Bulletin officiel n°30 du 26 août 2010

Enseignements primaire et secondaire

Activités éducatives

Mise en place de « ciné-lycée »

NOR : MENE1018761C
circulaire n° 2010-118 du 26-7-2010
MEN - DGESCO B2-3


Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie ; aux inspectrices et inspecteurs d'académie, directrices et directeurs des services départementaux de l'Éducation nationale ; aux inspectrices et inspecteurs d'académie, inspectrices et inspecteurs pédagogiques régionaux ; aux délégué(e)s académiques à l'éducation artistique et à l'action culturelle ; aux inspectrices et inspecteurs de l'Éducation nationale ; aux chefs d'établissement d'enseignement ; aux directrices et directeurs des centres régionaux de documentation pédagogique ; aux directrices et directeurs régionaux des affaires culturelles

Afin d'encourager la généralisation de l'éducation à l'image, au cinéma et à l'audiovisuel et de favoriser l'accès des élèves à des œuvres majeures du patrimoine cinématographique, le président de la République a souhaité le 13 octobre 2009 dans son discours sur la réforme du lycée l'organisation de séances de cinéma régulières dans tous les lycées généraux et professionnels.
Le ministre de l'Éducation nationale, porte-parole du Gouvernement, a annoncé le 18 mai la mise en œuvre d'une plateforme internet « ciné-lycée » réalisée en partenariat avec France Télévisions, qui sera disponible dans tous les lycées de France à partir de la rentrée 2010 à l'adresse http://www.cinelycee.fr/.
1 - Objectifs
Les ciné-lycées constituent un outil pédagogique répondant à quatre objectifs principaux :
- permettre aux élèves d'approfondir leur connaissance du patrimoine cinématographique et d'acquérir une culture inscrite dans la complémentarité des dispositifs nationaux déjà opérationnels pour l'éducation à l'image, au cinéma et à l'audiovisuel : « École et cinéma », « Collège au cinéma » et « Lycéens et apprentis au cinéma » ;
- développer la rencontre avec les artistes et les œuvres conformément à la circulaire interministérielle du n° 2008-059 du 29 avril 2008 relative au développement de l'éducation artistique et culturelle ;
- favoriser l'esprit d'initiative et l'autonomie des lycéens afin d'enrichir la vie culturelle au sein de leur établissement ;
- faciliter l'immersion dans les langues vivantes et les cultures étrangères par l'utilisation, pour les films étrangers, de la version originale sous-titrée.
2 - Orientations et mise en œuvre
À compter de la rentrée scolaire 2010, tous les lycées sont concernés par la mise en œuvre du dispositif ciné-lycée . Tous les élèves volontaires peuvent assister aux projections. Ils doivent également pouvoir s'impliquer dans le travail préparatoire de la séance. Le conseil des délégués pour la vie lycéenne constitue de ce point de vue un cadre d'échanges adapté.
Les activités liées au dispositif ciné-lycée (projection, discussion, etc.) s'inscrivent dans les créneaux horaires habituels d'ouverture des établissements. La durée d'une séance varie en fonction du temps de projection du film et de la place dévolue à la discussion. Il est souhaitable que l'établissement propose au moins cinq à six séances par trimestre.
Des « référents culture » sont nommés dans tous les lycées à la rentrée scolaire 2010. En lien avec le chef d'établissement, ils coordonnent la mise en œuvre et le suivi du dispositif ciné-lycée dans leur établissement. Ils veillent notamment à mettre en place, au sein des maisons des lycéens, des commissions cinéma majoritairement composées d'élèves. Ils conseillent les élèves dans le choix des films proposés sur la plateforme ciné-lycée , mise en œuvre par France Télévisions, et assurent notamment l'accompagnement pédagogique et technique du projet.
Les commissions cinéma ont pour objet le choix des films et la préparation des événements qui accompagnent leur diffusion. Elles peuvent donc être amenées à associer des membres de la communauté éducative ou des invités extérieurs en fonction des programmations envisagées.
La sélection des œuvres doit privilégier la variété des genres et des styles, en favorisant l'éveil et la curiosité. Ces séances peuvent s'inscrire dans le cadre d'événements culturels locaux ou dans les activités éducatives privilégiées par l'établissement. Chaque œuvre est accompagnée d'une notice pédagogique disponible sur http://www.cinelycee.fr/.
Le site dédié au dispositif est conçu pour être un espace d'échanges entre lycéens autour du dispositif ciné-lycée .
Le ciné-lycée doit conduire davantage d'élèves à s'orienter vers les dispositifs existants qui sont mis en place dans le cadre de l'éducation au cinéma et à l'audiovisuel. Le travail mené dans le cadre de ciné-lycée s'articule ainsi avec le dispositif d'éducation à l'image « Lycéens et apprentis au cinéma » qui permet aux élèves de découvrir, progressivement et dans le contexte de la salle, d'autres cinématographies. Il contribue ainsi à l'approfondissement de leur goût pour le cinéma.
3 - Accompagnement territorial
En cohérence avec le volet culturel du projet d'établissement, les référents culture peuvent s'adresser aux réseaux locaux d'associations culturelles qui œuvrent dans le domaine du cinéma. Des partenariats peuvent se mettre en place afin de favoriser l'intervention de spécialistes ou de professionnels du cinéma, de faciliter l'animation du dispositif ciné-lycée par les membres de la commission cinéma au sein de l'établissement et de permettre le partage de ressources pédagogiques d'accompagnement. Pour favoriser cette collaboration, la plateforme ciné-lycée propose un annuaire qui recense l'ensemble des partenaires susceptibles de participer au dispositif.
4 - Modalités techniques
Les films sont accessibles sur la plateforme ciné-lycée avec possibilité de visionnage direct ou de téléchargement temporaire sur l'ordinateur qui sert à la projection.
Pour accéder à ce service, les chefs d'établissement s'inscrivent sur la plateforme. Ils obtiennent un code qu'ils transmettent au référent culture. Administrateur de cette plateforme pour le lycée, il peut transmettre ces codes à cinq élèves de l'établissement, qui sont à même de pouvoir organiser ces projections.
Pour assurer le fonctionnement du dispositif, les établissements doivent disposer d'un ordinateur avec un accès internet. Pour la projection, cet ordinateur peut être relié à un vidéoprojecteur, à un tableau numérique interactif (TNI) ou à tout autre dispositif disponible dans la salle audiovisuelle lorsque l'établissement en est doté.
Les séances de ciné-lycée sont conçues à l'usage exclusif de l'établissement, en complément de ses activités pédagogiques, sans droits d'entrée, ni publicité extérieure.

Pour le ministre de l'Éducation nationale, porte-parole du Gouvernement,
et par délégation,
Le directeur général de l'enseignement scolaire,
Jean-Michel Blanquer
Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires

Les dates des vacances scolaires


Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

saisir les services de l'État

Saisir les services de l'État



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE