L'agenda de l'éducation

Le Prix Goncourt des lycéens

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Le ministère chargé de l'Éducation nationale en partenariat avec la Fnac et le Réseau Canopé organisent le Prix Goncourt des lycéens sous le haut patronage de l'Académie Goncourt. L'objectif est de faire découvrir aux lycéens la littérature contemporaine et de susciter l'envie de lire.

Qu'est-ce que le Prix Goncourt des lycéens ?

Le Goncourt des lycéens permet à près de 2 000 élèves de lire et d'étudier la sélection de romans de la liste du Goncourt. Une cinquantaine de classes de lycéens âgés de 15 à 18 ans, issus de seconde, première, terminale ou BTS, généralistes, scientifiques ou techniques sont concernées. La sélection des classes est basée sur la motivation des enseignants.

Deux mois pour étudier les livres

Après l'annonce des livres sélectionnés pour le Prix Goncourt par les membres de l’académie Goncourt, la Fnac remet les ouvrages de la liste à chaque classe. Les lycéens ont deux mois pour lire les romans, avec l'aide des enseignants. Pendant cette intense période de lecture, 7 rencontres régionales sont organisées entre auteurs et lycéens.

Délibérations régionales et nationales

À l'issue de l'étude des livres, les classes élisent un délégué pour présenter leur tiercé de livres gagnants et défendre leurs choix lors de délibérations régionales. Elles ont lieu dans 6 villes en simultanée (Lyon, Nantes, Metz, Paris, Marseille, Rennes).

Chaque région choisit ses deux représentants et son tiercé de livres gagnants. Une finale se tient ensuite à Rennes, berceau du Prix. À l’issue des délibérations, le Prix Goncourt des lycéens est proclamé et rendu public.

Le jury constitué par les délégués régionaux et étrangers réunis à huis clos à Rennes, élisent le 32e Prix Goncourt des Lycéens, le 15 novembre 2018.

L'édition 2018

Le calendrier

  • Jusqu'au lundi 14 mai 2018 : dépôt des candidatures d'établissements auprès des délégations académiques à l'éducation artistique et à l'action culturelle (DAAC)
  • Lundi 28 mai 2018 : liste des établissements retenus pour participer
  • Courant juin : réunion de lancement avec les enseignants
  • Vendredi 7 septembre 2018 : publication de la liste d'ouvrages sélectionnés par les membres de l'académie Goncourt, envoi des livres par la Fnac aux établissements et début des lectures par les classes
  • Du lundi 8 au 19 octobre 2018 : organisation par réseau Canopé et la Fnac de rencontres régionales avec des écrivains puis délibérations en classe
    - Mardi 9 octobre à Paris de 10h à 18h
    - Mercredi 10 octobre à Lille de 14h à 18h
    - Jeudi 11 octobre à Toulouse de 14h à 18h
    - Vendredi 12 octobre à Rennes de 14h à 18h
    - Lundi 15 octobre à Nancy de 14h à 18h
    - Mardi 16 octobre à Lyon de 14h à 18h
    - Mercredi 17 octobre à Marseille de 14h à 18h
  • Lundi 12 novembre 2018 : délibérations régionales
  • Jeudi 15 novembre 2018 : délibérations nationales et proclamation du lauréat
  • Fin novembre 2018 : "Rencontres nationales Goncourt des Lycéens" à Rennes.

Le lauréat du Prix Goncourt des lycéens 2018

Le Prix Goncourt des Lycéens 2018 est décerné à David Diop pour son roman Frère d’âme.

Les 5 romans finalistes 2018 :

Après deux mois de lectures assidues des 15 livres en lice, issus de la 1ère sélection de l’Académie Goncourt, les lycéens délégués de chaque région ont délibéré à huis clos. Il en ressort une liste de 5 romans finalistes (par ordre alphabétique), parmi lesquels figure le prochain lauréat du Prix Goncourt des Lycéens 2018 :

  • Meryem Alaoui, pour La Vérité sort de la Bouche du cheval (Gallimard)
  • Inès Bayard, pour Le Malheur du bas (Albin Michel)
  • Pauline Delabroy-Allard, pour Ҫa raconte Sarah (Minuit)
  • Adeline Dieudonné, pour La Vraie Vie (L'Iconoclaste)
  • David Diop, pour Frère d'âme (Seuil)

Les 15 romans sélectionnés pour le Prix Goncourt des lycéens 2018

  • Meryem Alaoui, pour La Vérité sort de la Bouche du cheval (Gallimard)
  • Inès Bayard, pour Le Malheur du bas (Albin Michel)
  • Guy Boley, pour Quand Dieu boxait en amateur (Grasset)
  • Pauline Delabroy-Allard, pour Ҫa raconte Sarah (Minuit)
  • Adeline Dieudonné, pour La Vraie Vie (L'Iconoclaste)
  • David Diop, pour Frère d'âme (Seuil)
  • Clara Dupont-Monod, pour La révolte (Stock)
  • Éric Fottorino, pour Dix-sept ans (Gallimard)
  • Paul Greveillac, pour Maîtres et esclaves (Gallimard)
  • Gilles Martin-Chauffier, pour L'Ère des suspects (Grasset)
  • Nicolas Mathieu, pour Leurs Enfants après eux (Actes Sud)
  • Tobie Nathan, pour L'Évangile selon Youri (Stock)
  • Daniel Picouly pour Quatre-vingt-dix secondes (Albin Michel)
  • Thomas B. Reverdy, pour L'Hiver du mécontentement (Flammarion)
  • François Vallejo, pour Hôtel Waldheim (Viviane Hamy)

Les lauréats du Prix Goncourt des lycéens

    • 2018 : Frère d’âme, David Diop, Seuil
    • 2017 : L'art de perdre, Alice Zeniter, Flammarion
    • 2016 : Petit pays, Gaël Faye, Grasset
    • 2015 : D'après une histoire vraie, Delphine de Vigan, JC Lattès
    • 2014 : Charlotte, David Foenkinos, Gallimard
    • 2013 : Le Quatrième Mur, Sorj Chalandon, Grasset
    • 2012 : La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert, Joël Dicker, Éditions de Fallois / L'Âge d'Homme
    • 2011 : Du domaine des murmures, Carole Martinez, Gallimard
    • 2010 : Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants, Mathias Enard, Actes Sud
    • 2009 : Le club des incorrigibles optimistes, Jean-Michel Guenassia, Albin Michel
    • 2008 : Un brillant avenir, Catherine Cusset, Gallimard
    • 2007 : Le Rapport de Brodeck, Philippe Claudel, Stock
    • 2006 : Contours du jour qui vient, Léonora Miano, Plon
    • 2005 : Magnus, Sylvie Germain, Albin Michel
    • 2004 : Un secret, Philippe Grimbert, Grasset
    • 2003 : Farrago, Yann Apperry, Grasset
    • 2002 : La mort du Roi Tsongor, Laurent Gaudé, Actes Sud
    • 2001 : La Joueuse de Go, Shan Sa, Grasset
    • 2000 : Allah n'est pas obligé, Ahmadou Kourouma, Seuil
    • 1999 : Première Ligne, Jean-Marie Laclavetine, Gallimard
    • 1998 : Mille six cents ventres, Luc Lang, Fayard
    • 1997 : Le Maître des paons, Jean-Pierre Milovanoff, Julliard
    • 1996 : Instruments des ténèbres, Nancy Huston, Actes Sud
    • 1995 : Le Testament français, Andrei Makine, Mercure de France
    • 1994 : Belle-mère, Claude Pujade-Renaud, Actes Sud
    • 1993 : Canines, Anne Wiazemsky, Gallimard
    • 1992 : L'île du lézard vert, Eduardo Manet, Flammarion
    • 1991 : Les Filles du calvaire, Pierre Combescot, Grasset
    • 1990 : Le petit prince cannibale, Françoise Lefèvre, Actes Sud
    • 1989 : Un grand pas vers le bon dieu, Jean Vautrin, Grasset
    • 1988 : L'Exposition coloniale, Erik Orsenna, Seuil
    En savoir plus
    Site à consulter

    Le Goncourt des lycéens sur le réseau Canopé

    • Participer
    • Agir avec sa classe
    • Suivre les temps forts

    Réseau Canopé 

    Page à consulter

    Prix Goncourt des Lycéens 2018 : les 5 romans finalistes
    Communiqué de presse du 12 novembre 2018

    Mise à jour : novembre 2018

    Partager cet article
    • Envoyer à un ami
    • Facebook
    • Twitter
    • Imprimer
    • Agrandir / réduire la police

    C'est pratique

    calendrier
     
     
         




    Handicap, tous concernés

    Le handicap





    DISPOSITIF VIGIPIRATE

    Consignes de sécurité

    Nous suivre

    Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

    Nous contacter