Scolarité en ruralité et montagne, expression démocratique : déplacement dans les Hautes-Alpes

Scolarité en premier et second degré, accueil périscolaire, services publics, expression démocratique, etc. C'est dans le but d'aborder les questions de ruralité que Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, et Sébastien Lecornu, ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, en charge des collectivités territoriales, se sont rendus dans les Hautes-Alpes jeudi 10 janvier.

Jean-Michel Blanquer a rencontré l'équipe pédagogique et les élèves du lycée professionnel Alpes et Durance d'Embrun. Il a ensuite visité des ateliers et des espaces extérieurs.

Le ministre a participé à une table ronde afin d'échanger sur la transformation de la voie professionnelle engagée pour 2019. Cette transformation vise à rendre la voie professionnelle plus attractive en valorisant l'excellence et l'exigence professionnelle.


Après avoir rencontré plusieurs classes de l'école Les prés verts de Saint-Martin-de-Queyrières, Jean-Michel Blanquer a participé à une table ronde sur le projet d'école et le réseau des Écrins qui travaille à la mutualisation de compétences, de ressources et d'outils pour l'harmonisation des parcours scolaires sur le territoire.


Jean-Michel Blanquer et Sébastien Lecornu ont ouvert la commission permanente du Conseil national de la Montagne, force de proposition pour définir les objectifs de développement, d'aménagement et de protection de la montagne, avant de visiter la crèche de la Bâtie-Neuve et de rencontrer les acteurs locaux dans le cadre du grand débat national.

Les ministres ont également signé un Plan mercredi.