Les publications

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Les publications du ministère présentent des données complètes et actualisées sur le système éducatif français. Elles sont l'aboutissement d'enquêtes systématiques ; elles comportent aussi des séries d'indicateurs analytiques, des études ciblées ou des réflexions méthodologiques.


Recherche

Moteur de recherche

Vous pouvez également effectuer votre recherche à partir de mots clés.

Le moteur de recherche

  • Les conditions de mise en œuvre des projets linguistiques des jeunes sourds et la qualité de leurs parcours Rapport IGEN
    La loi du 11 février 2005 accorde aux parents la possibilité d’effectuer le choix du mode de communication de leur enfant, donc de leur parcours éducatif et scolaire : en plus du français écrit, apprentissage du français oral, aidé ou non du code que constitue la langue française parlée complétée (LPC), ou de la langue des signes française (LSF). Une connaissance effective du nombre de jeunes scolarisés en LSF est nécessaire afin de bâtir ou de consolider des parcours cohérents en relation avec le nombre d’élèves ayant effectué ce choix. Le rapport souligne la place reconnue qu’occupe désormais la LSF dans l’éducation et la scolarité des enfants et jeunes sourds et recommande, d’une part de privilégier un enseignement du français oral et du français écrit pour les jeunes sourds s’exprimant en LSF, d’autre part, d’organiser des temps de communication hebdomadaires en LSF pour tous les enfants sourds dès le plus jeune âge et tout au long de la scolarité. Éducation nationale, établissements et services médico-sociaux, formation et recherche doivent collaborer autour du nouveau CAPES de LSF et des organisations souples de la scolarité permettant aux élèves d’évoluer dans leurs choix linguistiques (dispositifs PASS).
    Mars 2016

  • Concours enseignants 2015 du secondaire public : 20 % d'admissions en plus aux concours externes rénovés Note d'information
    Près de 17 600 postes ont été ouverts au recrutement d’enseignants du second degré public en 2015 pour la France entière, dont 72 % par la voie externe, 12 % par la voie interne et 16 % par la voie réservée. Entre les sessions 2014 et 2015 rénovées, les admissions aux concours externes ont progressé de 20 %, au même rythme que les postes. Elles restent toutefois inférieures de 13 % à l’offre, avec des déficits concentrés sur quelques disciplines. Près d’un admis sur deux est un étudiant issu des écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPÉ).
    mai 2016

  • Concours de professeurs des écoles dans l'enseignement public : 40 % de recrutements externes en plus en 2015 Note d'information
    Un peu plus de 12 000 postes ont été ouverts au recrutement d’enseignants du premier degré public à la session 2015, dont 97,3 % aux concours externes. Pour ces derniers, le nombre d’admis a fortement augmenté, de 40 %, au même rythme que les postes ouverts. Les étudiants issus des ESPÉ constituent le vivier principal des recrutements externes. Ils ont en moyenne 25,7 ans, pour 28,2 ans tous lauréats confondus. Les recrutements externes restent très largement féminisés (86 %).
    mai 2016

  • Rythmes scolaires : rapport sur la mise en place des projets éducatifs territoriaux (PEDT) Rapport
    À l'occasion du 3e comité interministériel aux ruralités, Françoise Cartron, sénatrice de la Gironde, a remis son rapport sur la mise en place des projets éducatifs territoriaux (PEDT), le 20 mai 2016, au Premier ministre Manuel Valls, en présence de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et de Patrick Kanner, ministre de la Ville de la Jeunesse et des Sports. Ce rapport identifie 25 propositions concrètes pour mieux accompagner encore les petites communes et communes rurales dans la mise en place de la réforme des rythmes scolaires.
    20 mai 2016

  • Rapport sur la mise en œuvre des conventions ruralité Rapport
    À l'occasion du 3e comité interministériel aux ruralités, Alain Duran, sénateur de l'Ariège, a remis son rapport sur la mise en oeuvre des conventions ruralité, le 20 mai 2016, au Premier ministre Manuel Valls, en présence de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et de Patrick Kanner, ministre de la Ville de la Jeunesse et des Sports. Ce rapport présente 12 recommandations pour une contractualisation efficace entre l'éducation nationale et les élus locaux en intégrant l'ensemble des problématiques auxquelles sont confrontés les territoires ruraux et de montagne.
    20 mai 2016

  • Journée Défense et Citoyenneté 2015 : un jeune Français sur dix en difficulté de lecture Note d'information
    Évalués dans le cadre de la Journée Défense et Citoyenneté en 2015, 80,7 % des jeunes Français et Françaises de 17 ans maîtrisent les apprentissages fondamentaux de la langue française. Près de 10 % des jeunes sont des lecteurs inefficaces. Pour une partie d’entre eux (4,3 % de l’ensemble), ces difficultés s’apparentent à un handicap.
    mai 2016

  • Rapport 2015 du médiateur de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur Rapport du Médiateur
    Claude Bisson-Vaivre, médiateur de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur, a présenté son rapport pour l'année 2015, le vendredi 13 mai 2016. Le médiateur a fait le point sur les mesures prises en réponse aux recommandations du rapport 2014. Ce dernier met l'accent sur deux sujets majeurs : la souveraineté des jurys d'examens et la gestion des ressources humaines, sous l'angle de l'affectation et de la mobilité des enseignants et sous celui de la prévention des risques psycho-sociaux. Le rapport formule des recommandations qui doivent contribuer à conforter la confiance et à renforcer la bienveillance à l'égard des personnels, deux notions essentielles pour garantir la qualité du système éducatif.
    13 mai 2016

  • Le niveau de formation et de diplôme demeure toujours déterminant dans l'insertion des apprentis Note d'information
    Quel que soit le niveau de formation, obtenir le diplôme demeure toujours déterminant dans l’insertion des jeunes. En effet, en février 2015, sept mois après leur sortie d’un centre de formation d’apprentis, 66 % des diplômés travaillent contre 47 % des sortants n’ayant pas obtenu le diplôme préparé. Au total, 62 % des jeunes ayant suivi des études du niveau de CAP à BTS en apprentissage ont un emploi. Les autres sont au chômage ou inactifs. La part des apprentis en emploi est semblable à celle observée en 2014. Parmi eux, la moitié est en emploi à durée indéterminée.
    mai 2016

  • Le niveau de formation et de diplôme pour obtenir un emploi : déterminant dans l'insertion des lycéens professionnels Note d'information
    Quel que soit le niveau de formation, obtenir le diplôme demeure déterminant dans l’insertion des jeunes. En effet, en février 2015, sept mois après la fin de leurs études professionnelles en lycée, le taux d’emploi est de 46 % pour les diplômés contre 32 % pour les jeunes qui n’ont pas obtenu le diplôme préparé.Au total, 43 % des lycéens ont un emploi, 13 % sont inactifs et 44 % cherchent du travail. La part des lycéens en emploi est quasiment stable depuis 2013, tandis que la part des inactifs augmente de deux points.
    avril 2016

  • Les besoins et l'offre de formation aux métiers du numérique Rapport conjoint IGEN / IGAENR
    Le développement des technologies numériques et de leurs usages nécessite du personnel qualifié, qui manque sur le marché du travail, et des enseignants compétents dans ce domaine. Après avoir proposé une définition des métiers du numérique, la mission conjointe IGEN, IGAENR, CGEIET, IGAS s'est attachée à analyser les besoins quantitatifs et qualificatifs des métiers du numérique, et les formations y afférentes. L'étude de l'offre de formation initiale et continue a permis de recenser les formations d'enseignement supérieur préparant aux métiers du numérique et d'analyser le vivier et la contribution qu’offrent les trois voies de formation au baccalauréat. La mission émet des recommandations visant à améliorer l'évaluation des besoins par une évolution de l’appareil statistique, et une meilleure coordination des instances.
    Février 2016

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires

Les dates des vacances scolaires


Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale


DISPOSITIF VIGIPIRATE "ALERTE ATTENTAT"

Consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE