De la maternelle au baccalauréat

L'éducation à l'image, au cinéma et à l'audiovisuel

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
L’éducation à l’image en quelques chiffres

 

  • Lycée : 235 options, 660 enseignants, 14 625 lycéens en cinéma et audiovisuel
  • Post bac : classe de mise à niveau BTS, 3 lycées
  • Option études cinématographiques en hypokhâgne / khâgne : 11 lycées
  • École et cinéma : 617 671 élèves
  • Collège au cinéma : 410 240 élèves
  • Lycéens et apprentis au cinéma : 279 158 élèves

 

En savoir plus
Pages à consulter

Socle commun de compétences

  • Sept compétences
  • Évaluation du socle commun

Le socle commun de connaissances et de compétences

 

Sites à consulter

C.N.C.
Le centre national de la cinématograhie : règlementation, soutien, promotion de l'économie du cinéma
www.cnc.fr


Le Clémi s'adresse avant tout aux enseignants en mettant à leur disposition des renseignements et des outils propres à l'éducation aux médias.
www.www.clemi.org

Onisep
Le guide "Les métiers du cinéma et de l'audiovisuel"
www.onisep.fr

L'École donne une place importante au cinéma et à l'audiovisuel dans le cadre plus large de l'éducation à l'image. La première pratique culturelle des jeunes est celle de l’image : cinéma, photo, télévision, jeux vidéo, Internet, etc. Depuis plus de 20 ans, l’École a mis en place une éducation théorique et pratique à ce langage complexe dont les codes et les techniques évoluent sans cesse. Dès l’école primaire, l’éducation à l’image, au cinéma et à l’audiovisuel permet aux élèves d’acquérir une culture, d'avoir une pratique artistique et de découvrir de nouveaux métiers. 

À l'école, au collège, au lycée

Tout au long du parcours des élèves, l'éducation à l'image, au cinéma et à l'audiovisuel est présente sous différentes formes. Elle contribue à l'acquisition du socle commun de connaissances et de compétences que chaque élève doit maîtriser à l'issue de la scolarité obligatoire.

À l'école : l'initiation

La maternelle propose une première sensibilisation artistique.

Au CP et au CE1 (cycle 2), l’enseignement des arts visuels s’appuie sur une pratique artistique régulière et diversifiée. Il mobilise des techniques traditionnelles ou contemporaines, comme le cinéma. Les élèves sont conduits à s'exprimer sur ce qu’ils perçoivent, sur leurs projets et leurs réalisations.

Du CE2 au CM2 (cycle 3), l’enseignement artistique amène les élèves à cerner la notion d’œuvre, avec la fréquentation d’œuvres de plus en plus complexes.

Au collège : l'approfondissement

L’éducation à l’image au collège est transversale er repose sur plusieurs enseignements comme l'histoire des arts, les arts plastiques et le français. 

Les cours d'arts plastiques, à partir de la cinquième, font une place importante à l’analyse et à la production d’images, en mettant l'accent sur le point de vue, la vision singulière dont l’image est porteuse. Les élèves sont amenés à fabriquer des images de fiction grâce à la vidéo et à l'infographie.

Au lycée : la diversification des parcours

Dans la continuité du collège, l'éducation à l'image, au cinéma et à l'audiovisuel se poursuit dans différents enseignements, notamment en français, en histoire-géographie ou en histoire des arts. Des enseignements plus spécifiques permettent une spécialisation progressive pour les élèves qui le souhaitent.

La place du cinéma dans l'enseignement d’exploration "Création et activités artistiques" en seconde générale et technologique

L'enseignement d'exploration "Création et activités artistiques, Arts visuels" (1h30 hebdomadaire) , selon les projets élaborés par les enseignants peut porter sur le cinéma-audiovisuel. Les élèves y découvrent les métiers et les spécificités de ce domaine et identifient les parcours de formation qui permettent d'accéder aux métiers du cinéma et de l'audiovisuel.

La place du cinéma dans les options Cinéma-Audiovisuel au lycée général et technologique

Un enseignement de cinéma-audiovisuel est proposé dans le cadre des options facultatives de seconde (3 heures hebdomadaires). En partenariat avec des structures culturelles et des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel, cette option peut déboucher sur deux types de formation au cinéma :

  • un enseignement de spécialité en première et terminale de la série L : 5 heures hebdomadaires, coefficient 6 au bac, dans 125 établissements.
  • une option facultative en première et terminale de toutes les séries (3 heures hebdomadaires, coefficient 1 ou 2 au baccalauréat) dans 200 établissements.
La place du cinéma au lycée professionnel

Du CAP au bac pro, des diplômes professionnels permettent d’accéder à des métiers du cinéma et de l’audiovisuel, tels que opérateur-projectionniste de cinéma, accessoiriste-réalisateur, photographe, machiniste-constructeur, costumier-réalisateur.

Des dispositifs complémentaires

"École et cinéma", "Collège au cinéma" et "Lycéens au cinéma"

Fruit d'un partenariat entre le CNC, le ministère et les collectivités territoriales, "École et cinéma" (1994), "Collège au cinéma" (1989) et "Lycéens au cinéma" (1998) permettent aux élèves de découvrir des films de qualité, patrimoniaux et contemporains, choisis avec le CNC et projetés dans des salles de cinéma partenaires. Ces trois dispositifs bénéficient à près d'un million et demi d'élèves.

Prix Jean Renoir des lycéens

Le Prix Jean Renoir des lycéens est organisé par le ministère chargé de l'éducation nationale, en partenariat avec le CNC, la Fédération nationale des cinémas français et avec le soutien de la Fondation Auchan, , des CEMÉA, du groupe Orange et du réseau Canopé.
Ce Prix est attribué par un jury de lycéens à un film choisi parmi huit films issus de l'actualité cinématographique. 53 classes dont 11 classes de lycées professionnels et 10 des établissements français à l'étranger participent au jury du prix. En juin, deux délégués par classe participent à une rencontre nationale avec des professionnels du cinéma et délibèrent pour choisir le film lauréat. Le Prix Jean Renoir des lycéens a été décerné le 4 juin 2014 au film Rêves d'or de Diego Quemada.

Le Prix Jean Renoir des lycéens

Prix de la critique

En juin 2014, un Prix de la critique a récompensé scinq critiques d'élèves sur les 960 publiées tout au long de l'année sur le blog du prix.

Le Prix de la critique

Atelier artistique cinéma-audiovisuel

Ces ateliers sont ouverts à des collégiens de quatrième et de troisième volontaires. Ils sont confiés à des enseignants de diverses disciplines et associent des partenaires extérieurs : professionnels de la réalisation, de la production, de la diffusion ou de l'exploitation.

Accompagnement éducatif

Ateliers, organisation de DVD-clubs et projection de films libres de droits, projets, déclinaisons d'opérations nationales : l'accompagnement éducatif permet de mettre en place des projets de natures très différentes autour de l'éducation à l'image.

Festival de Sarlat

Organisé depuis 1991 à Sarlat, en Dordogne, le festival du film de Sarlat propose chaque année à 25 à 30 classes de "Terminale L option cinéma" soit 700 élèves venant de toute la France de bénéficier d'une préparation spécifique pour le baccalauréat, avec des ateliers, des projections, des conférences et des rencontres avec des professionnels organisés autour du film du baccalauréat. Dix des trente lycées représentés réalisent durant leur séjour un court métrage.

Festival de Sarlat

Festival international du cinéma méditerranéen de Montpellier

Ce festival organise depuis 1992 des "stages classes L" dans le cadre de la préparation au baccalauréat des classes option cinéma-audiovisuel. Pendant trois jours, près de 500 lycéens venus de toute la France assistent à la projection d'une sélection des films du réalisateur au programme et participent à des rencontres avec des professionnels du cinéma.
Le Festival de Montpellier organise également depuis trois ans un "Prix lycées Cinémed" décerné à un film parmi une sélection de dix films courts réalisés par des lycéens durant l'année scolaire.

 Festival international du cinéma méditerranéen de Montpellier

Mise à jour : juin 2014

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires.
Le calendrier scolaire

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi.
Le Bulletin officiel

RECRUTEMENT

Les inscriptions aux concours de la session 2015  sont ouvertes : n'attendez pas les derniers jours pour vous inscrire !

Inscrivez-vous aux concours enseignants




Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

 
Votre enfant est à l'école primaire ? Vous avez des questions sur les nouveaux horaires à la rentrée 2014 ?

Rendez-vous sur le site d'information

5matinees.education.gouv.fr

 
LE MINISTÈRE RECRUTE
Suivez-nous