Les partenaires du système éducatif

Les partenaires liés à la mémoire

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
Le saviez-vous ?

Depuis 2013, chaque recteur a désigné un référent "mémoire et citoyenneté" au sein de son académie. Le réseau ainsi constitué contribue à une meilleure coordination des actions.

En savoir plus
Page à consulter

Partenariats dans le domaine de l'art et de la culture

  • Au niveau national
  • Au niveau académique
  • Dans les écoles, collèges, lycées

 Travailler sur la mémoire avec l'éducation artistique et culturelle

Sites à consulter

Éduscol
Histoire et mémoire
www.eduscol.education.fr

Ministère de la Défense

Sites pédagogiques

Fondations

Comité pour la mémoire de l'esclavage
Le comité, les acteurs de la mémoire, la commémoration du 10 mai, enseignement, etc.
www.comite-memoire-esclavage.fr/

La mémoire des événements qui ont marqué l'histoire est perpétuée chez les élèves grâce aux partenariats institutionnels et associatifs. Les écoles, les collèges et les lycées développent des projets dans ce domaine avec les musées et les lieux de mémoire.

Institutions

Ministère de la défense

La direction de la mémoire du patrimoine et des archives (DMPA) du ministère de la défense mène des actions pédagogiques autour de la mémoire des guerres et des conflits contemporains, en particulier autour des deux guerres mondiales. Elle finance et accompagne des projets éducatifs liés à la mémoire dans le cadre d’une commission mixte avec l’éducation nationale (Commission bilatérale de coopération pédagogique).

Office national des anciens combattants et victimes de guerre

L’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) agit pour la préservation de la mémoire : il valorise les valeurs qui ont guidé l'engagement de la France dans les conflits contemporains. Les services départementaux de l’ONACVG proposent des actions pour les écoles et les établissements scolaires :

  • concours parmi lesquels le concours des Petits artistes de la mémoire : ce concours, destiné aux écoliers permet aux élèves de mieux comprendre la vie des combattants de la Grande Guerre en retraçant l'histoire d'un Poilu originaire de leur département, de leur commune ou parfois même de leur famille
  • participation aux cérémonies
  • soutien à des voyages de classes
  • prêt d’expositions
  • etc.

Comité pour la mémoire et l'histoire de l'esclavage (CPMHE)

Le comité pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage (CPMHE) émet des avis et recommandations au Gouvernement. Il s’intéresse à l’histoire de la traite, de l’esclavage, et leur abolition, sur des questions relatives à la recherche, à l’enseignement, à la mémoire et la transmission.

Ce comité a été créé par la loi du 21 mai 2001 tendant à la reconnaissance des traites et des esclavages comme un crime contre l’humanité.

Groupement d'intérêt public "Mission du Centenaire de la Première guerre mondiale"

Le Groupement d'intérêt public (GIP) "Mission du Centenaire de la Première guerre mondiale", créé par l'arrêté interministériel du 5 avril 2012, a pour mission de concevoir, préparer et organiser le programme commémoratif du centenaire de la Première Guerre mondiale de l'année 2014.
À cet effet, il est doté d'un budget triennal (2012-2014) et d'effectifs propres, mis à disposition par les départements ministériels et les établissements publics fondateurs du groupement. Il travaille sous l'autorité du ministre délégué chargé des Anciens combattants.
Le ministère de l'éducation nationale participe, par la présence de représentants de l'inspection générale de l'éducation nationale, au comité d'experts du GIP.

Fondations et associations de mémoire

Ce sont des interlocuteurs privilégiés dans la réflexion civique, historique et pédagogique sur les événements marquants de notre histoire.

Cinq fondations s’intéressent particulièrement à l’histoire de la seconde guerre mondiale. Elles participent au jury du Concours national de la Résistance et de la Déportation :

  • Fondation de la Résistance
  • Fondation pour la mémoire de la Déportation
  • Fondation pour la mémoire de la Shoah
  • Fondation Charles-de-Gaulle
  • Fondation de la France libre

Le concours national de la résistance et de la déportation repose sur la réalisation de devoirs individuels ou de travaux collectifs durant le deuxième trimestre de l’année scolaire. Il permet aux élèves de rencontrer d’anciens résistants et déportés qui viennent témoigner dans les classes. Créé en 1962 à l’initiative d’associations de la résistance et de la déportation, il rassemble environ 40 000 candidats chaque année.

Musées et lieux de mémoire

La visite des lieux de mémoire et des musées d’histoire, en France et à l’étranger, contribue au travail de mémoire.

Les services éducatifs de ces institutions culturelles participent à :

  • l’accueil des groupes scolaires
  • l’aide aux projets
  • la formation des enseignants
  • la conception de ressources pédagogiques

Le travail de mémoire se fait aussi par la fréquentation de lieux et par la découverte d’objets, d’œuvres et d’artistes qui témoignent des épisodes tragiques de l’histoire. Il peut s’inscrire dans les dispositifs d’éducation artistique et culturelle (classes à projet artistique et culturel, etc.). 

Participer aux commémorations nationales

La communauté éducative est invitée à s'associer aux principales commémorations nationales qui ont lieu pendant l'année scolaire. Lors de ces temps forts, des actions peuvent être mises en œuvre avec les collectivités territoriales (notamment les communes) ainsi que les fondations et les associations de mémoire, les mémoriaux, les musées, etc. Ces journées offrent l'occasion aux enseignants de sensibiliser les élèves à des thématiques citoyennes.

  • 11 novembre : commémoration de l'Armistice de 1918
  •  27 janvier : Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l'humanité
  • dernier dimanche du mois d'avril : Journée du souvenir des victimes de la Déportation
  •  8 mai : commémoration de la Victoire de 1945
  • 10 mai : Journée nationale de la mémoire de la traite négrière, de l'esclavage et de leur abolition
  • 27 mai : Journée nationale de la Résistance

Mise à jour : septembre 2014

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Réviser le bac



Consultez les dates des vacances scolaires :

Les dates des vacances scolaires

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi :
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

saisir les services de l'État

Saisir les services de l'État



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE