Les publications

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Les publications du ministère présentent des données complètes et actualisées sur le système éducatif français. Elles sont l'aboutissement d'enquêtes systématiques ; elles comportent aussi des séries d'indicateurs analytiques, des études ciblées ou des réflexions méthodologiques.


Recherche

Moteur de recherche

Vous pouvez également effectuer votre recherche à partir de mots clés.

Le moteur de recherche

  • Validation des acquis de l'expérience dans les établissements d'enseignement supérieur : la baisse se poursuit en 2015
    Près de 4 000 personnes ont validé tout ou partie d’un diplôme de l’enseignement supérieur au titre de la validation des acquis de l’expérience (VAE) en 2015 dans les universités et le Cnam. Cela représente une nouvelle baisse de 7,6 % par rapport à 2014. Cette baisse est due à celles des validations partielles, en premier ou en post-premier jury, tandis que le nombre de validations totales en premier jury reste stable. De ce fait, la part de ces dernières augmente, à nouveau, de 5 points et atteint 66 % de l’ensemble des VAE examinées. En revanche, et contrairement à 2014, le nombre de demandes déposées augmente (+ 9 %). Plus de la moitié des VAE sont financées par l’employeur, 27 % sont autofinancées et 15 % ont un financement public.
    septembre 2016

  • La rémunération des enseignants du MEN en 2014
    En 2014, les enseignants à temps plein ont en moyenne perçu un salaire net mensuel de 2 460 euros. Compte tenu d’une hausse des prix de 0,5 %, si l’on ne prend en compte que les enseignants présents en 2013 et 2014 avec la même quotité de travail, le salaire net moyen a augmenté de 1,7 % en euros constants, jusqu’à 2,0 % pour les professeurs des écoles.Au total, la population enseignante ayant également été renouvelée, puisque des enseignants ayant pris leur retraite ont été remplacés par ceux débutant leur carrière, le salaire net moyen de la population enseignante a légèrement diminué (- 0,1 % en euros constants).
    septembre 2016

  • Le baccalauréat 2016 - Session de juin
    À la session du baccalauréat de juin 2016, avec 88,5 % d’admis en France entière, le taux de réussite global est légèrement plus élevé que celui de 2015 (87,8 %).Le taux de réussite au baccalauréat général, de 91,4 %, est identique à celui de 2015. Celui du baccalauréat technologique, qui avait augmenté fortement de 2005 à 2014, est stable depuis à 90,7 %. Dans la voie professionnelle, le taux de réussite gagne 1,9 point et dépasse son niveau de 2014 avec 82,2 %. On compte ainsi 3 100 bacheliers professionnels de plus qu’en 2015. La part des bacheliers dans une génération augmente de 77,7 % en 2015 à 78,6 % en 2016 en raison du plus grand nombre de candidats dans la voie générale.
    juillet 2016

  • Cedre 2015 – Nouvelle évaluation en fin de collège : compétences langagières et littératie
    Les compétences langagières et la littératie en fin de collège ont fait l’objet d’une nouvelle mesure dans le cadre d’un cycle d’évaluations disciplinaires réalisées sur échantillon (Cedre). Cette étude distingue différents niveaux de performances, depuis la maîtrise langagière qui permet de poursuivre une formation pour 85 % des élèves  jusqu’à une maîtrise très insuffisante pour 15 % des élèves. Les résultats confirment la forte influence de l’origine sociale sur les performances scolaires.Cette nouvelle évaluation interroge pour la première fois les élèves sur leur processus de lecture.
    juillet 2016

  • Cedre 2003-2009-2015 – Maîtrise de la langue en fin d'école : l'écart se creuse entre filles et garçons
    Mesuré en fin d’école primaire dans le cadre du cycle des évaluations disciplinaires réalisées sur échantillon (Cedre), le niveau des acquis des élèves en maîtrise de la langue (compréhension de l’écrit et étude de la langue) reste stable depuis douze ans. En revanche, la répartition des écoliers évolue. La proportion des élèves des groupes de haut et de bas niveaux diminue, au profit d’un accroissement des groupes intermédiaires. Les filles sont toujours plus performantes que les garçons et les écarts se creusent encore. De 2003 à 2015, les résultats des élèves scolarisés en éducation prioritaire progressent. L'étude porte sur des élèves entrés majoritairement en CP en septembre 2010.  
    juillet 2016

  • La scolarisation à deux ans : en éducation prioritaire, un enfant sur cinq va à l'école dès deux ans
    Les écoles publiques et privées accueillent 93 600 enfants de deux ans à la rentrée 2015, soit 11,5 % des enfants de cet âge. L’accueil différé des enfants de deux ans permet de scolariser environ 20 000 élèves supplémentaires entre la rentrée et la fin de l’année scolaire. Dans l’Ouest et le Nord de la France, ainsi que dans le Massif central, le taux de scolarisation à deux ans est toujours plus important que dans le reste du territoire.
    juin 2016

  • Évaluation numérique des compétences du socle en début de sixième : des niveaux de performance contrastés selon les académies
    Pour la première fois en France, une évaluation des attendus du socle commun a été conduite en 2015 auprès d’un très large échantillon d’élèves représentatif de chacune des académies (160 000 élèves de sixième). À l’entrée en sixième, huit élèves sur dix ont assimilé les compétences et connaissances exigées en maîtrise de la langue et sept sur dix en mathématiques et sciences. Les disparités entre académies sont importantes et certaines se distinguent par de meilleurs résultats que ceux escomptés. L’analyse des écarts de réussite entre élèves selon leur origine sociale révèle que certaines académies parviennent à combiner efficacement performance et équité.
    juin 2016

  • Parmi les élèves qui étaient en difficulté scolaire en troisième, un sur deux a obtenu son baccalauréat
    Un élève en difficulté scolaire sur deux obtient le bac cinq ans après son entrée en classe de troisième. Alors que les disparités académiques pour l'accès au bac sont peu significatives pour les élèves ayant le niveau scolaire le plus élevé, pour les plus faibles en troisième, la probabilité d’obtenir le bac varie fortement d’une académie à l’autre. C’est surtout la répartition entre les différents baccalauréats qui diffère : dans l’académie de Rennes, quatre lauréats sur cinq le sont dans la voie professionnelle alors qu'en Corse seul un bachelier sur deux est dans ce cas.
    juin 2016

  • Concours enseignants 2015 du secondaire public : 20 % d'admissions en plus aux concours externes rénovés
    Près de 17 600 postes ont été ouverts au recrutement d’enseignants du second degré public en 2015 pour la France entière, dont 72 % par la voie externe, 12 % par la voie interne et 16 % par la voie réservée. Entre les sessions 2014 et 2015 rénovées, les admissions aux concours externes ont progressé de 20 %, au même rythme que les postes. Elles restent toutefois inférieures de 13 % à l’offre, avec des déficits concentrés sur quelques disciplines. Près d’un admis sur deux est un étudiant issu des écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPÉ).
    mai 2016

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires

Les dates des vacances scolaires


Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

saisir les services de l'État

Saisir les services de l'État



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE