Enseignements primaire et secondaire

Le Bulletin officiel de l'éducation nationale publie des actes administratifs : décrets, arrêtés, notes de service, etc. La mise en place de mesures ministérielles et les opérations annuelles de gestion font l'objet de textes réglementaires publiés dans des B.O. spéciaux.

 
Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Actions éducatives

Prix Jean Renoir des lycéens 2018

NOR : MENE1710394C
circulaire n° 2017-064 du 3-4-2017
MENESR - DGESCO B3-4


Texte adressé aux préfets de région (directions régionales des affaires culturelles) ; aux rectrices et recteurs d'académie ; au directeur de l'académie de Paris ; aux inspectrices et inspecteurs d'académie-directrices et directeurs académiques des services de l'éducation nationale ; aux inspectrices et inspecteurs d'académie-inspectrices et inspecteurs pédagogiques régionaux ; aux délégué(e)s académiques à l'éducation artistique et à l'action culturelle ; aux inspectrices et inspecteurs de l'éducation nationale enseignement technique ; aux proviseurs ; aux directrices et directeurs de réseau Canopé

Dans le cadre de la mise en œuvre du parcours d'éducation artistique et culturelle défini par la circulaire n° 2013-073 du 3 mai 2013, le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche accorde une place particulière au cinéma et à l'éducation à l'image cinématographique dans les programmes, les enseignements d'exploration, les enseignements de spécialité et les options facultatives des lycées.
Cet enseignement est conforté par les dispositifs d'éducation artistique et culturelle dédiés : classes à projet artistique et culturel, ateliers artistiques, dispositifs École et cinéma, Collège au cinéma, Lycéens et apprentis au cinéma, Prix Jean Renoir des lycéens en partenariat avec le Centre national de la cinématographie et de l'image animée (CNC), etc.

I - Un prix national décerné par les lycéens

Le Prix Jean Renoir des lycéens permet à des lycéens d'une cinquantaine de classes de visionner en salle sept films français et européens pendant l'année scolaire puis de participer au jury qui prime le film de l'année.

1. Objectifs

Le Prix Jean Renoir des lycéens met l'accent sur l'engagement des lycéens en tant qu'acteurs et membres de jury dans le processus de choix du film. L'opération ne se limite pas à l'attribution d'un prix mais cherche à éveiller et à entretenir chez les lycéens un intérêt pour la création cinématographique contemporaine, pour la projection des films en salle, et à stimuler leur capacité à émettre un jugement critique sur une œuvre ainsi qu'à confronter leur point de vue avec celui de leurs pairs.

2. Pilotage national

La mise en place du prix est suivie par un comité de pilotage national, présidé par le directeur général de l'enseignement scolaire ou son représentant, et composé de représentants de l'inspection générale de l'éducation nationale, du CNC, de la Fédération nationale des cinémas français (FNCF) et des Centres d'entraînement aux méthodes d'éducation active (Cemea).

3. Complémentarité

Une complémentarité avec les dispositifs déjà existants d'éducation à l'image est recherchée, et tout particulièrement avec Lycéens et apprentis au cinéma. Le film lauréat est intégré à la liste des films de ce dispositif et bénéficie à ce titre du matériel pédagogique accompagnant chacun des films. Un partenariat est également établi avec le festival du film d'éducation organisé à Évreux par les Cemea. Le film lauréat est projeté lors de cet événement.

4. Partenaires

Différents partenaires soutiennent le prix et participent à sa mise en œuvre : le CNC, la FNCF, réseau Canopé, les Cemea, les Cahiers du cinéma, Positif, Phosphore.

II - Modalités de l'opération en 2017-2018

1. Sélection des classes du jury national

Le Prix Jean Renoir des lycéens est destiné aux classes de lycées déjà inscrits ou s'inscrivant à la rentrée 2017 dans le dispositif Lycéens et apprentis au cinéma. Il s'adresse prioritairement aux classes de zones rurales, péri-urbaines ou relevant de l'éducation prioritaire et aux classes de lycées professionnels. Les classes candidates ne doivent pas bénéficier d'une option cinéma ou d'un autre dispositif cinéma. Une seule classe par établissement peut participer au Prix. Un établissement ne peut participer au Prix plus de deux fois en quatre ans.

Les délégués académiques à l'éducation artistique et à l'action culturelle (Daac) proposent au comité de pilotage national une sélection ordonnée de trois classes de profils différents (niveau, localisation géographique, type d'établissement, profil des élèves, etc.). Le comité de pilotage national sélectionne une à trois classes par académie comme membres du jury du Prix, sur proposition des Daac. Le choix final, et notamment le nombre de classes par académie, est arrêté en veillant à ce que les publics cibles soient suffisamment représentés.

Afin de garantir la cohérence de cette action éducative avec les enseignements et les autres dispositifs dans le cadre du parcours d'éducation artistique et culturel, il est souhaitable que le Prix Jean Renoir des lycéens soit intégré au projet d'établissement.

2. Organisation

De septembre 2017 à mai 2018, les classes retenues comme membres du jury assistent à la projection en salle de sept films français et européens issus de l'actualité cinématographique (en exploitation, sauf exception, entre septembre 2017 et mai 2018) et présélectionnés par le comité de pilotage national.

Le visionnement de ces œuvres se fait dans les salles partenaires de l'établissement appartenant au réseau Lycéens et apprentis au cinéma, dans le cadre de la programmation publique du cinéma. En accord avec l'exploitant, des projections spécifiques peuvent aussi être organisées. En mai, deux délégués par classe, élus par leurs pairs, participent à une rencontre nationale avec des critiques, des artistes et des professionnels du cinéma et défendent le choix de leur classe. Ce choix est arrêté en privilégiant la discussion et l'échange. Pour participer au jury, les classes doivent impérativement avoir visionné tous les films de la sélection et avoir publié au moins une critique par film sur le site du prix. 

En fin d'année scolaire, dans le cadre de la fête du cinéma, le film primé fait l'objet d'une rediffusion dans les salles partenaires du prix.

Le budget national du prix prend en charge les places de cinéma, les frais de circulation des copies ainsi que l'hébergement et le transport jusqu'à Paris des deux délégués élèves et de leur accompagnateur à l'occasion de la remise du prix.

3. Accompagnement pédagogique

Tout au long du processus, les classes membres du jury sont accompagnées dans leur réflexion par le/la ou les professeurs participant au dispositif. Les élèves peuvent bénéficier de la rencontre avec des professionnels du cinéma (exploitant de la salle partenaire, distributeur, critique, etc.) et éventuellement avec les intervenants impliqués dans le dispositif Lycéens et apprentis au cinéma. Un site national permet aux classes membres du jury de produire des textes et des critiques de films, de réfléchir à des critères de jugement, de partager leur expérience. Ce site est enrichi de fiches pédagogiques sur les films réalisées par Réseau Canopé. Le film primé est signalé aux professeurs et aux lycéens, via le réseau des Daac et le site dédié au prix, afin de faire l'objet d'une éventuelle exploitation en classe.

4. Prix de la critique

Un prix de la critique est décerné, lors de la cérémonie de remise du Prix Jean Renoir des lycéens, à des critiques d'élèves publiées sur le site national. Le jury de ce prix est constitué de critiques de cinéma professionnels.

5. Dossier de candidature

Les établissements candidats élaborent un dossier de candidature exprimant leur intérêt pour le cinéma et l'adressent à la délégation académique à l'éducation artistique et à l'action culturelle (Daac) de leur rectorat pour le 31 mai  2017, délai de rigueur. Les Daac adressent les dossiers des trois classes sélectionnées au sein de leur académie à la Dgesco avant le 7 juin 2017.

Le dossier de candidature à adresser par mail aux Daac est composé de trois fiches à télécharger sur le site du Prix dans l'onglet Présentation :

- une fiche de renseignements (fiche 1) ;

- une fiche d'engagement (fiche 2) signée par la salle partenaire ;

- une lettre de motivation et d'engagement signée par le chef d'établissement et le ou la professeur(e) responsable (fiche 3). Y sera notamment précisé le projet autour du cinéma porté par l'équipe pédagogique du lycée pendant au moins un an suivant la participation au Prix. L'implication du chef d'établissement et la mobilisation d'une équipe pédagogique sont recherchées.  

Seules les classes ayant une salle partenaire peuvent faire acte de candidature.

La circulaire n° 2016-065 du 15 avril 2016 relative au Prix Jean Renoir des lycéens 2017 est abrogée.


Pour la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
et par délégation,
La directrice générale de l'enseignement scolaire,
Florence Robine
ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET RECHERCHE

Retrouvez les textes réglementaires du Bulletin officiel de l'enseignement supérieur et de la recherche sur :
www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/bo

 
Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires :

Les dates des vacances scolaires

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi :
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)

DISPOSITIF VIGIPIRATE
"sécurité renforcée - risque attentat "

Consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

saisir les services de l'État

Saisir les services de l'État



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE