Le diplôme de compétence en langue (DCL) : professionnels de la formation

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
Les atouts du DCL
  • c’est un diplôme national professionnel inscrit à l’inventaire de la CNCP et sur la liste nationale interprofessionnelle
     
  • Il est aligné sur les niveaux du CECRL
     
  • sa durée de validité est illimitée
     
  • Il évalue toutes les dimensions de la compétence en langue
     
  • un taux de réussite supérieur à 90%
     
  • une seule et même épreuve pour tous, un résultat en fonction de la performance
 
À savoir !

Le DCL est éligible sur l'ensemble du territoire national à tous les publics et tous les secteurs professionnels.
Il est enregistré à l'inventaire auprès de la CNCP et sur la liste nationale interprofessionnelle du COPANEF.

Commission Nationale de la Certification Professionnelle (CNCP) 

Comité paritaire interprofessionnel national pour l'emploi et la formation (COPANEF)  

Formulaires de demandes

Le décret et les quatre arrêtés de 2010 ont permis de mieux asseoir le DCL sur le plan réglementaire.

Centre de formation : inscrire des candidats au DCL en prenant en charge leurs frais d’inscription

  • Demander la convention de paeiment des frais d'examen au centre national du DCL : dcl@education.gouv.fr

Conditions d'agrément des centres d'examen du DCL

Cahier des charges pour la demande d'agrément de centre d'examen

Vous souhaitez faire reconnaître les compétences en langue de vos publics à l’issue de formations ? N’hésitez pas à recourir au diplôme de compétence en langue (DCL), un système d’évaluation complet et innovant proposé en 13 langues. 

Vous souhaitez faire découvrir le Diplôme de compétence en langue ?

Télécharger le diaporama de présentation du DCL

 

 

Qu’est-ce que le DCL ?

Le DCL est un diplôme national professionnel de langue en conformité avec le Cadre Européen Commun de Référence pour les langues. 

Créé en 2010, dans un nouveau format, le DCL est de plus en plus apprécié du monde professionnel dans la mesure où il permet d’évaluer l’ensemble des compétences en langue de collaborateurs en poste ou en cours de recrutement et d’élaborer le cas échéant la réponse formation la plus appropriée. Il permet ainsi dans une économie mondialisée d’améliorer la performance globale des salariés et des entreprises, d'accroître l’employabilité et la mobilité professionnelle.

Dans l'approche DCL, la langue devient un moyen pour atteindre un objectif. Le DCL atteste d'une véritable compétence en communication opérationnelle. En effet, il ne se focalise pas sur la compréhension orale et écrite. Le principe premier du DCL est de considérer  que la production et l'interaction intègrent systématiquement la compréhension. 

Le DCL est un système d'évaluation linguistique et pragmatique innovant, ouvert à tout public adulte et en phase avec le Cadre Européen Commun de référence pour les Langues  (CECRL) qui comprend :

  • Une mise en situation qui simule une situation professionnelle 
  • Une évaluation similaire dans treize langues harmonisée sur le CECRL : (allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, italien,portugais, russe, français langue étrangère, français professionnel de premier niveau, langue des signes française, breton et occitan )
  • Une évaluation positive à partir d'une épreuve unique pour tous les candidats 
  • Une certification en fonction du niveau de performance 
  • Un profil graphique personnalisé de la performance

Qui est concerné ?

Un diplôme pour tous les adultes

Le DCL s'adresse à tout adulte qui souhaite faire reconnaître ses compétences en langue.
Cette démarche peut s'inscrire dans une perspective :
  • d'insertion professionnelle
  • d'évolution
  • de mobilité professionnelle ou géographique
  • de développement personnel
Toute personne peut passer le DCL quelle que soit sa situation :
  • salarié
  • demandeur d'emploi
  • stagiaire de la formation professionnelle
  • étudiant
  • particulier
L'examen est accessible sans condition de nationalité, de formation, de diplôme ou d'activités professionnelles préalables.

Où et quand ?

L'examen du DCL se passe dans de nombreux centres d'examen : 
  • Greta
  • Universités
  • Opérateurs privés 
  • Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris (uniquement en FLE et en FP)
  • Certains établissements publics locaux d'enseignement (EPLE)
Ils sont répartis sur l'ensemble du territoire (métropole et DOM).
Ces centres sont agréés par les recteurs d'académie après étude des éléments suivants : 
L'examen est organisé sur l’ensemble du territoire selon un calendrier arrêté par le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche,
Cependant, il convient de vérifier la liste des langues proposées dans chaque académie organisatrice.
 
Consultez dans la carte ci-dessous : 
  • Les coordonnées des centrees d'examen agréés
  • La liste des responsables académiques
Vous pouvez afficher la légende en cliquant sur l'icône en haut à gauche de la carte

Comment inscrire au DCL ?

Les inscriptions à l’examen peuvent être réalisées par les candidats, les centres de formation ou les entreprises à l'adresse suivante : https://dcl.education.gouv.fr/inscription

Est-il éligible au CPF ?

Le DCL a été enregistré à l’inventaire auprès de la commission nationale de la certification professionnelle le 6 février 2015 et inscrit sur la liste nationale interprofessionnelle du Comité Paritaire Interprofessionnel National Emploi Formation (COPANEF) le 7 juillet 2015.
Il est donc éligible au Compte Personnel de Formation (CPF).

Est-il ouvert à tous les opérateurs de formation ?

Depuis l’arrêté du 12 juillet 2013, relatif à l’agrément des centres d’examen, le DCL est ouvert à tous les opérateurs de formation qui souhaitent devenir centres d’examen.   

Est-il possible de mettre en place des partenariats autour du DCL ?

Il est tout à fait possible d’établir plusieurs types de partenariats autour du DCL.

Pour inscrire et prendre en charge les frais d’examen de vos stagiaires / candidats
 

Une convention sera passée entre le Centre national (Université d’Aix Marseille) et l’organisme qui souhaite financer les frais d’inscription des candidats.

Pour une demande d’accréditation en tant que centre de préparation aux épreuves du  DCL 
 

L’accréditation n’est pas automatique. Tout organisme de formation peut engager une demande d’accréditation auprès du centre national DCL qui lui fournira un protocole de partenariat à compléter et retourner accompagné de la déclaration d’exercice et des fiches produit correspondantes (une par langue).
 
À réception du dossier complet, un récépissé d’enregistrement de la demande sera remis. Le protocole validé, l’organisme de formation apparaitra dans la carte des organismes accrédités pour la préparation aux épreuves du DCL.
 
Zoomez pour afficher les différents centres ; cliquez sur chaque point bleu pour afficher les coordonnées de chaque centre accrédité 
Vous pouvez afficher la légende en cliquant sur l'icône en haut à gauche de la carte.

Pour une demande d’agrément de centre 

L’organisme de formation, en fonction de sa localisation, engage une demande d’agrément auprès du/des responsables académiques concerné(s). Il reçoit le cahier des charges du dispositif DCL ainsi qu’un dossier de demande d’agrément à renseigner.

L’agrément n’est pas automatique, l’organisme demandeur doit veiller à respecter l’ensemble des clauses du cahier des charges DCL et à déposer, auprès du recteur, un dossier complet. 

A réception du dossier complet, un récépissé d’enregistrement de la demande lui est remis, l’académie dispose alors de deux mois pour formuler une réponse écrite. En cas de réponse défavorable, celle-ci doit être dûment motivée.

Autres protocoles de partenariat

En fonction de la nature de la demande, d’autres protocoles pourront également être établis, soit par les services académiques soit par le centre national DCL.

Le DCL présente-t-il des garanties qualité ?

Le  DCL sera intégré dans le futur système qualité de la formation professionnelle continue du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche. Universitaires, inspecteurs, experts qualité et spécialistes de la langue, etc. assurent le contrôle qualité de l’examen.
Les examinateurs et concepteurs sont spécifiquement formés et habilités, les centres d’examen répondent à un cahier des charges précis, le tout offrant une garantie d’harmonisation sur tout le territoire national (métropole et DOM).
La commission nationale du DCL assure une veille permanente sur les évolutions du diplôme en lien avec des universitaires et les corps d’inspection.

Mise à jour : mai 2017

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre, nous contacter

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information