Le diplôme de compétence en langue (DCL) : enseignants et formateurs

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
Les atouts du DCL
  • c’est un diplôme national professionnel inscrit à l’inventaire de la CNCP et sur la liste nationale interprofessionnelle
     
  • Il est aligné sur les niveaux du CECRL
     
  • sa durée de validité est illimitée
     
  • Il évalue toutes les dimensions de la compétence en langue
     
  • un taux de réussite supérieur à 90%
     
  • une seule et même épreuve pour tous, un résultat en fonction de la performance
 
À savoir !

Le DCL est éligible sur l'ensemble du territoire national à tous les publics et tous les secteurs professionnels. 
Il est enregistré à l'inventaire auprès de la CNCP et sur la liste nationale interprofessionnelle du COPANEF.

Commission Nationale de la Certification Professionnelle (CNCP) 

Comité paritaire interprofessionnel national pour l'emploi et la formation (COPANEF)  

Vous vous intéressez au diplôme de compétence en langue (DCL) pour préparer vos publics efficacement ou vous impliquer activement ? Vous pouvez évaluer vos candidats, former des examinateurs ou concevoir des sujets, ou encore devenir membre de jury ou responsable de centre d’examen.

Vous souhaitez faire découvrir le Diplôme de compétence en langue ?

Télécharger le diaporama de présentation du DCL 

Quelles sont les particularités du DCL ?

Le DCL permet d’évaluer la compétence en langue opérationnelle en milieu professionnel.  Il facilite la validation de compétences en langue dans le cadre d’une démarche de développement personnel, d’insertion, de reconversion, d’évolution ou de mobilité professionnelle. 

De ce fait, il est de plus en plus utilisé par les acteurs du monde de la formation professionnelle comme certification en amont et/ou à l’issue de dispositifs de formation en langue.

L’originalité du DCL réside dans le scénario proposé aux candidats qui constitue le support de la mise en situation.  Les différentes activités communicatives sont évaluées de manière intégrée dans une évaluation globale : une seule épreuve, proposant différents niveaux de résultat.  

Il s’agit d’évaluer positivement la performance et non d’évaluer de façon isolée et artificielle une "succession" de compétences dans le  but d’obtenir un bon résultat. 

Cette approche permet aux entreprises de mesurer la compétence en langue de leurs collaborateurs.

Le DCL a été enregistré à l’inventaire auprès de la commission nationale de la certification professionnelle le 6 février 2015 et inscrit sur la liste nationale interprofessionnelle du Comité Paritaire Interprofessionnel National Emploi Formation (COPANEF) le 7 juillet 2015.

Il est donc éligible au compte personnel de formation (CPF).

Comment préparer ses apprenants ?

Les formations 

Il est possible pour les formateurs et les enseignants de préparer au DCL leurs apprenants adultes au sein de différentes structures, notamment :

  • dans les espaces-langues des Greta
  • dans les centres de formation des universités 
  • dans les centres de formation privés
  • dans les centres de formation de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris (uniquement pour le Français professionnel et le Français langue étrangère)
  • dans les centres de formation privés 
  • au Cned 
  • dans certains établissements publics locaux d’enseignement 

Les formations proposées par de nombreux centres sont variées. Elles ont avant tout pour objectif de répondre aux  besoins des différents publics. 
 

Zoomez pour afficher les différents centres ; cliquez sur chaque point bleu pour afficher les coordonnées de chaque centre accrédité :

Vous pouvez afficher la légende en cliquant sur l'icône en haut à gauche de la cate

Les annales du  DCL 
 

Les annales vous permettent de préparer vos publics dans des conditions très proches de celles de l’examen et de les familiariser avec l’originalité de l’épreuve. Ces annales sont disponibles ici et sont gratuites.
Sur demande écrite argumentée auprès de dcl@education.gouv.fr, les guides examinateurs des annales pourront vous être envoyés. Ils vous permettront d’avoir les scripts des supports audio, les relances de la partie interaction phases 3/4, et les tableaux complétés pour les phases 1 et 2.

Comment se déroule l'examen ?

L'évaluation porte sur la capacité du candidat à utiliser la langue dans une situation aussi proche que possible de la réalité du travail. La pratique de la langue compte autant que la maîtrise des connaissances.
L'épreuve dure 2h30 et seulement 1h30 pour le français professionnel de premier niveau (FP). Il s'agit d'une étude de cas où s'enchaînent des tâches variées, comme dans la vie professionnelle, sur la base d'un scénario. Le travail consiste à :
  • lire des documents
  • consulter des documents audios ou visionner des vidéos en LSF
  • traiter l'information obtenue
  • exposer des recommandations (restituer des informations pour le FP)
  • argumenter ces choix (répondre aux demandes de précisions pour le FP)
  • rédiger un écrit de synthèse (un court écrit en français pour le FP) ou enregistrer une vidéo LSF
Pour la LSF, les activités conduites par le candidat sont principalement réalisées à partir de vidéos et de visio LSF.
Le candidat est évalué :
  • sur l'efficacité de la communication pour mener à bien sa mission
  • sur la qualité linguistique de sa prestation
À l'issue de l'épreuve, un jury, composé d'inspecteurs, d'universitaires et d'examinateurs, propose la délivrance ou non du diplôme. Il mentionne un niveau du Cadre européen commun de référence pour les langues : 
  • A1 à A2 pour le Français Professionnel de premier niveau
  • A2 à C1 pour toutes les autres langues

Comment consulter ses résultats ?

Le candidat peut consulter en ligne le niveau obtenu et le profil détaillé de ses compétences.

Le niveau obtenu exprime sa capacité à comprendre, rédiger, s'exprimer et interagir dans la langue choisie. Le candidat n'a pas à choisir le niveau au moment de l'inscription. C'est la performance réalisée qui le détermine.

Après l’examen, comment obtenir son diplôme ?

Le candidat reçoit de la part des services académiques un diplôme officiel signé par le recteur d'académie portant mention du niveau obtenu et du descriptif des compétences validées ainsi qu'un profil détaillé. Il n’a aucune démarche particulière à entreprendre pour obtenir son diplôme.

Rôles et missions des acteurs du DCL

L'examinateur DCL

Il a pour mission de :

  • réaliser les évaluations des candidats à l’examen 
  • soumettre les évaluations à un jury pour validation
  • mettre à jour ses connaissances de l’évaluation 

Pour devenir examinateur, il est nécessaire de participer à une session de formation d’examinateurs, organisée par les services académiques et de réaliser l'évaluation individuelle de fin de formation administrée par le formateur d’examinateurs.

En fonction de la réussite aux tests, il est délivré ou non une habilitation pour trois ans. 

Télécharger le profil complet de candidat à l'habilitation d'examinateur DCL

Le concepteur 

Il a pour mission de concevoir un scénario d’examen support de l’évaluation

Pour devenir concepteur, il est nécessaire d’être examinateur DCL actif et d’avoir participé à une session de formation sur le rôle et les missions du concepteur de scénario DCL. Lors de cette session, le futur concepteur commence à concevoir un scénario, qu’il s’engage à finaliser dans un délai défini en lien avec son formateur de concepteurs.

Après évaluation de ses compétences par le formateur de concepteurs, le concepteur est habilité pour 3 ans (sauf en cas d'évolution réglementaire) par les corps d’inspection : IGEN (Inspecteurs généraux) ou  IA-IPR (Inspecteurs académiques en charge de suivre la conception) sauf en cas d’évolution réglementaire.

Télécharger le profil complet de candidat à l'habilitation de concepteur de scénarios

Le formateur d’examinateurs

Il a pour mission de :

  • mettre à jour ses connaissances de l’évaluation en lien avec le Centre national du DCL (CNDCL) et les référents par langue
  • assurer au niveau de son académie la formation de nouveaux examinateurs DCL à la demande du responsable académique DCL ou des IA-IPR
  • réactiver la formation des examinateurs tous les 3 ans ou à chaque fois que cela s’avère nécessaire, par exemple en cas de modifications importantes dans l’évaluation.

Pour devenir formateur d’examinateurs DCL, il convient de remplir les conditions suivantes :

  • avoir des compétences/ connaissances avérées de l’évaluation
  • être examinateur DCL confirmé (au moins 3 sessions d’examen)
  • avoir réalisé des interventions antérieures dans des formations de formateurs (compétences de gestion de groupe, d’animation)

 Le formateur d’examinateurs est habilité par les corps d’inspection en académie après évaluation (Président de jury). 

Télécharger le profil complet de candidat à l'habilitation de formateur relais

Le responsable de centre d’examen

Il a pour mission de :

  1. organiser la session d’examen et assurer de bonnes conditions matérielles à l’ensemble des candidats
  2. veiller au strict respect des règles de sécurité et de confidentialité à toutes les étapes de l’organisation et de  la mise en œuvre de l’examen
  3. veiller au bon déroulement de l’épreuve
  4. alerter les services académiques et/ou le centre national DCL en cas d’incident

Pour devenir responsable de centre d’examen, il convient de remplir les conditions suivantes :

  • être employé par un centre d’examen agréé
  • être référencé comme responsable de centre dans le dossier d’agrément du centre d’examen
  • suivre une formation de responsable de centre (formation de 2 heures), en présentiel ou en visioconférence

Télécharger le profil complet de candidat responsable de centre d'examen

Le membre de jury

Il a pour mission de participer à la validation ou non des évaluations portées par les examinateurs sur la performance de chaque candidat

Pour devenir membre de jury, il est indispensable de :

  • suivre une session d’information/formation sur le rôle et les missions du responsable de centre d'examen 
  • avoir été préalablement examinateur DCL

Sa nomination est publiée par voie d’arrêté sur proposition du président de jury DCL de la langue concernée.

Mise à jour : octobre 2016

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre, nous contacter

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information