Évaluation et statistiques

L'apprentissage au 31 décembre 2014
Élèves et apprentis  - Note d'information - N° 04 - février 2016

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
Tableau de bord DARES des politiques d’emploi

Données DARES                décembre 2015

En savoir plus
Glossaire

Définitions des notions et indicateurs statistiques

Page à consulter

Voies de formation et diplômes

Comment devenir apprenti ? Quels diplômes préparer ? Comment se déroule la formation dans un CFA ? Quels sont le statut, le contrat, la rémunération de l’apprenti ?
Se former par l'apprentissage

Sites à consulter

Ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Aides à l’embauche, conseils de recrutement, rôle du maitre d’apprentissage, mode d’emploi du quotidien avec un apprenti
Le dossier « L’apprentissage c’est votre avenir »

Céreq
Centre d’études et de recherches sur les qualifications

40 ans d'apprentissage à l'Éducation nationale

Qu'est-ce qu'une Note d'information ?

Chaque Note d’information présente les résultats les plus récents issus des exploitations d’enquêtes et d’études statistiques. Cette publication apporte l’éclairage de la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) à la compréhension et à l’analyse du système éducatif français. Elle est disponible en ligne, sous la forme de fichiers imprimables à télécharger, accompagnés de tableaux de données chiffrées et de graphiques.
e-ISSN 2431-7632

Consulter la liste des Notes d’information

En savoir plus sur les missions de la DEPP

La DEPP a dressé un constat pour la fin de 2014 qui clôt une période de baisse du nombre des entrées en apprentissage : d'après les informations de la DARES, cette voie de formation a attiré davantage de jeunes en 2015 qu'en 2014 (voir Tableau de bord DARES).
Au 31 décembre 2014, les centres de formation d’apprentis accueillaient 405 900 apprentis, soit une baisse de 4,4 % par rapport à l’année précédente. Toutefois, la baisse des entrées en apprentissage est moins marquée en 2014 qu’en 2013.
L’apprentissage dans l’enseignement secondaire se concentre sur les CAP alors que c’est sur les BTS dans le supérieur.
L’âge moyen des apprentis continue d’augmenter ; il atteignait 19,4 ans fin 2014.

Auteur : Denise Latouche, DEPP-A1

L'infographie

Évolution des effectifs d’apprentis selon le niveau de formation entre 2000 et 2014

Après une période de croissance soutenue de 2003 à 2007, puis une phase plus stable jusqu’en 2012, la baisse du nombre d’apprentis entamée en 2013 (- 3,1 %) se poursuit en 2014 (- 4,4 %).

Bien qu’elles continuent de rassembler plus des deux tiers des apprentis, les formations en apprentissage de niveau inférieur ou égal au baccalauréat diminuent de manière continue depuis 2008. La décroissance s’accentue dans le secondaire (- 6,7 % en 2014, après - 5,4 % entre 2012 et 2013), en particulier pour ses deux principales formations, le CAP (- 7,7 %) et le bac professionnel (- 8,8 %).

Dans l’enseignement supérieur, l’apprentissage a progressé très vite à partir des années 2000 suite à la réforme Licence-Master-Doctorat (LMD). Après une augmentation de 2 % en 2013 contre plus de 10 % les deux années précédentes, le nombre d’apprentis dans le supérieur croît très légèrement de 0,6 % en 2014.

L'essentiel

Au 31 décembre 2014, on dénombre 204 585 nouveaux apprentis. La baisse des entrées en apprentissage est moins marquée en 2014 (- 8 800 entrées) qu’en 2013 (- 14 700).

L’entrée dans une première année en apprentissage fait principalement suite à la fin du premier cycle du second degré (21 %), après des études supérieures (22 %), l’année terminale d’un CAP (18 %) ou au cours de la préparation d’un bac professionnel (12 %). Les entrées en apprentissage après la classe de troisième diminuent de 7,2 % en 2014 alors que les effectifs sortants progressaient de 1,1 %. On observe donc une augmentation de la proportion de jeunes entrants en seconde générale ou technologique en très grande partie au détriment d’une orientation vers l’apprentissage.

Comme dans l’enseignement scolaire, les filles en apprentissage réussissent mieux que les garçons à leurs examens : + 4 points au CAP, + 3 points au bac professionnel, + 3 points au BP et + 1 point au BTS.

Plus des trois quarts des académies enregistrent une baisse supérieure à 3 % de leurs effectifs d’apprentis. Paris et la Martinique se distinguent par une hausse portée par le supérieur.

Le taux d’emploi des jeunes sept mois après la fin de leur apprentissage reste nettement supérieur à celui des sortants de lycée (62 % contre 44 %) et ce à niveau de formation comparable. De plus, l’obtention du diplôme assure un taux d’emploi supérieur de 20 points pour les premiers et de 15 points pour les seconds. Lorsqu’ils travaillent, les jeunes qui sortent d’apprentissage ont plus fréquemment un emploi à durée indéterminée (55 % contre 35 % pour les jeunes sortants de lycée).

Repères

Qu’est-ce que l’apprentissage ?
Se former par l’apprentissage, c’est choisir une voie de formation en alternance pour acquérir une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme professionnel ou par certains titres à finalité professionnelle.

Entre 16 et 25 ans, les apprentis bénéficient d’un contrat de travail associant une formation en entreprise sous la responsabilité d’un maître d’apprentissage et des enseignements dispensés dans un CFA. Des dérogations sur la limite d’âge sont possibles, en cas d’enchaînement de formations en apprentissage, de reprise d’un commerce et également pour les personnes reconnues en tant que travailleurs handicapés.

Les centres de formation d’apprentis (CFA)
Ce sont des établissements d’enseignement qui dispensent une formation générale, technologique et pratique. Celle-ci complète la formation professionnelle reçue en entreprise et s’articule avec elle.

Les entrées en apprentissage
Ce sont les apprentis inscrits en première année d’apprentissage, soit pour suivre une formation dont la totalité se réalise en apprentissage ou seulement la dernière année. Ils peuvent provenir de la voie scolaire ou d’une autre formation en apprentissage.

Les niveaux de formation
Depuis 1987, l’apprentissage est ouvert à l’ensemble des niveaux de formation.
Niveau V : diplôme de second cycle court professionnel, type CAP.
Niveau IV : diplôme type brevet professionnel (BP) ou baccalauréat professionnel.
Niveau III : diplôme bac + 2, type BTS ou DUT.
Niveaux II et I : diplôme de deuxième ou troisième cycle universitaire, diplôme de grande école.

Approfondissement

Télécharger la Note d'information

L'apprentissage au 31 décembre 2014
Note d'information n° 04, février 2016

Archives sur le même thème

Baisse de l’apprentissage en 2013
Note d'information n° 03, janvier 2015

Le supérieur : moteur de la croissance de l’apprentissage en 2010 et 2011
Note d’information n° 13.22, octobre 2013

La croissance de l’apprentissage marque une pause en 2008 et 2009
Note d’information n° 11.01, janvier 2011

Mise à jour : mars 2016

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires

Les dates des vacances scolaires


Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

saisir les services de l'État

Saisir les services de l'État



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE