Bulletin officiel spécial n°5 du 17 juin 2010

Programmes d'enseignement d'histoire et de langue et littérature allemandes dans les sections Abibac

NOR : MENE1004212A
arrêté du 2-6-2010 - J.O. du 4-6-2010
MEN - DGESCO A1-4


Vu accord entre le gouvernement de la République française et le gouvernement de la République fédérale du 31-5-1994 ; arrangement administratif du 11-5-2006 ; code de l'Éducation, notamment articles D. 333-11-1, D. 421-143-2, D. 421-143-4 ; arrêté du 2-6-2010 ; avis du CSE du 31-3-2010

Article 1 - Le programme d'enseignement d'histoire dans les sections Abibac est fixé conformément à l'annexe 1 du présent arrêté.
 
Article 2 - Le programme d'enseignement de langue et littérature allemandes dans les sections Abibac est fixé conformément à l'annexe 2 du présent arrêté.
 
Article 3 - Le directeur général de l'enseignement scolaire est chargé de l'exécution du présent arrêté qui sera publié au Journal officiel de la République française.
 
Fait à Paris, le 2 juin 2010

Pour le ministre de l'Éducation nationale, porte-parole du Gouvernement,
et par délégation,
Le directeur général de l'enseignement scolaire,
Jean-Michel Blanquer

 


Annexe I

Annexe 2
PROGRAMME D'ENSEIGNEMENT DE LANGUE ET DE LITTÉRATURE ALLEMANDES POUR LES SECTIONS ABIBAC
Objectifs
L'enseignement de la discipline allemand langue étrangère vise à faire acquérir :
. une compétence linguistique ;
. une compétence interculturelle par le contact avec des documents de nature littéraire ou documentaire, par la confrontation avec des questions et des problématiques en relation avec la civilisation allemande ;
. une compétence méthodologique.
Les activités menées dans le cadre du cours d'allemand donnent aux élèves la possibilité de développer leur maîtrise de la langue allemande sur la base d'une méthodologie solide et de connaissances indispensables ; cette maîtrise leur permet de comprendre et de se faire comprendre, de s'exprimer à l'écrit et à l'oral de manière claire et structurée, de pouvoir aborder des textes littéraires et non littéraires, et de développer une pensée autonome. Les entraînements mis en œuvre visent le niveau de compétences C1, notamment dans les activités langagières de compréhension de l'oral et de l'écrit.
Le développement d'une compétence interculturelle repose sur la mise en relation des expériences faites dans sa propre culture avec les différentes connaissances et références acquises par le travail en classe, les échanges et les contacts avec des locuteurs de l'autre langue. Cette compétence permet de réfléchir sur les racines européennes communes et leur ancrage dans la réalité et de développer des capacités argumentatives pour s'investir dans le dialogue culturel.
Le travail en cours d'allemand met les élèves en situation de maîtriser la langue.
Même si le travail sur des textes littéraires revêt à cet égard une importance particulière, il convient de ne pas négliger le recours aux textes non fictionnels. En développant des compétences en civilisation allemande, les élèves acquièrent en même temps une connaissance et une compréhension des situations culturelles et sociétales.
L'acquisition de compétences métalinguistiques et de méthodes de travail constitue la condition première pour que se mette en place un travail efficace, favorisant l'autonomie et l'esprit d'initiative. Il importe que l'élève dispose d'outils et de démarches pour travailler sur la langue.
Les objectifs décrits forment un socle pour structurer l'enseignement sur les trois années du cursus.
Compétence linguistique
La compétence linguistique est un outil indispensable pour se faire comprendre, pour appréhender les messages et les textes, pour développer son propos de manière cohérente et rendre compte de sa pensée.
La construction de cette compétence linguistique doit s'appuyer sur l'expérience du monde propre aux élèves, mais aussi sur les outils indispensables à l'acquisition des savoir-faire linguistiques, en réception et en production, écrite et orale.
Pour le développement de la compétence linguistique, la maîtrise des bases de la morphologie, de la syntaxe, de la sémantique et de l'orthographe est déterminante. La maîtrise de ces bases s'acquiert par la confrontation avec des formes variées de la langue orale et écrite, par le travail sur des textes s'inscrivant dans des situations de communication différenciées, avec comme objectif de développer une compétence de communication de type pragmatique.
Compétence interculturelle
Les savoirs culturels permettant d'appréhender l'évolution et les données de la culture doivent être dispensés par la confrontation avec l'histoire et la situation actuelle de l'Allemagne contemporaine, avec la littérature allemande et d'expression allemande, en y incluant les aspects historiques significatifs.
Le travail sur des textes littéraires devrait s'effectuer dans le cadre d'unités pédagogiques qui permettent de regrouper des textes selon une cohérence thématique ou problématique. Les questions ou les problématiques relatives à la civilisation peuvent être abordées en lien avec des textes littéraires, ou dans le cadre d'unités pédagogiques spécifiques. Elles doivent être analysées sur la base de documents complexes et pragmatiquement riches.
L'élaboration des séquences pédagogiques et le choix des documents doivent prendre en compte les capacités, les besoins et les centres d'intérêt des élèves, selon les propositions figurant sur la liste annexée et conformément aux critères suivants :
- la progression des apprentissages ;
- le dialogue entre le passé et le présent ;
- la prise en compte de l'histoire littéraire ou du contexte historique et sociologique ;
- le dialogue entre la civilisation et la culture française et allemande ;
- l'ouverture vers une culture européenne ;
- le recours à des œuvres de qualité recouvrant des genres et des formes variés ;
- le recours à des textes non littéraires, substantiels et bien écrits, représentatifs de la culture du pays et présentant une réflexion approfondie sur l'histoire, la politique ou la sociologie.

Acquisition de compétences méthodologiques
On veille à développer des compétences qui visent :
- la compréhension et l'interprétation de textes littéraires et non littéraires et de genres variés ;
- la production de textes de genres et de registres variés ;
- l'écoute et la prise de parole.
Mise en œuvre
[Les professeurs consulteront avec profit les « Einheitliche Prüfungsanforderungen » (EPA) pour l'Abitur ]
Enseignement de la langue
Au cours des trois années du cursus, il importe, dans un premier temps, de consolider et de développer la maîtrise de la langue, puis d'amener les élèves au niveau qui leur permette de viser les niveaux de compétence B2/C1 du CECRL selon les activités langagières. La fréquentation de la littérature allemande et d'expression allemande est un instrument majeur des acquisitions nécessaires à la maîtrise de la langue allemande. L'enseignement met tout particulièrement l'accent sur le développement des capacités d'expression des élèves, à l'écrit et à l'oral. L'enrichissement du lexique, la maîtrise de l'orthographe et de la grammaire, la sensibilité aux registres conduisent les élèves à lire, comprendre et écrire des textes complexes dans différents contextes et à s'exprimer personnellement.
Le lexique
À l'issue de leur cursus, les élèves doivent disposer d'un large répertoire lexical qui leur permette de comprendre des énoncés et des textes, mais aussi d'être en mesure de parler et d'écrire une langue idiomatique, précise et pertinente. Ils doivent disposer des connaissances et des outils pour inférer le sens des mots à partir des contextes.
La grammaire
Le travail en classe concerne plusieurs niveaux : le mot, la phrase, le texte. L'objectif est d'amener les élèves à appréhender les structures de la langue - à la fois en tant que système et en tant qu'outil de communication - à travers des textes et des situations de communication, à les décrire, et à les utiliser au contact de documents écrits ou sonores.
L'orthographe
On veille à enseigner les règles de l'orthographe. Les élèves doivent maîtriser globalement ces règles et les appliquer dans leurs productions écrites qui doivent, dans la mesure du possible, être exemptes d'erreurs.
La pragmatique
Il convient aussi de développer les capacités linguistiques dans leur dimension pragmatique ; elles se développent par différentes formes de communication interactive, à l'écrit comme à l'oral. À cet égard, on prête une attention particulière à ce qui relève de l'argumentatif, ainsi qu'à la production et l'analyse de textes à caractère pragmatique.
Capacités/Compétences
Lire
Au terme de son cursus un élève doit être capable de :
- manifester sa compréhension de textes variés, littéraires ou non littéraires ;
- utiliser des techniques pour appréhender un texte : dégager l'idée essentielle d'un texte lu et analyser les éléments constitutifs d'une phrase, d'un paragraphe, d'un texte afin d'en éclairer le sens ;
- commenter les formes, les effets de sens (internes et externes au texte).
Le travail sur les textes littéraires revêt une importance particulière, parce que leur compréhension constitue un modèle de compréhension par excellence.
Écrire
À l'issue du cursus, un élève doit être capable de :
- rédiger un texte cohérent et fluide ;
- respecter les paramètres propres à une typologie de texte imposée ;
- adapter le propos au destinataire ;
- utiliser les moyens linguistiques pertinents ;
- structurer un texte en paragraphes cohérents ;
- développer et enchaîner son propos de manière logique, argumentée, en phase avec l'effet recherché ;
- respecter les règles d'emploi du lexique, de l'orthographe et de la grammaire.
Écouter/Comprendre
À l'issue du cursus, un élève doit être capable de :
- dégager l'idée essentielle, le thème, le contenu d'un texte entendu ;
- saisir le thème et le contenu d'une conversation, d'interventions orales ;
- suivre les étapes d'une conversation ou d'un entretien ;
- comprendre des émissions télévisées au contenu complexe.
S'exprimer à l'oral
À l'issue du cursus, un élève doit être capable de :
- s'exprimer de manière autonome, structurée, compréhensible et adapter sa prise de parole à la situation de communication ;
- dire de mémoire et de manière expressive quelques textes, extraits ;
- discourir librement ou présenter de brefs exposés ;
- prendre part à une conversation, à un débat en sachant prendre en compte les propos d'autrui et faire valoir son propre point de vue de manière compréhensible et argumentée dans un débat contradictoire.
Programme pour le cursus de trois ans
Textes littéraires
Les professeurs peuvent choisir dans la liste ci-après des œuvres pour les classes de seconde, première et terminale ; le travail sur les œuvres se fait dans le cadre de séquences pédagogiques.
Pour les classes de première et de terminale sont obligatoires :
- quatre unités pédagogiques construites autour d'une œuvre intégrale. Une seule œuvre intégrale est obligatoire, les trois autres relèvent de la liberté du professeur. L'œuvre obligatoire sera renouvelée tous les trois ans. Pour les années scolaires 2010-2011, 2011-2012 et 2012-2013, l'œuvre obligatoire est mentionnée en caractère gras dans la liste ci-après [On entend par unité pédagogique des séquences d'apprentissage limitées dans le temps. Une unité pédagogique est centrée autour d'un thème lui-même développé à partir de contenus arrêtés en fonction de choix didactiques. Les différents types de support permettent d'entrer dans la thématique par des voies diversifiées et plus globales. On peut prévoir pour chacune des deux années quatre unités pédagogiques.] ;
- une unité pédagogique organisée autour de la poésie ; on procède à des groupements de textes par rapport à une cohérence thématique ou chronologique [Dans le cadre de cette unité pédagogique on peut aussi aborder les formes de diction et des éléments de stylistique poétique, etc.].
Il est bien entendu possible de puiser aussi dans cette liste pour proposer aux élèves des lectures autonomes ou un travail de lecture cursive en cours.
Récits et romans
J.W. v. Goethe : Die Leiden des Jungen Werthers
Volks - und Kunstmärchen
H.v.Kleist : Erzählungen
E.T.A Hoffmann : Der Sandmann
Theodor Fontane : Irrungen und Wirrungen, Frau Jenny Treibel
W. Raabe : Chronik der Sperlingsgasse
G. Hauptmann : Bahnwärter Thiel
H. Hesse : Unterm Rad
Th. Mann : Tod in Venedig, Tonio Kröger, Erzählungen
Kafka : Erzählungen und Parabeln
J. Roth : Die Legende vom Heiligen Trinker
H. Mann : Der Untertan
A. Seghers : Transit
R. Walser : Fritz Kochers Aufsätze
A. Andersch : Sansibar oder der letzte Grund
J. Becker : Jakob der Lügner, Bronsteins Kinder
Th. Bernhard : Wittgensteins Neffe
H. Böll : Ansichten eines Clowns, Die verlorene Ehre der Katharina Blum
Th. Brussig : Am Ende der Sonnenallee
F. Delius : Der Spaziergang von Rostock nach Syrakus
J. Franck : Die Mittagsfrau
M. Frisch : Homo faber
G. Grass : Katz und Maus
E. Hackl : Abschied von Sidonie
Chr. Hein : Der Tangospieler, Landnahme
E. Kästner : Fabian
D. Kehlmann : Ruhm
G. Kunert : Kurzprosa
Th. Lang : Am Seil
S. Lenz : Kurzgeschichten, Deutschstunde, Die Schweigeminute
S. Schädlich : Immer wieder im Dezember
R. Schneider : Schlafes Bruder
I. Schulz : Simple Storys
W. Sebald : Die Ausgewanderten
B. Strauß : Erzählungen
U. Timm : Der Freund und der Fremde
M. Walser : Dorle und Wolf
M. Werner : Am Hang
Chr. Wolf : Der geteilte Himmel, Medea
epische Kurzformen, insbesondere Parabeln und Kurzgeschichten der 50iger - 80iger Jahre (Kaschnitz, Kunert, Wohmann u.a.)
Poésie
Gedichte von J.W. v. Goethe
Balladen von F. Schiller
Gedichte von J.v.Eichendorff, C.v.Brentano u.a.
Gedichte von H.Heine
Balladen von Th.Fontane
Gedichte von E. Lasker-Schüler; G. Heym, G. Benn, G. Trakl u.a.
Gedichte von Ausländer, Brecht, Celan, Domin, Kaléko, Lasker-Schüler, N. Sachs, Sahl u.a.
Gedichte von Bachmann, Benn, Brecht, Celan, Domin, Enzensberger, Fried, Gomringer, Grass, Heym, Huchel, Kaschnitz, Kunert, Krolow u.a.
Théâtre
J.W.v. Goethe : Faust I
F. Schiller : Don Carlos
Lessing : Emilia Galotti
G. Büchner : Woyzeck
Fr. Wedekind : Frühlingserwachen, Lulu
B. Brecht : Furcht und Elend, Der Gute Mensch von Sezuan, Leben des Galilei
F. Dürrenmatt : Die Physiker, Besuch der alten Dame, Die Panne
M. Frisch : Andorra, Biedermann, Don Juan oder die Liebe zur Geometrie
P. Handke : Kaspar
Horvath : Geschichten vom Wiener Wald
U. Widmer : Top Dogs
B. Strauß : Trilogie des Wiedersehens
Textes non fictionnels à dominante civilisationnelle
Quelques thèmes peuvent être traités dans une perspective de comparaison entre la France et l'Allemagne :
- Presse et médias
- La vie politique en Allemagne
- Aspects de l'économie et de la société dans l'Allemagne contemporaine
- Art et culture
- La vie quotidienne en Allemagne
- La langue allemande dans une Europe plurilingue, etc.
Au moins trois thèmes de civilisation doivent être traités dans le cadre d'unités pédagogiques.

 

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires

Les dates des vacances scolaires


Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale


DISPOSITIF VIGIPIRATE "ALERTE ATTENTAT"

Consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE