Bulletin officiel n° 26 du 25 juin 2009

Enseignements élémentaire et secondaire

Programmes

Programmes limitatifs des enseignements artistiques en classe terminale pour l'année scolaire 2009-2010 et pour la session 2010 du baccalauréat

NOR : MENE0912790N
RLR : 524-7 ; 544-0a
note de service n° 2009-079 du 11-6-2009
MEN - DGESCO A1-4


Références : note de service n° 2008-058 du 29-4-2008 (B.O. n° 19 du 8-5-2008) ; note de service n° 2007-070 du 20-3-2007 (B.O. n° 14 du 5-4-2007) ; note de service n° 2005-225 du 22-12-2005 (B.O. n° 1 du 5-1-2006) ; note de service n° 2005-043 du 8-3-2005 (B.O. n° 11 du 17-03-2005) ; note de service n°°2004-057 du 29-3-2004 (B.O. n° 15 du 08-4-2004) ; note de service n° 2003-048 du 27-3-2003 (B.O. n° 14 du 3-4-2003) ; note de service n° 2002-057 du 13-3-2002 (B.O. n°12 du 21-3-2002) ; note de service n° 2002-143 du 3-7-2002 (B.O. n° 28 du 11-7-2002) ; note de service n° 2001-157 du 7-8-2001 (B.O. hors série n° 3 du 30-8-2001) Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie ; au directeur du service interacadémique des examens et concours d'Ile-de-France ; aux inspectrices et inspecteurs d'académie, inspectrices et inspecteurs pédagogiques régionaux ; aux proviseurs ; aux professeures et professeurs d'arts plastiques, de cinéma et audiovisuel, d'histoire des arts, de musique et de théâtre

La liste des oeuvres et des thèmes inscrits au programme de terminale (enseignement de spécialité en série littéraire, option facultative toutes séries) pour l'année scolaire 2009-2010 et pour la session 2010 du baccalauréat est la suivante (les modifications apportées par rapport à l'année en cours étant en gras) :
Arts plastiques - Enseignement de spécialité, série L
Les trois champs artistiques à étudier dans l'approche culturelle du programme relative à « l'oeuvre et le corps » le seront dans le cadre des questions suivantes :
- Champ de l'activité picturale et de la création d'images fixes et animées :
Le portrait photographique de 1960 à nos jours, continuité et évolution.
- Champ de l'activité architecturale et du paysage :
L'architecture des musées au XXème siècle
Espaces de conservation et de présentation de collections permanentes et d'expositions temporaires, les musées construits ou rénovés au XXème siècle interrogent nos racines culturelles comme notre ancrage dans le monde contemporain. Espaces architecturaux et muséographie tentent de répondre à des vocations différentes (musée d'art, d'histoire ou de sociétés, de sciences et techniques ou de traditions populaires, etc.), avec le souci d'une mise en relation d'objets ou d'images avec un large public. L'étude portera sur plusieurs réalisations significatives en prêtant une attention particulière au mode de parcours et de sollicitation du corps des visiteurs.
- Champ des activités et des productions tridimensionnelles :
Espace, mouvement et son dans la sculpture de la seconde moitié du XXème siècle
Dès le début du vingtième siècle, l'histoire de la sculpture présente une large variété qui oscille entre les limites extrêmes du matériel et de l'immatériel. Dans la seconde moitié de ce même siècle, les pratiques des environnements et des installations, la prise en compte de la nature, la mise en mouvement ou encore l'usage du son confirment la difficulté de définition d'un genre. À partir de quelques exemples significatifs, l'étude portera sur les divers phénomènes liés à l'espace, au mouvement et au son, qui dans la période indiquée, sollicitèrent diversement le corps et la perception du spectateur.
Arts plastiques - Option facultative toutes séries
- Le polyptyque :
Pierre Paul Rubens, « L'érection de la croix », vers 1610-1611, triptyque, huile sur panneau de bois, panneau central : 460 x 340 cm ; volets latéraux : 460 x 150 cm, Anvers, Cathédrale Notre-Dame.
- Mise en espace et mise en scène :
Pierrick Sorin, « Nantes : projets d'artistes » (extraits proposés par l'artiste d'un court-métrage, vidéo 26 minutes, 2000).
- Oeuvre tridimensionnelle et espace public :
Giuseppe Penone, L'arbre des voyelles, en collaboration avec Pascale Cribier, jardin des Tuileries, Paris, commande de l'État, DAP, ministère de la Culture, 2000.
Moulage d'un chêne de 30 mètres déraciné, cette oeuvre de bronze dont le titre peut évoquer un poème de Rimbaud est emblématique de la démarche de Giuseppe Penone. Démarche qui met l'inerte en consonance avec le vivant et donne matière sculpturale au temps. Ici, les cinq branches de l'arbre couché témoignent d'un passé. De ce passé fixé par une empreinte renaissent cinq vivants arbustes, cinq « voyelles », A-E-I-O-U, qui sculptent lentement le présent au rythme des saisons.
Cinéma et audiovisuel - Enseignement de spécialité, série L
- Cinéma russe du haut patrimoine : « L'homme à la caméra », (75 minutes), 1929. Réalisation : Tziga Vertov.
Premier manifeste de la technique du « cinéoeil », le film donne à voir par son montage et son rythme (Odessa) d'un matin à un soir.
- Cinéma français de la nouvelle vague (fiction documentée) : « Hiroshima mon amour » (86 minutes, 1959), France-Japon. Réalisation : Alain Resnais. Scénario : Marguerite Duras.
- Grand classique du cinéma de suspens américain : « La mort aux trousses » (titre original : North by northwest) 1959, U.S.A. Réalisation : Alfred Hitchcock. Musique Bernard Herrmann.
Histoire des arts - Enseignement de spécialité, série L
- « Oeuvres, événements culturels au XXème siècle » :
La création du centre d'art « Georges Pompidou » et son rayonnement
- « Un artiste dans son temps » :
Le compositeur John Cage (1912-1992)
Figure majeur de la scène musicale de la seconde moitié du XXème siècle, son oeuvre constitue un défi unique lancé au monde musical et à ses conventions. Sa démarche, trop longtemps réduite à un simple acte de provocation, manifeste l'émergence d'un authentique esprit musical, inséparable d'une philosophie de la vie où l'art et le quotidien s'interpénètrent. Il apparaît également comme un catalyseur incontournable pour certains courants artistiques majeurs de l'après-guerre, notamment outre-Atlantique, à l'origine de formes d'expression comme le « happening », la « performance » ou les installations multimédias. Son activité créatrice, qui a croisé le chemin de Merce Cunningham ou de Robert Rauschenberg, s'est également étendue vers les domaines de la poésie visuelle et des arts plastiques.
Histoire des arts - Option facultative toutes séries
De l'internationalisation de l'art à sa mondialisation
Depuis un siècle et demi, la circulation des pratiques et des pensées liées aux arts ainsi que la confrontation des imaginaires se sont internationalisées. Aujourd'hui, ce phénomène s'est considérablement développé dans le cadre de « la mondialisation de l'art ». Désormais se dessinent de nouveaux rapports de forces et d'influences pour la création artistique internationale et les questions qui se posent sont autant économiques, politiques, que culturelles. L'étude aura pour objet quelques exemples significatifs pris dans diverses formes d'expression artistique, de la seconde moitié du XIXème siècle à nos jours.
Musique - Enseignement de spécialité, série L
Au titre des quatre thématiques de la partie « Culture musicale » du programme qui s'appuient chacune « sur une oeuvre principale éclairée d'écoutes et études périphériques » permettant « d'apprécier les multiples facettes de ces questionnements à travers l'histoire et la géographie », on étudiera les oeuvres suivantes :
- Voix, texte et musique
Gabriel Fauré - Jean de la Ville de Mirmont : « L'horizon chimérique »
- La conquête du timbre
Dimitri Chostakovitch - Rudolf Barshai : « Symphonie de chambre, opus 110a »
- Musiques populaires et musiques savantes
Aaron Copland : « Appalachian spring »
- Musique et temps
Henry Purcell : « Music for the funeral of Queen Mary »
Musique - Option facultative toutes séries
1. Aaron Copland : « Fanfare for the common man »
2. Wolfgang Amadeus Mozart : « Symphonie n° 41, « Jupiter », K551
3. Sept chansons :
- Un compositeur/auteur/interprète, Léo Ferré
. « Avec le temps »
. « Green » (Paul Verlaine)
. « Requiem »
- Une technique entre tradition et modernité : le bourdon
. « La pluie tombe sur nous », chanson traditionnelle française dans l'interprétation d'Évelyne Girardon
. « Quand je marche », Camille
- Un procédé au service de la transmission orale : le timbre
. « La liberté des Nègres » du citoyen Piis, sur le timbre de « Dans cette maison à quinze ans », dans l'interprétation de Marc Ogeret
. « Les cinq étages » de Pierre-Jean de Béranger sur le timbre de « Dans cette maison à quinze ans », dans l'interprétation de Germaine Montéro
Cet ensemble de chansons offre de multiples ouvertures sur le patrimoine de la chanson, son histoire musicale et sociale comme sur ses correspondances avec la poésie ou l'histoire politique.
Entre oeuvres originales et transcriptions, modernité et patrimoine, poésie et société, il permet de nourrir les différentes entrées proposées par la partie culture musicale des programmes de terminale.
Théâtre - Enseignement de spécialité, série L
- Le Théâtre dans le théâtre : « L'illusion comique » de Pierre Corneille
- « Agamemnon » d'Eschyle, traduction Ariane Mnouchkine, éditions du Théâtre du Soleil, 1990.
- « Nous, les héros » et « Juste la fin du monde » de Jean-Luc Lagarce 

Pour le ministre de l'Éducation nationale
et par délégation,
Le directeur général de l'enseignement scolaire
Jean-Louis Nembrini
Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires

Les dates des vacances scolaires


Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale


DISPOSITIF VIGIPIRATE "ALERTE ATTENTAT"

Consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE