractériser les échanges d’informations
  • Associer un modèle à un système asservi
  • Utiliser les lois et relations entre les grandeurs effort et flux pour élaborer un modèle de connaissance
  • Déterminer les grandeurs flux (courant) et effort (tension) dans un circuit électrique
  • Déterminer les actions mécaniques (inconnues statiques de liaisons ou action mécanique extérieure) menant à l’équilibre statique d’un mécanisme, d’un ouvrage ou d’une structure
  • Déterminer les grandeurs géométriques et cinématiques d’un mécanisme
  • Déterminer la grandeur flux (vitesse linéaire ou angulaire) lorsque les actions mécaniques sont imposées
  • Déterminer la grandeur effort (force ou couple) lorsque le mouvement souhaité est imposé
  • Quantifier les performances d’un objet réel ou imaginé en résolvant les équations qui décrivent le fonctionnement théorique

Compétence 4 : Expérimenter et simuler

  • Conduire des essais en toute sécurité à partir d’un protocole expérimental fourni – non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Proposer et justifier un protocole expérimental
  • Instrumenter tout ou partie d’un produit en vue de mesurer les performances
  • Mettre en œuvre une communication entre objets dits intelligents
  • Relever les grandeurs caractéristiques d’un protocole de communication
  • Modifier les paramètres influents et le programme de commande en vue d’optimiser les performances du produit
  • Mettre en œuvre une simulation numérique à partir d’un modèle multi-physique pour qualifier et quantifier les performances d’un objet réel ou imaginé – non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Valider un modèle numérique de l’objet simulé

Compétence 5 : Communiquer

  • Présenter un protocole, une démarche, une solution en réponse à un besoin – Présenter et formaliser une idée
  • Rendre compte de résultats
  • Collecter et extraire des données – Comparer, traiter, organiser et synthétiser les informations pertinentes
  • Documenter un programme informatique
  • Développer des tutoriels, établir une communication à distance – non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Travailler de manière collaborative – Trouver un tiers expert – Collaborer en direct ou sur une plateforme, via un espace de fichiers partagés – non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Adapter sa communication au public visé et sélectionner les informations à transmettre – Scénariser un document suivant le public visé
  • Communiquer de façon convaincante – Non évalué lors de l’épreuve de  spécialité

Programme de l’enseignement de sciences physiques, complément de l’enseignement de spécialité de sciences de l’ingénieur de la classe terminale de la voie générale

Dans le thème "Ondes et signaux" : non évaluable à l’épreuve de spécialité :

  • Effet Doppler. Décalage Doppler.
  • Décrire la lumière par un flux de photons

Sciences de la vie et de la Terre

Thème : "La Terre, la vie et l’organisation du vivant"

Génétique et évolution

  • L’origine du génotype des individus
  • La complexification des génomes : transferts horizontaux et endosymbioses
  • L’inéluctable évolution des génomes au sein des populations – non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • D’autres mécanismes contribuent à la diversité du vivant – non évaluable à l’épreuve de spécialité

À la recherche du passé géologique de notre planète

  • Le temps et les roches
  • Les traces du passé mouvementé de la Terre – non évaluable à l’épreuve de spécialité

Thème : "Enjeux planétaires contemporains"

De la plante sauvage à la plante domestiquée

  • L’organisation fonctionnelle des plantes à fleurs
  • La plante, productrice de matière organique
  • Reproduction de la plante entre vie fixée et mobilité
  • La domestication des plantes – non évaluable à l’épreuve de spécialitén

Les climats de la Terre : comprendre le passé pour agir aujourd’hui et demain

  • Reconstituer et comprendre les variations climatiques passées
  • Comprendre les conséquences du réchauffement climatique et les possibilités d’actions – non évaluable à l’épreuve de spécialité

Thème : "Corps humain et santé"

Comportements, mouvement et système nerveux

  • Les réflexes
  • Cerveau et mouvement volontaire
  • Le cerveau, un organe fragile à préserver

Produire le mouvement : contraction musculaire et apport d’énergie

  • La cellule musculaire : une structure spécialisée permettant son propre raccourcissement
  • Origine de l’ATP nécessaire à la contraction de la cellule musculaire
  • Le contrôle des flux de glucose, source essentielle d’énergie des cellules musculaires

Comportements et stress : vers une vision intégrée de l’organisme

  • L’adaptabilité de l’organisme
  • L’organisme débordé dans ses capacités d’adaptation – non évaluable à l’épreuve de spécialité

Le déroulement des épreuves terminales de spécialité pour la session 2022

Les épreuves terminales du baccalauréat général 2022 sont aménagées compte tenu de la crise sanitaire. Décalées de mars à mai elles se dérouleront mercredi 11, jeudi 12 et vendredi 13 mai 2022. Les informations ci-dessous précisent la manière dont ces adaptations seront mises en œuvre dans chaque spécialité.

Arts

Arts/arts du cirque

Partie écrite de l’épreuve :
L’épreuve proposera deux sujets au candidat, chacun portant sur une de deux questions inscrites au programme limitatif de la classe de Terminale.

Partie orale de l’épreuve :
Pas de modification, l’épreuve est en mesure de se tenir sans adaptation formelle particulière, en réglant sa conduite et ses niveaux d’exigence au regard de la réalité de l’année scolaire et des conséquences de la crise sanitaire. L’évaluation fera l’objet d’accompagnements ultérieurs en amont des épreuves.

 

Arts/danse

Partie écrite de l’épreuve :
L’épreuve écrite comprend déjà un choix entre deux sujets. L’adaptation consistera en la proposition de deux sujets faisant appel à deux entrées différentes du programme limitatif de terminale.

Partie orale de l’épreuve :
Pas de modification, l’épreuve est en mesure de se tenir sans adaptation formelle particulière, en réglant sa conduite et ses niveaux d’exigence au regard de la réalité de l’année scolaire et des conséquences de la crise sanitaire. L’évaluation fera l’objet d’accompagnements ultérieurs en amont des épreuves.

Arts/cinéma‐audiovisuel

Partie écrite de l’épreuve :
L’épreuve proposera deux sujets au choix du candidat, chacun d’entre eux portant sur l’un des trois films inscrits au programme limitatif pour la session 2022.

Partie orale de l’épreuve :
Pas de modification, l’épreuve est en mesure de se tenir sans adaptation formelle particulière, en réglant sa conduite et ses niveaux d’exigence au regard de la réalité de l’année scolaire et des conséquences de la crise sanitaire. L’évaluation fera l’objet d’accompagnements ultérieurs en amont des épreuves.

Indications sur l’évaluation dans le cadre des adaptations exceptionnelles de la session 2022

Des précisions accompagneront progressivement la réflexion des professeurs dans le cadre des décisions prises par le ministre. Elles viseront, d’une part, à ne pas dégrader la perspective générale de la formation, d’autre part, à limiter les difficultés potentiellement créées vis‐à‐vis des progressions pédagogiques déjà mises en oeuvre. Les programmes n’étant pas linéaires, les professeurs sont à la fois responsables et libres de l’ordonnancement du projet d’enseignement.

Arts/histoire des arts

Partie écrite de l’épreuve :
Le format de l’épreuve a bénéficié d’une adaptation au moment de la rédaction de la Note de service n° 2020‐ 024 du 11‐2‐2020. Afin d’anticiper les écarts entre progressions travaillées par les équipes d’histoire des arts du fait du nouveau calendrier, l’épreuve propose désormais aux candidats le choix parmi trois sujets correspondants à chacune des trois questions du programme limitatif. Le choix est donc garanti quelle que soit la progression mise en place (deux ou trois questions traitées, question A+B ou B+C...).

Partie orale de l’épreuve :
De la même manière, considérant le fait qu’une équipe peut n’avoir abordé que deux questions parmi les trois au moment de l’examen, l’épreuve orale modifiée par la Note de service du 25‐9‐2020 réduit le nombre de portfolios produits par le candidat à deux au lieu des trois demandés dans la version antérieure.

Arts/théâtre

Partie écrite de l’épreuve :
Deux sujets sont proposés au candidat, chacun portant sur une de deux questions inscrites au programme limitatif de le classe de Terminale.

Partie orale de l’épreuve :
Pas de modification, l’épreuve est en mesure de se tenir sans adaptation formelle particulière, en réglant sa conduite et ses niveaux d’exigence au regard de la réalité de l’année scolaire et des conséquences de la crise sanitaire. L’évaluation fera l’objet d’accompagnements ultérieurs en amont des épreuves.

Arts/musique

Partie écrite de l’épreuve :
L’épreuve est constituée de trois exercices.

Point d’attention : les deux premiers exercices reposant sur la diffusion réitérée d’extraits musicaux enregistrés (description d’un bref extrait d’une oeuvre ; commentaire comparé de deux extraits d’oeuvres), le sujet doit être le même pour tous les candidats réunis dans une même salle.

Le troisième exercice (bref commentaire rédigé d’un ou plusieurs documents témoignant de la vie musicale contemporaine) n’appelle pas de connaissances particulières mais davantage l’expression d’une analyse et d’une réflexion personnelles du ou des documents fournis. A partir d’un même corpus de document, le candidat aura le choix de traiter l’une des deux questions posées

En complément, sur la base d’une lecture partagée des éléments de correction diffusés aux correcteurs, les IAIPR veilleront à préparer (phase d’entente) puis finaliser (phase d’harmonisation) avec les professeurs correcteurs une évaluation équitable des devoirs tenant compte des réalités pédagogiques de l’année en cours. Dans cette perspective, ils disposeront d’un ensemble de repères élaboré par une commission ad hoc réunie par l’IGESR.

Partie orale de l’épreuve :
Pour cette partie orale, le candidat présente oralement et interprète une « création collective élaborée durant l’année de terminale ». En fonction de l’évolution de la situation sanitaire, s’il devenait difficile d’organiser la présence simultanée de plusieurs interprètes (obligatoirement élèves du même lycée) au moment de l’épreuve, il pourrait être envisagé que cette interprétation soit un enregistrement audiovisuel.

S’il porte sur la présentation et l’interprétation qui précèdent, l’entretien s’appuie également sur un document de synthèse visé par le professeur présentant les grandes lignes du travail effectué durant l’année scolaire. Les jurys devront veiller à adosser très précisément l’entretien aux contenus présentés par ce document de synthèse afin de garantir au candidat que l’évaluation de ses compétences s’appuie prioritairement sur les contenus effectivement étudiés durant l’année scolaire.

Biologie

Les aménagements de la session 2021 sont reconduits, à savoir que le candidat aura le choix, dans la première partie de l’épreuve écrite, entre deux sujets distincts.

Histoire‐géographie, géopolitique et sciences politiques

L’adaptation des sujets de la spécialité HGGSP consiste en un doublement du sujet de dissertation. Les candidats ont désormais le choix entre deux sujets de dissertation qui portent sur des thèmes différents.

L’étude de document portera sur un thème qui n’est celui d’aucun des deux sujets de dissertation

Humanités, littérature et philosophie

L’épreuve d’Humanités, Littérature et Philosophie proposera aux candidats un sujet portant sur l’un et l’autre des deux objets d’étude de l’année. Le candidat aura le choix entre un texte et les questions (interprétation et essai) portant sur "La recherche de soi" et un texte et les questions (interprétation et essai) portant sur "L’Humanité en question". Les consignes d’évaluation données aux jurys assureront la bonne tenue ainsi que l’équité de l’examen.

Langues, littératures et cultures étrangères et régionales

Les candidats disposeront de deux sujets portant sur deux thématiques différentes du programme, ce qui leur permettra de choisir.

Littérature et langues et cultures de l'Antiquité (latin ou grec)

L'épreuve écrite de la spécialité "Littérature et langues et cultures de l'Antiquité" (LLCA) comporte deux parties notées chacune dix points.

Dans la première partie intitulée "Étude de la langue", les candidats se verront proposer deux questions de lexique (2 points) et deux questions de grammaire (2 points). Ils auront chaque fois à en traiter une à leur choix.

Dans la seconde partie intitulée "Compréhension et interprétation" (10 points), les candidats devront traiter l’un des deux sujets de composition proposés.

Dans le cadre d'une deuxième année scolaire perturbée par la crise sanitaire, le choix ainsi offert aux candidats, sur trois des quatre exercices du sujet, permet de pallier l'éventuel non‐traitement d'une partie du programme. Seule la version de langue ancienne ne fait pas l'objet d'un doublement, car l'exercice de traduction, dont l'apprentissage se fait tout au long de la scolarité, n'est pas soumis à un programme proprement dit.

Mathématiques

Le sujet est composé de quatre exercices portant sur le programme de l’épreuve. Le candidat doit traiter trois de ces exercices. Afin d’éclairer le candidat, le sujet indique au début de chaque exercice les principaux domaines abordés.

Numérique et sciences informatiques

Partie écrite :

Le principe du choix par le candidat des 3 exercices qu’il traitera sur les 5 proposés est maintenu.

Partie pratique :

Un des deux exercices portera sur les entrées prépondérantes des programmes

Physique‐Chimie

Partie écrite : durée 3 heure 30

Lorsque le candidat doit effectuer un choix, des mots‐clés sont présents en introduction des exercices concernés afin de l’informer au mieux sur les principaux domaines abordés. Une attention particulière est apportée à la construction du sujet de manière à ce que le choix soit le plus large possible.

  • 1 exercice commun à tous les candidats sur 10 points. 2 exercices sur 5 points à choisir parmi 3 exercices proposés .

Partie pratique : déroulement inchangé

Sciences de la vie et de la Terre

Le sujet de l’épreuve écrite (noté sur 15 points)

Le sujet d’écrit se composera :

  • de deux exercices 1 au choix
  • d’un seul exercice 2.

Les candidats traiteront l’un des deux exercice 1 ainsi que l’exercice 2.

L’épreuve pratique d’évaluation des compétences expérimentales (sur 5 points)

Les professeurs choisissent les sujets proposés aux élèves en fonction des compétences travaillées au cours du cycle terminal, il n’y a donc pas de changement pour cette épreuve.

Sciences de l'ingénieur

Partie "sciences de l’ingénieur" de l’épreuve de l'enseignement de spécialité "sciences de l'ingénieur" de la classe de terminale de la voie générale

Les sujets de l’épreuve de spécialité pour la partie "sciences de l’ingénieur" de la session 2022 permettront aux candidats de choisir une partie du questionnement. Chaque sujet se composera de plusieurs sous parties indépendantes :

  • Une première sous partie sera obligatoirement à traiter par tous les candidats ;
  • D’autres sous parties seront laissées au choix des candidats parmi plusieurs propositions. Ces sous parties porteront chacune sur des contenus différents du programme du cycle terminal et seront équivalentes quant à la durée nécessaire pour les traiter.

Partie "sciences physiques" de l’épreuve de l'enseignement de spécialité "sciences de l'ingénieur" de la classe de terminale de la voie générale

Des mots‐clés sont présents en introduction des exercices de sciences physiques afin d’informer au mieux le candidat sur les principaux domaines abordés. Une attention particulière est apportée à la construction du sujet de manière à ce que le choix soit le plus large possible.

  • 2 exercices sur 10 points à choisir parmi 3 exercices proposés.

Sciences économiques et sociales

Il est proposé d’élargir les options offertes aux candidats en introduisant, au sein de l’épreuve composée, au côté du raisonnement s’appuyant sur un dossier documentaire (EC3) un choix entre le bloc prévu EC1(mobilisation de connaissance) + EC2 (étude de documents), ou un bloc unique composé de trois questions de mobilisations de connaissances (trois "EC1").

Au final, les candidats auront le choix entre deux sujets :

  • un sujet de dissertation s'appuyant sur un dossier documentaire ;
  • un sujet d’épreuve composée :
    • d’un raisonnement s’appuyant sur un dossier documentaire (10 points)
    • et, au choix :
      • d’une question de mobilisation de connaissances (4 points) et d’une étude de documents (6 points)
        OU
      • de trois questions de mobilisation de connaissances (10 points).

Les sujets sont déterminés de façon à couvrir plusieurs dimensions du programme :

  • le sujet de dissertation et celui de la troisième partie de l'épreuve composée portent comme prévu sur au moins deux champs du programme (science économique ; sociologie et science politique ; regards croisés) et sur des questions différentes du programme ;
  • les sujets de la dissertation et ceux de chaque partie de l'épreuve composée portent sur différentes questions issues du programme.
  • les questions de mobilisations de connaissance portent chacune sur des questions différentes du programme.

Épreuves de spécialité baccalauréat technologique

Sur quoi serez-vous évalué ?

Les thématiques évaluables peuvent varier selon que vous passiez vos épreuves en année impaire – 2021 ou 2023 par exemple – ou paire – 2022, 2024, etc – Certains thèmes sont en revanche évaluables chaque année, d'autres jamais.

Découvrez, matière par matière, sur quelles thématiques de vos programmes de spécialité vous êtes susceptibles d’être évalué(e)s

  • Les thématiques en rose, sont celles uniquement évaluées les années paires (2022, 2024, etc)
  • Les thématiques en bleu, sont celles uniquement évaluées les années impaires (2021, 2023, etc)
  • Les thématiques en noir, sont celles évaluées tous les ans
  • Les thématiques en gris ne sont pas évaluées lors des épreuves de spécialité

Retrouvez ici les annales des épreuves d'enseignements de spécialité en voie technologique

ST2S

Chimie, biologie et physiopathologie humaines

PARTIE CHIMIE

Thème 1 : "Prévenir et sécuriser"

Partie "La sécurité routière"

  • Comment une transformation chimique permet-elle de gonfler un airbag/coussin gonflable ?
  • Comment la présence d’alcool et de substances illicites dans l’organisme est-elle détectée ? - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Comment la dégradation des aliments peut-elle être ralentie ?
  • Comment la qualité chimique des aliments est-elle repérée ?

Partie "La sécurité chimique dans l’environnement"

  • Comment la qualité de l’eau est-elle contrôlée ?
  • Comment la qualité de l’air est-elle caractérisée ?
  • Comment les polluants de l’air et de l’eau sont-ils gérés ? - non évaluable à l’épreuve de spécialité

Thème 2 : Analyser et diagnostiquer

Partie "L’observation de la structure de la matière par imagerie médicale"

  • Comment un écoulement sanguin est-il analysé ?
  • Comment l’interaction entre la matière et les rayons X contribue-t-elle au diagnostic médical ?
  • Comment les produits de contraste améliorent-ils la performance de l’imagerie médicale ?
  • Comment les marqueurs radioactifs sont-ils utilisés en imagerie médicale ?

Partie "L’analyse chimique pour le contrôle de la composition des milieux biologiques et naturels"

  • Sur quels principes chimiques sont fondées les analyses médicales ?
  • Quels enjeux sanitaires sont révélés par l’analyse de la composition des milieux naturels ? - non évaluable à l’épreuve de spécialité

Thème 3 : "Faire des choix autonomes et responsables"

Partie "Le rôle des biomolécules et des oligoéléments dans l’organisme pour une alimentation responsable"

  • Comment la structure chimique des protéines détermine-t-elle leur action ?
  • Comment la structure des lipides influe-t-elle sur la santé ?
  • Quelles sont les doses de vitamines et d’oligoéléments nécessaires à l’être humain ?
  • Comment les additifs alimentaires influencent-ils les choix de consommation ? - non évaluable à l’épreuve de spécialité

Partie "De la molécule au médicament" -  non évaluable à l'épreuve de spécialité

  • Comment l’histoire du médicament s’appuie-t-elle sur la structure moléculaire ? - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Comment s’oriente la recherche pour de nouveaux médicaments du futur ? - non évaluable à l’épreuve de spécialité

Partie "L’usage responsable des produits cosmétiques" -  non évaluable à l'épreuve de spécialité

  • Comment la composition chimique d’un produit cosmétique détermine-t-elle son usage ? - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Comment l’action d’un antioxydant peut-elle contribuer à la protection solaire ? - non évaluable à l’épreuve de spécialité

PARTIE BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES DU PROGRAMME DE LA CLASSE DE TERMINALE

Thème 1 : "Milieu intérieur et homéostasie"

Thème 2 : "Système immunitaire et défense de l’organisme"
Évaluable uniquement en année paire (2022, 2024…)


Thème 3 : "Appareil reproducteur et transmission de la vie"
Évaluable uniquement en année impaire (2021, 2023…)


Thème 4 : "Gènes et transmission de l’information génétique"

Attention : À ces points du programme de terminale s’ajoutent les chapitres du programme de l’enseignement de spécialité de biologie et physiopathologie humaines de la classe de première.

Sciences et techniques sanitaires et sociales

Pôle thématique – Module Politiques, dispositifs de santé publique et d’action sociale

  • Quelles politiques et quels dispositifs de santé publique pour répondre aux besoins de santé ?
    • Politique de santé et gouvernance du système de santé
      Approche historique, évolution de la politique de santé et des objectifs de santé – non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • Du système de santé au système de soins
    • Principales notions
      Comptes de la santé – non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Quelles politiques sociales et quels dispositifs d’action sociale pour favoriser le bien-être des individus et des groupes ainsi que la cohésion sociale ?
    •  Des politiques sociales, vers l’action sociale
      Approche historique, évolution des politiques sociales – non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • Étude de dispositifs s’inscrivant dans une politique sociale
    • Principales notions
      Contractualisation – non évaluable à l’épreuve de spécialité

Pôle thématique – Méthodologies appliquées au secteur sanitaire et social

  • Comment les organisations sanitaires et sociales mettent-elles en place un plan d’action pour améliorer la santé ou le bien-être des populations ?

Attention : À ces points du programme de terminale s’ajoutent les chapitres du programme du pôle thématique pour la classe de première.

STL

Physique-chimie et mathématiques

PHYSIQUE-CHIMIE

Thème "Constitution de la matière"

  • Structure spatiale des espèces chimiques

Thème "Transformation de la matière"

  • Réactions acido-basiques en solution aqueuse
    • Constante d’équilibre acido-basique ; pKa
    • Coefficient de dissociation d’un acide faible
    • Solution tampon - non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • Dissolution de dioxyde de carbone en solution aqueuse - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Réactions d’oxydo-réduction
    • Oxydant, réducteur, nombre d’oxydation - non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • Couple oxydant / réducteur (redox)
    • Équations de demi-réaction
    • Réaction d’oxydo-réduction
    • Demi-pile, pile, pont salin
    • Anode, cathode
    • Quantité d’électricité
  • Cinétique d’une réaction chimique
  • Radioactivité - non évaluable à l’épreuve de spécialité

Thème "Mouvements et interactions"

  • Mouvements
  • Interactions
    • Force électrostatique et champ électrostatique - non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • Bilan des forces
    • Lois de Newton
    • Chute verticale avec frottement visqueux
    • Régime permanent, vitesse en régime permanent, temps caractéristique

Énergie : conversions et transferts

  • Énergie mécanique
  • Énergie chimique – non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Énergie électrique
  • Énergie et ondes :
    • Puissance 
    • Flux énergétique
    • Éclairement énergétique
    • Rayonnement laser – non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • Protection contre les risques du rayonnement laser – non évaluable à l’épreuve de spécialité

MATHÉMATIQUES

Analyse

  • Intégration – non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • La fonction exponentielle de base e
  • La fonction logarithme népérien
    • Étude des fonctions somme, produit ou quotient de fonctions polynômes et de la fonction x ↦ ln(x) - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Équations différentielles
  • La composition de fonctions - non évaluable à l’épreuve de spécialité

Biochimie-biologie- Biotechnologie

PARTIE S : DÉVELOPPER LES CONCEPTS SCIENTIFIQUES DE BIOCHIMIE-BIOLOGIE-BIOTECHNOLOGIES

Module S1 – Enzymes et voies métaboliques

  • S1.1 Les principes généraux du métabolisme et rôle de l’adénosine triphosphate (ATP)
  • S1.2 La respiration
  • S1.3 La photosynthèse - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • S1.4 La fermentation
  • S1.5 Bilans moléculaires comparés des respirations et des fermentations
  • S1.6 Cycles du carbone et de l’azote, micro-organismes et environnement -non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • S1.7 Les enzymes du métabolisme et la régulation
    - Parties 4 et 5 - non évaluables à l’épreuve de spécialité

Module S2 – Immunité cellulaire et moléculaire

  • S2.1 Soi et non-soi
  • S2.2 Réponse immunitaire innée
  • S2.3 Réponse immunitaire adaptative
  • S2.4 Vaccins et immunothérapies : enjeux de santé publique

Module S3 – Propriétés de l’ADN et réplication

  • S3.1 Propriétés et structure des acides nucléiques
  • S3.2 Réplication
  • S3.3 Cycle cellulaire, cancer et cellules souches - non évaluable à l’épreuve de spécialité

Module S4 – Microorganismes et domaines d’application des biotechnologies

  • S4.1 Structure des micro-organismes procaryotes
  • S4.2 Structure des micro-organismes eucaryotes : levures, moisissures, microalgues
    • L’appareil sporifère d’une moisissure - non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • L’ultrastructure d’une micro-algue - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • S4.3 Interactions hôte humain – micro-organismes
  • S4.4 Micro-organismes et bio-industries
  • S4.5 Les virus, parasites obligatoires de la cellule - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • S4.6 Le VIH, pathologies associées et moyens de prévention - non évaluable à l’épreuve de spécialité

PARTIE T : DÉVELOPPER LES FONDAMENTAUX TECHNOLOGIQUES EXPÉRIMENTAUX DES BIOTECHNOLOGIES

Module T1 – Observer la diversité du vivant

Module T2 – Cultiver des micro-organismes, suivre ou limiter leur croissance

  • T2.1 Analyse d’un produit polymicrobien – culture sélective du micro-organisme recherché
  • T2.2 Modélisation de la croissance en milieu non renouvelé :
    • Les étapes de la mise en oeuvre industrielle d’une croissance en bioréacteur – non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • T2.3 Les agents antimicrobiens inhibiteurs de la croissance

Module T3 – Caractériser pour identifier des micro-organismes

  • T3.1 Exploration des caractères morphologiques des micro-organismes utiles à l’orientation
  • T3.2 Exploration du métabolisme microbien utile à l’identification
  • T3.3 Démarche d’identification d’une souche à partir de ses caractères morphologiques, culturaux et biochimiques - non évaluable à l’épreuve de spécialité

Module T4 – Réaliser un dénombrement de micro-organismes présents dans un produit biologique

  • T4.1 Réaliser un dénombrement par numération directe au microscope
  • T4.2 Réaliser un dénombrement après culture en milieu solide

Module T5 – Préparer des solutions utilisables au laboratoire en biologie moléculaire

  • T5.1 Calculer et manipuler des micro-volumes
  • T5.2 Étiqueter et stocker des solutions

Module T6 – Détecter et caractériser les biomolécules

Module T7 – Extraire, séparer, purifier les composants d’un mélange

  • T7.1 Fractionnement d’un mélange hétérogène
  • T7.2 Séparation des biomolécules par électrophorèse
  • T7.3 Séparation des biomolécules par chromatographie d’exclusion moléculaire dans le but de les purifier - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • T7.4 Démarche spécifique à l’extraction et la purification d’une enzyme - non évaluable à l’épreuve de spécialité

Module T8 – Déterminer la concentration d’une biomolécule dans un produit biologique

  • T8.1 Dosage d’un substrat par une méthode enzymatique en point final
  • T8.2 Dosage d’une activité enzymatique (z) et de sa concentration d’activité (b)
  • T8.3 Dosage d’une molécule par une réaction antigène-anticorps

Module T9 – Utiliser les technologies de l’ADN

  • T9.1 Préparation d’une solution d’ADN utilisable au laboratoire
  • T9.2 Amplification d’un fragment d’ADN par une technique de PCR
  • T9.3 Digestion d’une molécule d’ADN par une enzyme de restriction
  • T9.4 Clonage d’un fragment d’ADN
  • T9.5 Enjeux des technologies de l’ADN pour la société

Module T10 – Découvrir les technologies cellulaires végatales - non évaluable à l'épreuve de spécialité

  • T10.1 Manipulation d’explants végétaux - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • T10.2 Applications des biotechnologies végétales - non évaluable à l’épreuve de spécialité

PARTIE L : TRAVAILLER ENSEMBLE AU LABORATOIRE DE BIOTECHNOLOGIES

Module L1 – Pratiquer une démarche de projet pour répondre à un enjeu des biotechnologies

  • L1.1 Enjeux des activités en biotechnologies
  • L1.2 Conduite d’un projet de recherche au laboratoire de biotechnologies
    • L1.2.1 Conception du projet
    • L1.2.2 Réalisation
    • L1.2.3 Suivi du projet – non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • L1.2.4 Évaluation des résultats expérimentaux
    • L1.2.5 Valorisation du projet – non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • L1.2.6 Évaluation du processus – non évaluable à l’épreuve de spécialité

Module L2 – Pratiquer une démarche de prévention des risques au laboratoire de biotechnologies

  • L2.1 Dangers
  • L2.2 Démarche d’analyse des risques et proposition de mesures de prévention pour le manipulateur en laboratoire
  • L2.3 Démarche d’analyse des risques et proposition de mesures de prévention pour l’environnement
  • L2.4 Mise en œuvre des mesures de prévention dans une situation de travail déterminée

Module L3 – Obtenir des résultats de mesure fiables

  • L3.1 Établissement du modèle de mesure de la procédure opératoire
  • L3.2 Analyse de la fidélité et de la justesse d’une procédure de mesure ou d’un appareil
  • L3.3 Analyse de l’acceptabilité d’une valeur mesurée
  • L3.4 Analyse de la compatibilité de deux valeurs mesurées
  • L3.5 Repérer et limiter les sources d’incertitude associées à une valeur mesurée - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • L3.6 Exprimer et critiquer le résultat de mesure

Module L4 – Mobiliser les outils numériques en biotechnologies

  • L4.1 Bioinformatique
    • Parties 3 et 4 – non évaluables à l’épreuve de spécialité
  • L4.2 Éthique et numérique – non évaluable à l’épreuve de spécialité

Sciences physiques et chimiques en laboratoire

Capacités et compétences propres à la démarche de projet (transversal) - non évaluable à l’épreuve de spécialité

Thème "Chimie et développement durable"

  • Composition des systèmes chimiques
    •  Solubilité
    • Acides et bases
    • Conductivité - non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • Oxydo-réduction
  • Synthèses chimiques
    • Aspects macroscopiques :
      • Électrolyse, électrosynthèse - non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • Mécanismes réactionnels
      • Loi de Biot, excès énantiomérique, mésomérie, intermédiaires réactionnels - non évaluable à l’épreuve de spécialité

Thème "Ondes"

  • Ondes mécaniques et électromagnétiques
    • Ondes acoustiques
    • Ondes électromagnétiques
      • Production d’ondes électromagnétiques - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Des ondes pour mesurer
    •  Effet Doppler - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Des ondes pour observer
    • Miroirs sphériques - non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • Télescope - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Transmettre, stocker, lire et afficher
    • Transmettre l’information
      • Propagation libre d'ondes électromagnétiques - non évaluable à l’épreuve de spécialité
      • Ligne bifilaire - non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • Stocker et lire l’information - non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • Afficher l’information

Thème "Systèmes et procédés"

  • Analyse et contrôle des flux d’informations
    • Contrôle des systèmes
    • Système de régulation
      • Correction proportionnelle intégrale (PI) - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Conversions et transferts des flux d’énergie
    • Échangeurs, chaudières et transferts thermiques
    • Pompes à chaleur, machines frigorifiques et les principes de la thermodynamique - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Transport et transformation des flux de matière
    • Circuits hydrauliques et théorème de Bernoulli
    • Distillation et diagrammes binaires
    • Évaporation et cristallisation - non évaluable à l’épreuve de spécialité

STD2A

Analyse et méthodes en design

Le savoir-faire et les contenus théoriques sont acquis pendant le cycle terminal, les épreuves reposent sur l’acquisition des compétences en lien avec le programme général.
L’épreuve écrite consiste en l’analyse écrite et graphique d’un corpus articulé autour d’un thème.

Conception et création en design et métiers d’art

Le savoir-faire et les contenus théoriques sont acquis pendant le cycle terminal, les épreuves reposent sur l’acquisition des compétences en lien avec le programme général.
Épreuve pratique s’appuyant sur un sujet composé d’une question étayée par des ressources visuelles et/ou textuelles.

STI2D

Ingénierie, innovation et développement durable (2I2D)

Connaissances communes et des connaissances propres à chacun des champs spécifiques : architecture et construction (AC), énergies et environnement (EE), innovation technologique et écoconception (ITEC), systèmes d’information et numérique (SIN).

Le projet pluritechnologique étant abordé en fin de la classe de terminale, sont limités à une maîtrise correspondant à un niveau taxonomique 2 les items suivants :

  • 1.1. La démarche de projet
  • 6. Prototypage et expérimentations

Physique-chimie et mathématiques

PHYSIQUE-CHIMIE

Thème "Énergie"

  • L’énergie et ses enjeux
  • Énergie chimique
  • Énergie électrique
    • Le régime sinusoïdal. Puissance active et puissance apparente
    • Transport et distribution de l’énergie électrique - non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • Protection des individus contre les risques du courant électrique - non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • Protection des matériels contre les risques du courant électrique - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Énergie interne
  • Énergie mécanique
    • Principe fondamental de la dynamique :
    • Force de frottement entre un fluide et un solide. Force de frottement entre solides. Transfert d’énergie par travail mécanique
    • Mouvement de rotation. Actions mécaniques : moment d’une force, couple de forces et moment d’un couple - non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • Force pressante et pression dans un fluide incompressible en équilibre. Statique des fluides - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Énergie transportée par la lumière

Thème "Matière et matériaux"

  • Propriétés des matériaux et organisation de la matière
    • Changements d’état et transferts thermiques
    • Radioactivité naturelle et artificielle. Rayonnement radioactif de type alpha, beta et gamma. Activité. Loi de décroissance radioactive et demi-vie - non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • Réaction de fission. Réaction de fusion. Défaut de masse et énergie libérée - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Combustions
  • Oxydo-réduction : piles, accumulateurs et piles à combustible
  • Réactions chimiques acido-basiques

Thème "Ondes et signaux"

  • Notion d’onde
  • Ondes sonores
  • Ondes électromagnétiques

MATHEMATIQUES

Analyse

  • Intégration - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • La fonction exponentielle de base e
  • La fonction logarithme népérien
    Etude des fonctions somme, produit ou quotient de fonctions polynômes et de la fonction x ↦ ln(x) - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Équations différentielles
  • La composition des fonctions - non évaluable à l’épreuve de spécialité

Nombres complexes

  • Contenus :
    • Exponentielle complexe : e .  = cos θ + i sin θ o    Ecriture d’un nombre complexe non nul sous la forme re  avec r > 0.
    • Formules d’addition et de duplication des sinus et cosinus
    • Linéarisation de cos²a et sin²a ; application aux calculs de primitives - non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • Expression complexe des translations, rotations et homothéties - non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Capacités attendues :
    • Passer de la forme algébrique à une forme exponentielle et inversement
    • Transformer à l’aide des formules d’addition a cos (ωt) + b sin (ωt) en A cos (ωt + φ) et inversement
    • Résoudre dans l’ensemble ℂ des nombres complexes une équation du premier degré ou du type z2 = a pour a réel - non évaluable à l’épreuve de spécialité
    • Interpréter géométriquement les transformations du type z ↦ az + b - non évaluable à l’épreuve de spécialité

STMG

Management, sciences de gestion et numérique

Enseignement commun et enseignement spécifique à choisir parmi :

  • gestion et finance
  • mercatique (marketing)
  • ressources humaines et communication
  • systèmes d’information de gestion.

L’épreuve écrite prend appui sur la partie "enseignement commun" seulement.

ENSEIGNEMENT COMMUN

Thème 1 : Les organisations et l’activité de production de biens et de services

  • Présenter les caractéristiques du marché et les modalités par lesquelles l’entreprise détecte les tendances et besoins
  • Analyser le modèle économique d’une organisation en identifiant les indicateurs de création de valeur
  • Identifier et de justifier le mode de production choisi par une organisation
  • Identifier le rôle des technologies numériques dans la production
  • Distinguer et de justifier le type d’organisation du travail choisi
  • Décrire les mécanismes de coordination mis en place
  • Identifier les choix de financement possibles
  • Repérer les moyens d’une politique de management des compétences et d’adaptation aux besoins de l’organisation
  • Déterminer la pertinence d’un contrôle des coûts

1.1.Quels produits ou quels services pour quels besoins ?
1.2.Quelles ressources pour produire ?
1.3.Quels choix d’organisation de la production pour concilier flexibilité, qualité et maîtrise des coûts ?
1.4.Les transformations numériques, une chance pour la production ?
1.5.Comment assurer un fonctionnement cohérent des organisations ?

Thème 2 : Les organisations et les acteurs

  • Identifier les différents acteurs dans les organisations et leurs intérêts respectifs
  • Apprécier le degré de concentration du pouvoir de décision
  • Reconnaître les différents types et styles de direction
  • Identifier les modalités de coopération dans une organisation
  • Distinguer les facteurs de motivation
  • Décrire l’apport des technologies numériques aux relations entre l’organisation, ses clients ou ses usagers
  • Distinguer les différentes modalités de communication mobilisées par une organisation

2.1. Comment fédérer les acteurs de l’organisation ?
2.2.Les transformations numériques, vecteur d’amélioration de la relation avec les clients et usagers ?
2.3.Communique-t-on de la même manière avec tous les acteurs ?

Thème 3 : Les organisations et la société

  • Analyser les évolutions des modes de vie et de consommation à prendre en compte par le management des organisations – non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Décrire l’apport des technologies numériques aux relations entre les organisations et les citoyens
  • Distinguer les diverses les relations existantes entre une organisation et son écosystème
  • Préciser les enjeux éthiques de l’activité d’une organisation, d’une entreprise

3.1. Les organisations peuvent-elles s’affranchir des questions de société ?
- Éthique dans les organisations non gouvernementales, organisations gouvernementales et territoriales – non évaluable à l’épreuve de spécialité
- Principes de la normalisation comptable et information financière, transparence des pratiques – non évaluable à l’épreuve de spécialité
- Organisation civique : mécénat, démocratie participative – non évaluable à l’épreuve de spécialité

3.2. Les changements de modes de vie s’imposent-ils aux organisations ? – non évaluable à l’épreuve de spécialité

3.3. Les transformations numériques, de nouvelles responsabilités pour les organisations ?
Chaîne de blocs (blockchain) – non évaluable à l’épreuve de spécialité

3.4. Quelles relations entre les organisations et leur écosystème ?
- Stratégie d’implantation – non évaluable à l’épreuve de spécialité
- Grappe d’entreprises (cluster) – non évaluable à l’épreuve de spécialité

Droit et économie

DROIT

Thème 5 : Quel est le rôle du contrat ?

Thème 6 : Qu’est-ce qu’être responsable ?

  • Distinguer la responsabilité civile de la responsabilité pénale
  • Analyser et de qualifier les faits pour identifier le ou les régimes de responsabilité applicables (régimes spéciaux, responsabilité contractuelle et extracontractuelle)*
  • Qualifier les dommages juridiquement réparables
  • Vérifier les principales conditions d’application des règles relatives à la responsabilité
  • Appliquer les règles relatives aux conditions de la responsabilité pour chacun des régimes de responsabilité dans des situations concrètes de dommages
  • Apprécier les moyens d’exonération
  • Expliquer comment et pourquoi s’est construit ce système complexe d’indemnisation au profit des victimes
  • Expliquer comment les risques encourus sont mutualisés par le mécanisme de l'assurance

6.1 Le dommage réparable

6.2 Les différents régimes de responsabilité
- 6.2.1 Les régimes spéciaux
- 6.2.2 La responsabilité contractuelle
- 6.2.3 La responsabilité extra-contractuelle
La ruine des bâtiments – non évaluable à l’épreuve de spécialité

6.3 Les moyens d’exonération

Thème 7 : Comment le droit encadre-t-il le travail salarié ?

  • Qualifier une relation de travail dans une situation donnée
  • Distinguer le contrat de travail et le contrat d’entreprise
  • Repérer les éléments essentiels d’un contrat de travail à partir d’un contrat donné
  • Caractériser le contrat de travail dans une situation donnée
  • Vérifier la conformité d’un contrat de travail à durée indéterminée
  • Repérer et vérifier la validité des clauses spécifiques dans une situation donnée
  • Vérifier les principales conditions de validité de la rupture du contrat de travail
  • Distinguer les causes de licenciement (motif personnel, motif économique) et en apprécier les conséquences dans le cas du licenciement pour motif personnel
  • Apprécier le caractère licite d’une grève – non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Apprécier le respect des droits individuels et collectifs des salariés
  • Expliquer les rôles des partenaires sociaux et des représentants salariés dans une entreprise – non évaluable à l’épreuve de spécialité

7.1 Le contrat de travail
- 7.1.1 Le contrat à durée indéterminée
- 7.1.2 Les autres formes de contrat de travail

7.2 La rupture du contrat de travail

7.3 Les libertés individuelles et collectives
- Le droit de grève – non évaluable à l’épreuve de spécialité
- La liberté syndicale – non évaluable à l’épreuve de spécialité
- Le comité social et économique – non évaluable à l’épreuve de spécialité
- Le délégué syndical – non évaluable à l’épreuve de spécialité

Thème 8 : Dans quel cadre et comment entreprendre ? – non évaluable à l’épreuve de spécialité

ÉCONOMIE

Thème 6 : Comment l’État peut-il intervenir dans l’économie ?

  • Expliquer les différences entre les notions d’État-gendarme et d’État-providence – non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Distinguer le déficit public de la dette publique
  • Justifier pourquoi l’allocation des ressources n’est plus efficace en présence d’une défaillance de marché
  • Enoncer des solutions permettant de corriger ces défaillances de marché
  • Citer des situations où l’on peut parler de défaillance de l’État – non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Désigner les principaux outils et canaux de transmission des politiques budgétaire et monétaire
  • Enumérer et de distinguer les fonctions respectives des politiques d’offre et de demande
  • Décrire l’évolution du rôle de l’État dans le cadre européen
  • Énumérer les différents modes de financement des dépenses publiques
  • Caractériser la progressivité des différents prélèvements obligatoires
  • Désigner les objectifs des politiques sociales et de protection sociale
  • Énumérer et expliquer les principaux risques sociaux couverts par la protection sociale
  • Distinguer la redistribution horizontale et la redistribution verticale des ressources

6.1    L’intervention de l'État
- État gendarme – non évaluable à l’épreuve de spécialité
- État-providence – non évaluable à l’épreuve de spécialité

6.2 Défaillances des marchés et défaillances de l'État
- Défaillance de l’État – non évaluable à l’épreuve de spécialité

6.3    Les politiques économiques de l’État et de l'Europe

6.4 Les politiques sociales

Thème 7 : Quelle est l’influence de l’État sur l’évolution de l’emploi et du chômage ?

Thème 8 : Comment organiser le commerce international dans un contexte d’ouverture des échanges ?

  • Décrire et d’expliquer le développement des échanges de biens et services entre pays
  • Interpréter l’évolution du solde d’une balance des biens et services
  • Décrire les processus de mondialisation de la chaîne de valeur ajoutée pour un produit
  • Montrer comment la segmentation des processus de production engendre des flux d’importations et d’exportations
  • Décrire et illustrer l’importance de la régionalisation des échanges commerciaux
  • Interpréter les flux d’investissements directs à l’étranger (IDE) entre pays
  • Apprécier la place des firmes multinationales dans les échanges internationaux
  • Décrire les avantages et les limites du libre-échange et / ou d’une économie en autarcie
  • Définir et d’expliquer les différentes mesures protectionnistes
  • Définir les missions de l’OMC – non évaluable à l’épreuve de spécialité
  • Définir et d’interpréter les principales règles de fonctionnement de l’OMC – non évaluable à l’épreuve de spécialité

8.1 Les transformations du commerce mondial

8.2 Des politiques commerciales divergentes

8.3 Une organisation mondiale pour gérer les différends entre États dans les échanges internationaux – non évaluable à l’épreuve de spécialité

Thème 9 : Comment concilier la croissance économique et le développement durable ? – non évaluable à l’épreuve de spécialité

STHR

Sciences et technologies culinaires (STC) et des services (STS) – Enseignement scientifique alimentation environnement (ESAE)

ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE ALIMENTATION-ENVIRONNEMENT

Thème 1 : "Confort et santé dans les établissements d’hôtellerie restauration"

  • Comment choisir ou créer un environnement favorable dans un établissement du secteur de l’hôtellerie restauration ?
    • Relier les caractéristiques techniques d’un équipement de chauffage et de climatisation à son principe de fonctionnement
    • Identifier les paramètres techniques utilisés pour une source lumineuse ou lors d’un traitement acoustique – non évaluable à l'épreuve de spécialité
    • Argumenter le choix d’un équipement d’ambiance en fonction d’un ensemble de critères dans un contexte donné non évaluable à l'épreuve de spécialité
  • Comment l’analyse de l’environnement contribue-t-elle à la prévention des risques professionnels ?
    • Établir une relation entre gestes, posture et troubles de l’appareil locomoteur. En déduire des mesures de prévention.

Thème 2 : "Consommation alimentaire : entre hédonisme, besoins physiologiques et santé"

  • Quels sont les facteurs qui influent la prise alimentaire ?
    • Caractériser différentes pratiques alimentaires
    • Faire preuve d’esprit critique à propos des pratiques de consommation
  • Comment sont couverts les besoins physiologiques nutritionnels de l’homme ?
    • Interpréter les valeurs nutritionnelles et énergétiques d’un menu par rapport aux Apports nutritionnels Conseillés (ANC)
    • Repérer les différents groupes d’aliment dans un menu
    • Analyser un plan alimentaire
    • Concevoir un menu équilibré
    • Relier les déséquilibres alimentaires à leurs conséquences pathologiques
    • Associer une contrainte alimentaire à une pathologie
  • Quels sont les risques associés à l’alimentation ?
    • Identifier l’origine de la toxicité d’un aliment
    • Expliquer le rôle de la Dose Journalière Admissible (DJA) et de la liste positive – non évaluable à l'épreuve de spécialité
    • Identifier dans un aliment la présence d’un élément générateur d’allergies et d’intolérances
    • Caractériser une réaction allergique

Thème 3 : "Bonnes pratiques et qualité : des démarches pour la satisfaction du client"

  • Par quels moyens sont réalisées les transformations culinaires ?
    • Relier les étapes et les conditions de réalisation d’une fermentation à la procédure opératoire culinaire
  • Quelles sont les références du professionnel pour assurer la mise en œuvre d’une démarche qualité ?
    • Montrer l’importance de la qualité sanitaire d’un produit
    • Relier pratique professionnelle en matière d’hygiène et réglementation
    • Repérer les éléments de la traçabilité d’une denrée du transport à son stockage
    • Identifier les acteurs et moyens de la surveillance sanitaire – non évaluable à l'épreuve de spécialité
  • Comment entretenir les locaux pour protéger et satisfaire le client tout en limitant l’impact sur l’environnement ?
    • Caractériser nettoyage et désinfection et préciser leur rôle dans un protocole
    • Relier la nature du produit à utiliser au matériau traité
    • Identifier les paramètres d’influence de l’efficacité du nettoyage
    • Identifier les dangers auxquels est exposé le professionnel
    • Caractériser les impacts négatifs possibles sur l’environnement d’un protocole de nettoyage et désinfection – non évaluable à l'épreuve de spécialité
    • Dégager des actions limitant ces impacts conformément à la réglementation en cours non évaluable à l'épreuve de spécialité
    • Repérer sur un emballage le conteneur spécifique au déchet à éliminer

SCIENCES ET TECHNOLOGIES CULINAIRES

Thème 1 : "Le client au centre de l’activité des établissements de l’hôtellerie-restauration"

  • Comment les établissements prennent-ils en charge le client ?
    • Montrer l’impact des liaisons différées sur les modes de distribution
    • Identifier les facteurs liés à la production qui contribuent à fidéliser le client

Thème 2 : "Le personnel au coeur du système"

  • Dans quelle mesure le personnel est-il une ressource pour l’établissement ?
    • Identifier dans quelle mesure le personnel de cuisine est source de créativité – non évaluable à l'épreuve de spécialité
  • Quel est le rôle du personnel dans la démarche qualité de l’établissement ?
    • Identifier les enjeux de l’implication du personnel de cuisine dans une démarche de développement durable
    • Analyser en quoi l’ordonnancement des tâches en cuisine est nécessaire à un service performant

Thème 3 : "Les supports physiques permettant l’acte culinaire"

  • Comment utiliser et adapter le support physique à un concept de restauration ?
    • Repérer l’impact des concepts de fabrication sur l’organisation des locaux et le choix des matériels
    • Montrer les liens entre les modes de conditionnement et le concept de restauration

Thème 4 – "Les produits, supports de la création de valeur"

  • Comment choisir le produit adapté aux concepts de fabrication ?
    • Montrer que le coût d’une production varie selon le concept de fabrication
  • Comment valoriser les produits au travers de l’acte culinaire ?
    • Identifier à quelles conditions les processus de transformations culinaires complexes valorisent la production
    • Identifier les principaux risques physico-chimiques de l’acte culinaire
    • Comparer les qualités organoleptiques des produits et des productions culinaires en fonction d’un standard de fabrication
    • Analyser en quoi le choix de la présentation du produit fini est un élément de valorisation de la production
    • Montrer en quoi l’origine géographique d’une production culinaire est source de création de valeur – non évaluable à l'épreuve de spécialité

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DES SERVICES

Thème 1 – "Le client au centre de l’activité des organisations de l’hôtellerie-restauration"

  • Comment les établissements prennent-ils en charge le client ?
    • Repérer comment l’organisation s’adapte à l’évolution besoins des clients
    • Repérer les différents niveaux d’implication du client dans la servuction
    • Faire le lien entre les attentes du client et la nature de sa prise en charge
    • Appréhender les aléas de service dans la prise en charge du client

Thème 2 – "Le personnel au coeur du système"

  •  Le personnel : une ressource pour l’établissement ?
    • Appréhender les enjeux de la communication du personnel avec l’extérieur
    • Montrer comment le personnel peut s’impliquer dans une démarche de développement durable
    • Analyser les enjeux de l’implication du personnel dans le repérage des situations de service à risque et dans la mise en place de solutions
    • Repérer en quoi le personnel est tout à la fois une charge et une ressource pour un établissement hôtelier – Non évaluable à l'épreuve de spécialité

Thème 3 – "Le support physique au service des acteurs de la servuction"

  • Comment utiliser et adapter le support physique à un contexte d’hôtellerie restauration ?
    • Apprécier la diversité des équipements et aménagements mis en œuvre en fonction du contexte d’hôtellerie restauration
    • Appréhender les enjeux de la conception d’un support de vente en hôtellerie restauration

Thème 4 – "Les produits et services créateurs de valeur"

  • Comment choisir les produits et services entrants dans la production de services (servuction) ?
    • Caractériser les vins utilisés dans la production de services au restaurant
    • Caractériser les produits utilisés dans la production de services au bar
    • Évaluer les besoins en produits – non évaluable à l'épreuve de spécialité
  • Comment valoriser les services en hôtellerie restauration ?
    • Identifier les caractéristiques d’un service créateur de valeur
    • Repérer les facteurs permettant la mise en valeur des produits et services

Économie – gestion hôtelière

Thème 1 : "Performance et entreprise hôtelière"

  • Qu’est-ce qu’une entreprise hôtelière performante ?
  • L’État agit-il sur la performance de l’entreprise hôtelière ? – non évaluable à l'épreuve de spécialité
  • Les flux touristiques ont-ils une incidence sur la performance de l’entreprise hôtelière ? – non évaluable à l'épreuve de spécialité

Thème 2 : "La performance économique de l’entreprise hôtelière"

  • Comment mesurer la performance d’exploitation ?
  • Qu’apporte l’analyse des coûts à la prise de décision ?
  • Comment l’entreprise hôtelière gère-telle sa trésorerie pour faire face à ses dépenses courantes ? – non évaluable à l'épreuve de spécialité
  • Comment l’entreprise hôtelière fixe-t-elle ses prix ? 
  • La performance passe-t-elle par la communication maîtrisée ?
  • La performance de l’entreprise hôtelière repose-telle sur la fidélisation des clients ?

Thème : La performance sociale et environnementale

  • Comment l’entreprise hôtelière mobilise-t-elle ses ressources humaines ?
  • Comment l’entreprise gère-t-elle la masse salariale ?
  • L’entreprise hôtelière peut-elle contribuer à une croissance soutenable ? – non évaluable à l'épreuve de spécialité

S2TMD

Culture et sciences

Les sciences chorégraphiques / ou musicales / ou théâtrales : pas de restriction du programme, les connaissances et les pratiques culturelles sont acquises pendant le cycle terminal, les épreuves reposent sur l’analyse d’œuvres en lien avec le programme général, la pratique et les choix du candidat.

L’épreuve écrite s’appuie sur un corpus d’œuvres lié à la culture de la discipline artistique considérée.

Pratique

La pratique chorégraphique / ou musicale / ou théâtrale : pas de restriction du programme, les connaissances et pratiques culturelles sont acquises pendant le cycle terminal, les épreuves reposent sur l’analyse d’œuvres en lien avec le programme général, la pratique et les choix du candidat.

L’épreuve pratique consiste en une interprétation artistique suivie d’un entretien.

Le déroulement des épreuves terminales de spécialité pour la session 2022

Les épreuves terminales du baccalauréat technologique 2022 sont aménagées compte tenu de la crise sanitaire. Décalées de mars à mai elles se dérouleront les 11, 12 et 13 mai. Les informations ci-dessous précisent la manière dont ces adaptations seront mises en œuvre dans chaque spécialité.

ST2S

Chimie, Biologie et physiopathologie humaines

Partie "Chimie", durée indicative de 1 heure, notée sur 20 points, coefficient 3
Le sujet comporte 3 exercices. Le candidat traite deux exercices de son choix parmi les trois exercices proposés.

Partie "Biologie et physiopathologie humaines", d'une durée indicative de 3 heures, notée sur 20 points, coefficient 13
Des questions obligatoires et des questions au choix seront proposées aux candidats.

Sciences et techniques sanitaires et sociales

Pour la session 2022, le sujet se compose de deux premières parties « mobilisation des connaissances » et d’une seconde partie « développement s'appuyant sur un dossier documentaire ». Les candidats choisiront de composer sur l’une des deux premières parties, portant sur des parties différentes du pôle thématique du programme du cycle terminal et se limitant chacune à une unique question. Tous les candidats composeront sur la partie 2, le dossier documentaire donnant à tous les moyens de mettre en oeuvre leur réflexion, de développer une analyse, une argumentation ou une synthèse, en appui sur l’exploitation du dossier.

STL

Biochimie, Biologie, et Biotechnologie

Partie écrite (notées sur 20 points coefficient 7)

Les sujets de la partie écrite de biochimie, biologie, et biotechnologie permettent une évaluation des six compétences visées par l'enseignement. Chaque compétence est associée à plusieurs questions et pour chaque question la compétence mobilisée est indiquée sur le sujet.

Pour la session 2022, le nombre de questions à traiter par rapport au sujet initialement prévu sera diminué. Un choix de questions sera proposé aux candidats pour certaines compétences, tout en permettant d'évaluer toutes les compétences selon la grille habituelle.

Partie pratique d’évaluation des compétences expérimentales (notée sur 20 points coefficient 9)

L’évaluation des compétences expérimentales en biochimie, biologie, et biotechnologies est effectuée à partir d’un sujet choisi par l’établissement centre de formation et centre d’examen. Les compétences expérimentales évaluées sont identiques d’un sujet à l’autre, les procédures opératoires et les supports techniques, sont différents et fournis avec le sujet. Chaque journée deux sujets différents sont proposés.

Sciences physiques et chimiques en laboratoire (Série STL)

Lorsque le candidat doit effectuer un choix, des mots‐clés sont présents en introduction des parties concernées afin de l’informer au mieux sur les principaux domaines abordés. Une attention particulière est apportée à la construction du sujet de manière à ce que le choix soit le plus large possible.

  • 1 partie commune à tous les candidats avec l’évaluation de la capacité à analyser et exploiter des résultats expérimentaux.
  • 2 parties à choisir parmi 3 parties proposées.

Physique‐chimie et Mathématiques (Série STL)

Concernant la physique‐chimie, lorsque le candidat doit effectuer un choix, des mots‐clés sont présents en introduction des exercices concernés afin de l’informer au mieux sur les principaux domaines abordés.

  • 1 exercice de physique‐chimie et mathématiques commun à tous les candidats (2 points en physique‐chimie et 2 points en mathématiques).
  • 1 exercice de physique‐chimie commun à tous les candidats (6 points).
  • 1 exercice de mathématiques noté sur quatre points proposant six questions indépendantes. Le candidat doit traiter quatre questions au choix parmi les six.
  • 1 exercice de physique‐chimie (6 points) à choisir parmi 2 exercices proposés.

STD2A

Les sujets ne sont jamais liés à une partie précise du programme ou à des connaissances spécifiques attendues. Ils font appel à un ensemble de connaissances culturelles, artistiques, technologiques qui s'appuient sur des capacités déductives, réflexives et créatives à partir d'incitations visuelles ou textuelles constituant le corpus ou l'axe privilégié par le sujet.

L'élève a donc le choix d'orienter son travail selon les connaissances dont il dispose.

Ces deux épreuves mettent en oeuvre en priorité des aptitudes méthodologiques.

Analyse et méthodes en design

Le sujet procède d'une analyse, d'un raisonnement et de l'appropriation d'un corpus connu ou non et prend essentiellement une forme écrite. L'épreuve est une analyse écrite et graphique à partir d'un corpus articulé autour d'un thème. Le sujet n'est pas une réponse à des connaissances attendues d'une partie de programme. Il met en oeuvre des méthodes d'investigation par le croisement de documents de toute nature (iconographique, technique, textuelle, etc.) connus ou non. Il puise également dans les différents champs du design et des métiers d'art, ceux liés aux outils et langages numériques et à toutes formes de culture. Pour traiter le sujet, le candidat développe un propos raisonné et structuré qui s'appuie sur l'analyse des documents et l'apport de connaissances personnelles. Il réalise une note de synthèse en associant les compétences écrites et graphiques pour soutenir le raisonnement que requiert le sujet.

Pour la session 2022, l’élève aura le choix de répondre à une seule question sur les deux ou trois posées. Ce choix orientera sa proposition réflexive en limitant les attendues analytiques de la thématique et l’ampleur du sujet.

Conception et création en design et métiers d'art‐CCDMA

Le sujet est une démarche créative à partir d'un mot, d'une citation avec l'objectif d'élaborer un questionnement autour d'usages, de services en réponse à des besoins liés à notre quotidien et/ou aux grands enjeux de notre société contemporaine. L'élève doit démontrer ses capacités à déployer graphiquement des hypothèses créatives structurées et raisonnées.

L'épreuve est une démarche créative graphique. Le sujet permet d'identifier un besoin, repérer des enjeux, analyser une demande, synthétiser des informations de différentes natures, explorer des modes d'intervention et des situations diverses de notre vie quotidienne. Cette démarche créative permet de déduire des hypothèses et des réponses divergentes pour apporter des solutions au problème posé. Le sujet est abordable dans le contexte que nous traversons car il n'y a pas une réponse attendue mais différentes possibilités de réponse. Un élève en terminale STD2A s’appuie sur des connaissances et des méthodes travaillées dans les cinq pôles du programme de CCDMA pour acquérir des compétences multidisciplinaires et transversales : Outils et méthodes, Démarche créative, Pratiques en Arts Visuels, Arts, Techniques et Civilisation, Technologie.

Pour la session 2022, l’élève aura le choix de proposer deux axes créatifs et non plus un ensemble d’hypothèses qui induit une production plus conséquente. Le processus créatif attendu sera plus circonscrit mais mettra néanmoins en évidence les qualités créatives de l’élève.

STI2D

Physique‐Chimie et Mathématiques

Concernant la physique‐chimie, lorsque le candidat doit effectuer un choix, des mots‐clés sont présents en introduction des exercices concernés afin de l’informer au mieux sur les principaux domaines abordés.

  • 1 exercice de physique‐chimie et mathématiques commun à tous les candidats (2 points en physique‐chimie et 2 points en mathématiques).
  • 1 exercice de physique‐chimie commun à tous les candidats avec une composante expérimentale (6 points).
  • 1 exercice de mathématiques noté sur quatre points proposant six questions indépendantes. Le candidat doit traiter quatre questions au choix parmi les six.
  • 1 exercice de physique‐chimie (6 points) à choisir parmi 2 exercices proposés.

Ingénierie, Innovation et développement durable‐ 2I2D

Le sujet proposé aux candidats permet de choisir une partie du questionnement.

Une partie du sujet est à traiter obligatoirement, une autre est laissée au choix des candidats parmi plusieurs propositions.

Le sujet de l’épreuve écrite de l’enseignement de spécialité 2I2D se compose :

  • d’un exercice permettant d’aborder les trois domaines "matière, énergie, et information" relatifs au contenu commun des quatre enseignements spécifiques de la spécialité ;
  • d’un exercice de résolution de problématique technologique relevant du programme de l'enseignement spécifique. Il est donc centré sur les contenus de l’enseignement spécifique (AC, EE, ITEC et SIN) choisi par le candidat.

L’exercice relatif aux contenus communs sera, pour la session 2022, très largement centré sur l’approche d’ingénierie système. Seront proposées des parties au choix, explorant des domaines distincts de compétences et connaissances identifiées de niveau taxonomique 3. Ces chapitres du programme sont traités dès classe de première puis font l’objet d’approfondissements en classe de terminale.

STMG

Droit et économie

Des questions obligatoires et des questions au choix seront proposées aux candidats.

En droit comme en économie, les premières questions sont des questions plutôt méthodologiques qui s’appuient sur les documents ou le cas proposé en annexe. En revanche la dernière question est une question de réflexion et d’argumentation, valorisée au niveau du barème. Pour cette dernière question, il sera proposé une question alternative sur une autre partie du programme que celle qui fait l'objet du sujet. Ainsi l’élève aura le choix de traiter un autre thème s’il se sent plus à l'aise ou bien s’il l’a traité de façon plus approfondie en cours.

Management, sciences de gestion et numérique

Chaque sujet s’appuiera sur un contexte organisationnel et proposera des questions obligatoires et des questions au choix.

STHR

Économie ‐ Gestion hôtelière

Des questions obligatoires et des questions au choix seront proposées aux candidats.

Sciences et technologies culinaires et des services ‐ Enseignement scientifique alimentation environnement

Des questions obligatoires et des questions au choix seront proposées aux candidats pour la partie
ESAE de sujets STS et ceux de STC.

S2TMD

Danse

La première partie de l’épreuve s’appuie sur la diffusion réitérée de la captation d’une oeuvre chorégraphique et relève donc de la contrainte commune aux trois domaines artistiques exposée en introduction.

La seconde partie de l’épreuve, relative à l’histoire de l’art chorégraphique propose d’ores et déjà un choix de sujet, l’un adossé à une « citation ou un texte relatif à l’art chorégraphique », l’autre concernant « une oeuvre ou un genre chorégraphique. Un choix est ainsi réglementairement possible pour les candidats sur cette partie d’épreuve.

Musique

L’épreuve est constituée de 4 parties successives, les trois premières reposant sur la diffusion réitérée d’extraits musicaux enregistrés rendant impossible le choix d’un sujet par le candidat. Dans la quatrième partie (histoire de la musique et des arts) le candidat aura le choix entre deux séries de questions en accompagnement du bref texte “sur les grandes lignes de l’histoire des faits et des idées concernant la musique”

Théâtre

La première partie de l’épreuve consiste en une analyse dramaturgique adossée à la diffusion réitérée d’un enregistrement audiovisuel de deux mises en scène d’un même texte. Elle relève ainsi de la contrainte commune aux trois domaines artistiques exposée en introduction.

La seconde partie proposera, sur un corpus de textes donné, un choix entre deux questionnements différents

Pour aller plus loin et bien se préparer : consulter les annales des épreuves du baccalauréat

Le calendrier des épreuves pour l'année 2021-2022

 

Les enseignements de spécialité vous préparent pour réussir vos études dans le supérieur !

Ces spécialités que vous suivez au lycée vous apprennent les bases et les clés de compréhension d'un domaine ou d'un métier que vous allez approfondir après le lycée !

Bien préparer son bac et son entrée dans le supérieur

Mise à jour : mai 2022