Le lycée en pratique

L'inscription au lycée

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
Inscription en ligne au lycée : un nouveau service pour les parents

Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie du ministère visant à faire entrer l'École dans l'ère du numérique, des établissements scolaires proposent aux familles volontaires d'inscrire en ligne leur enfant au lycée. En 2013, cette nouvelle démarche a été expérimentée par 66 lycées et 243 collèges de 21 académies. En 2014, davantage d'établissements proposent ce service. Les académies communiquent aux parents les dates d'ouverture à la fin du troisième trimestre.

  • Un service proposé à de plus en plus de familles
  • Des démarches simplifiées
  • Une procédure annuelle simplifiée


Brève du 6 juin 2014

L'annuaire de l'éducation

 Recherchez une école, un collège, un lycée ou un établissement régional d’enseignement adapté.
L'annuaire de l'éducation

En savoir plus
Pages à consulter

Académies et directions des services départementaux de l'éducation nationale
Calendrier des inscriptions, coordonnées des établissements, etc.
Sites des académies et des directions des services départementaux de l'éducation nationale

La vie lycéenne
Comprendre les instances, connaître ses droits et devoirs, agir à son niveau, etc.
La vie lycéenne

Tout sur l'inscription au lycée : les conditions d'admission, le passage d'un établissement privé à un lycée public, le redoublement et le changement de domicile.

Conditions d'admission en lycée général et technologique, et en lycée professionnel

Après la troisième

Après la troisième, les familles peuvent demander :

  • une seconde générale et technologique
  • une seconde professionnelle de bac pro en trois ans ou une première année de B.E.P. pour les quatre B.E.P. maintenus
  • une première année de C.A.P.
  • le redoublement de la troisième

En fin de troisième, le conseil de classe examine les demandes formulées par la famille de l'élève et propose une orientation. Il peut aussi donner un avis sur les enseignements ou spécialités professionnelles choisis par l'élève au lycée.

Si la proposition d'orientation faite par le conseil de classe n'est pas conforme à la demande de la famille ou à celle de l'élève, le chef d'établissement reçoit les parents avant de prendre sa décision. Si le désaccord persiste, il est possible, sous trois jours, de faire appel devant une commission. Les parents peuvent être entendus lors de l'étude du dossier de l'élève. En dernier recours, les parents peuvent demander le redoublement à la place de l'orientation qu'ils refusent.

Attention : la décision d'orientation est indépendante de la réussite au brevet.

Les familles ont aussi à exprimer des vœux, c'est-à-dire à choisir :

  • les enseignements d'exploration pour la seconde générale et technologique
  • les spécialités professionnelles et le lycée pour les secondes professionnelles et les premières années de C.A.P. (plusieurs vœux sont possibles)

Pour un lycée public, les vœux sont exprimés auprès du chef d’établissement. C’est l’inspecteur d’académie qui prononce ensuite l'affectation de l'élève, en tenant compte des possibilités d’accueil des lycées pour les vœux demandés. Il s’appuie sur une application informatisée qui permet la prise en compte équitable des vœux.

Pour un lycée privé sous contrat, les vœux sont exprimés directement auprès de l’établissement choisi.

Attention : certains vœux requièrent des procédures spécifiques, sur lesquelles les C.I.O. peuvent renseigner.

Après un C.A.P. ou un B.E.P.

Titulaire d'un C.A.P. ou d’un B.E.P., l'élève peut demander à accéder à une première professionnelle pour préparer un baccalauréat professionnel.

Le conseil de classe donne un avis sur les demandes. Si le souhait est que l'élève suive ce cycle dans un lycée public, les vœux s'expriment auprès du chef d’établissement. L'affectation est ensuite prononcée par l’inspecteur d’académie, en fonction des places disponibles. Le professeur principal ou le conseiller d'orientation peuvent renseigner sur :

  • les possibilités d'études existant dans la spécialité de l'élève
  • les conditions d'admission

Pour en savoir plus, consultez la rubrique > Orientation.

Passage privé - public

Si un élève est scolarisé dans un établissement privé sous contrat, il peut entrer dans un lycée public où la décision d’orientation est appliquée. Comme pour les élèves du public, les vœux d’affectation sont formulés auprès du chef d’établissement.

S'il est scolarisé dans un établissement privé hors contrat, il doit d’abord passer un examen.

Le redoublement dans l'établissement d'origine

Lorsque les parents de l’élève n’obtiennent pas satisfaction pour les voies d’orientation demandées, ils peuvent de droit, obtenir le maintien de l’élève dans sa classe d’origine, pour une seule année scolaire.

En classe de terminale, après échec au baccalauréat, l'élève peut être admis à redoubler dans le même établissement si les capacités d'accueil le permettent. En cas de difficulté, le chef d’établissement d’origine (et le CIO) est l'interlocuteur des familles.

Inscription après un changement de domicile

Le chef d’établissement d’origine est l'interlocuteur des familles. Il indique la marche à suivre. Si le déménagement intervient pendant les congés scolaires, c’est le service de la scolarité de la direction des services départementaux de l'éducation nationale qui est l'interlocuteur des parents, y compris en cas de changement d’académie.

Dans tous les cas, la décision d’orientation s’applique.

Mise à jour : juin 2014

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires.
Le calendrier scolaire

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi.
Le Bulletin officiel

Nouveaux rythmes scolaires

Votre enfant est à l'école primaire ? Vous avez des questions sur les nouveaux horaires à la rentrée 2014 ?

Rendez-vous sur le site d'information

5matinees.education.gouv.fr




Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

capture d'écran webreportage petit vivier

5 matinées c'est mieux pour apprendre : les parents et les enseignants racontent

Découvrez le webreportage

 
#Rentrée2014
Suivez-nous