Toute l'actualité

Dédoublement des classes de CP en éducation prioritaire renforcée : première évaluation

Partager cet article
  • Envoyer à un ami

Le dédoublement des classes de CP en REP+ a commencé en septembre 2017 et a bénéficié à 60 000 élèves durant l’année scolaire 2017-2018. Cette mesure s’inscrit dans la priorité donnée à l’école primaire par le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse : 100% des élèves doivent maîtriser les enseignements fondamentaux à la sortie de l’école primaire (lire, écrire, compter et respecter autrui). Conformément à l’esprit qui préside à l’ensemble des transformations en cours, cette mesure a fait l’objet d’une première évaluation scientifique menée par la DEPP.

Synthèse des résultats

Les premiers résultats du dédoublement des CP en REP+ sont positifs.

Ils sont conformes aux études françaises et internationales qui établissent un lien entre baisse très significative du nombre d’élèves par classe et amélioration des résultats des élèves dans les petites classes.  

Les objectifs de la mesure de dédoublement des classes étaient aussi :

  • l’amélioration du climat scolaire dans les classes ;
  • l’amélioration des conditions de travail des professeurs ;
  • la personnalisation accrue des pratiques d’enseignement ;
  • le renforcement des formations et de l’accompagnement des professeurs.

L’étude de la DEPP établit que ces objectifs ont été atteints.

L’enquête souligne que, pour être pleinement efficace, le dédoublement des classes doit s’accompagner d’une transformation en profondeur des pratiques pédagogiques.

Présentation de la mesure

En France, plus de 20 % des élèves ne maîtrisent pas les savoirs fondamentaux à la fin de l'école primaire. Ces difficultés pèsent en particulier sur les élèves dont les familles sont elles-mêmes en situation de fragilité sociale, culturelle et économique.

Pourtant, les résultats de la recherche et la comparaison internationale montrent qu’il n’y a pas de fatalité en matière d’échec scolaire et que les progrès peuvent être significatifs pour tous les élèves et notamment pour tous les élèves les plus fragiles.

Cela passe par une baisse importante des effectifs dans les classes des élèves les plus en difficulté et par un enseignement explicite, progressif et davantage personnalisé.

Dédoublement des classes de CP et CE1 dans les réseaux d’éducation prioritaire : une mesure de justice sociale

Au cœur des engagements éducatifs du président de la République durant la campagne présidentielle, la mesure a été mise en place dès le mois de juin 2017 selon un calendrier échelonné sur trois ans.

Rentrée 2017 : 2 200 classes de CP dédoublées en Rep+, soit 60 000 élèves concernés.

Rentrée 2018 : 3 200 classes de CP en Rep, 1 500 classes de CE1 en Rep+. Au total, en cette rentrée 2018, près de 190 000 élèves de CP et CE1 des écoles Rep et Rep+ étudient désormais dans des classes dont les effectifs sont proches de douze élèves.

Rentrée 2019 : 700 classes de CE1 en REP+ et 3 200 classes de CE1 en REP.

Au total, la mesure s’est traduite par la création de 10.800 classes de CP et de CE1 en REP+ et REP  à 12 élèves. En septembre 2019, elle bénéficiera à 300 000 élèves (20% d’une  classe d’âge).

Le rôle crucial de l’accompagnement pédagogique

Pour atteindre ces objectifs, les professeurs bénéficient d’un puissant soutien pédagogique :

  • la formation dispensée à tous les professeurs dans le cadre des animations pédagogiques a été exclusivement dédiée aux apprentissages fondamentaux (18h annuelles) ; les plans de formations académiques ont tous été recentrés sur ces priorités 
  • des recommandations pédagogiques en lecture, grammaire, vocabulaire et mathématiques ont été publiées le 26 avril 2018
  • un guide concernant l’apprentissage de la lecture et de nombreuses ressources pour faire la classe ont été mises à disposition des professeurs pour les aider à mieux prendre en charge la difficulté scolaire
  • l’accompagnement des inspecteurs spécialement sensibilisés à ces enjeux

Enfin, depuis cette année, des évaluations nationales sont réalisées en début d’année en CP et CE1 ainsi qu’au milieu de l’année de CP. Elles sont destinées à donner aux professeurs des repères nationaux scientifiquement établis pour mieux identifier les besoins des élèves. Des ressources pédagogiques mises à la disposition des professeurs leur permettent d’accompagner les élèves dans leurs progrès.

Évaluation de la première année de mise en œuvre

En juin 2017, la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) a été chargée d’évaluer la mesure "Dédoublement des classes de CP en REP+".

Le dispositif d’évaluation a été conçu par la DEPP avec l’aide de chercheurs reconnus :

  • Marc Gurgand (École d’économie de Paris)
  • Julien Grenet (École d’économie de Paris)
  • Pascal Bressoux (Université de Grenoble-Alpes)
  • Peter Blatchford (University College London).

L’évaluation va s’étendre sur trois ans :

  • à court terme : évaluer l’impact du dispositif sur la première année de mise en œuvre, soit 2017-2018 
  • à moyen terme : évaluer l’impact du dispositif sur les années scolaires 2018-2019 et 2019-2020

Cette évaluation donnera lieu à une publication prochaine par la DEPP.

Description de l’évaluation

L’évaluation porte sur 15 000 élèves de CP répartis dans 408 écoles.

Deux groupes d’élèves ont été constitués :

  • le premier groupe rassemble des élèves de REP+ appartenant à des classes ayant été effectivement dédoublées
  • le second groupe est constitué d’élèves au profil social proche de ceux de REP+, mais qui n’ont pas bénéficié de la mesure de dédoublement. Ce deuxième groupe fait office de groupe témoin

Les compétences des élèves des deux groupes ont été mesurées au début et à la fin de l’année scolaire 2017-2018 en maîtrise de la langue française, en mathématiques et sur des aspects "non cognitifs" (bien-être, motivation pour les apprentissages, estime de soi).

L’effet du dédoublement a ainsi pu être mesuré en comparant les résultats des deux groupes à la fin de l’année du CP et en tenant compte du niveau des élèves à leur entrée au CP, ainsi que des caractéristiques socio-économiques et géographiques des écoles.

Cette évaluation porte aussi :

  • sur la perception du dispositif par les professeurs
  • sur l’évolution du climat de la classe
  • sur l’évolution des pratiques pédagogiques
  • sur l’évolution des résultats des élèves

Impact sur le climat de classe, les pratiques d’enseignement et la formation

Lorsqu'ils sont interrogés sur les bénéfices induits par la réduction de la taille des classes :

  • 96,5 % des professeurs concernés rapportent une meilleure compréhension des modes de raisonnement des élèves
  • 98,5 % une meilleure identification des besoins des élèves
  • 82 % une meilleure dynamique de la classe

Les professeurs des CP dédoublés en REP+ décrivent des classes mieux disposées aux apprentissages scolaires : les élèves y sont plus attentifs, plus concentrés, plus efficaces dans leur travail, plus motivés et ils présentent moins de difficultés de comportement, de lecture et d'apprentissage.

Dans les classes de CP dédoublées en REP+, les professeurs se distinguent par des pratiques pédagogiques plus actives et davantage orientées vers la différenciation, comparativement aux professeurs du groupe témoin.

En termes d’enseignement du français, les professeurs des classes de CP dédoublées en REP+ recourent plus fréquemment à des pratiques individualisées et à l'enseignement systématique du code alphabétique.

Les enseignants des CP dédoublés en REP+ sont plus nombreux à avoir bénéficié en 2017-2018 d'une formation d'au moins 6 heures consacrée spécifiquement au niveau CP.

Impact du dédoublement sur les compétences des élèves durant l’année 2017-2018

L’évaluation de l’impact du dédoublement sur les compétences des élèves indique que l’effet est de 8 % d’écart-type en français et de 13%  en mathématiques, en faveur des élèves de REP+, par rapport au groupe témoin.

Cet effet est donc statistiquement très significatif : les élèves de classes dédoublées ont en fin de CP des résultats supérieurs aux élèves issus de classes ayant des caractéristiques similaires mais n’ayant pas étudié dans des classes de taille réduite.

Cet effet se vérifie en particulier pour les élèves en très grande difficulté :

  • sur les 60 000 élèves scolarisés en CP REP+ l’année dernière, 40% étaient en très grande difficulté en mathématiques et en français soit 24 000 élèves
  • le dispositif permet une baisse de cette proportion d’élèves en très grande difficulté de 7,8% pour le français et de 12,5% en mathématiques
  • ainsi, au terme de la première année, sur les 24 000 élèves en très grande difficulté, il y a :
    - 2 000  élèves de moins en  très grande difficulté en français
    - 3 000 élèves de moins en très grande difficulté en mathématiques

La mobilisation des données des évaluations nationales de CP et de CE1 va en outre permettre de  compléter ces résultats.

Pour faire progresser plus encore les élèves, cette mesure doit s’accompagner d’un renforcement de l’accompagnement pédagogique par les professeurs. 

L’enquête montre que les professeurs des classes dédoublées ont fait évoluer leurs pratiques même si l’écart observé avec les pratiques des professeurs des classes non dédoublées reste cependant modeste. 
Cette situation correspond à une première année de mise en œuvre et indique également la direction à suivre. Des transformations pédagogiques plus importantes devront accompagner le déploiement et l’approfondissement du dispositif dans les années à venir pour donner sa pleine efficacité à la mesure de dédoublement.

"Dédoublement des classes de CP en éducation prioritaire renforcée : première évaluation" : le dossier complet
  • Présentation de la mesure
  • Évaluation de la première année de mise en œuvre
  • Des exemples d'expérimentations prédagogiques conduites dans les classes dédoublées

Téléchargez le dossier de présentation "Dédoublement des classes de CP en éducation prioritaire renforcée : première évaluation"

 
En savoir plus
Pages à consulter

L'éducation prioritaire

  • Les principes de l'éducation prioritaire
  • Amplifier le dédoublement des classes de CP et de CE1 dans l'éducation prioritaire
  • Enseigner en éducation prioritaire
  • Éducation prioritaire : un site national de référence

L'éducation prioritaire

L'évaluation des acquis des élèves du CP au lycée

  • L'évaluation des élèves : trois objectifs
  • Les évaluations des acquis des élèves par niveau
  • Des aides pour les enseignants
  • Le calendrier des évaluations nationales
  • Les évaluations nationales des élèves sont conçues pour garantir la protection des données personnelles des élèves

L'évaluation des acquis des élèves du CP au lycée

Les élèves du premier degré à la rentrée 2018 : le dédoublement des classes de CP et de CE1 dans l'éducation prioritaire s'amplifie
Élèves et apprentis - Note d'information - N°18.27 - novembre 2018

Dossier de presse - Jean-Michel Blanquer - 23/01/2019
Mise à jour : janvier 2019
Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

calendrier
 
 
     




Handicap, tous concernés

Le handicap





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter