Sarah El Haïry annonce le renouvellement et l'élargissement du fonds de soutien pour les organisateurs de colonies de vacances et de séjours de découvertes

En 2020, plus de 600 000 enfants et jeunes n’ont pas pu partir en séjour en raison de la crise de la Covid-19. Afin d’aider les organisateurs de séjours à maintenir et relancer leur activité, le Gouvernement remet en place et élargit l’accès au Fonds d’urgence de 15 millions d’euros pour les colonies de vacances et les classes de découvertes pour l’année 2021.

Les organisateurs de classes de découvertes subissent de plein fouet la crise sanitaire. Afin d’apporter l’accompagnement nécessaire à ces structures (associatives, privées et gestionnaires de lieux de séjours pour mineurs), le Fonds de soutien se décline en deux aides :

  • 5 000 € par établissement (dans la limite de 4 établissements, soit 20 000 €) pour les structures gestionnaires de lieux de colonies de vacances et de locaux accueillant des classes de découvertes ;
  • 2 000 € à 10 000 € pour les organisateurs de séjours collectifs (colonies de vacances ou classes de découvertes), sans être gestionnaires du lieu d’accueil.

Les montants des deux aides sont cumulables, dans la limite maximale de 22 000 €.

Les structures éligibles au Fonds d’urgence pour les colonies de vacances et classes de découvertes en 2020 peuvent à nouveau solliciter le Fonds en 2021.

Les structures sont invitées à formuler leur demande sur le site du FONJEP : www.fonjep.org jusqu’au 16 avril 2021. Les versements auront lieu dans un délai de 7 jours suivant l’accord. L’ensemble des informations est à retrouver ici : www.associations.gouv.fr/plancolos.

"Les structures organisatrices de classes de découvertes et de colonies de vacances sont des acteurs indispensables de nos territoires. Ils dynamisent le tourisme social et renforcent l’éducation populaire en permettant à tous les enfants de partir en vacances. Avec ce fonds de secours, nous apportons l’aide nécessaire afin que ces structures se maintiennent en état de fonctionnement en vue de la reprise d'activités" a expliqué Sarah El Haïry, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la Jeunesse et de l'Engagement.

Mise à jour : mars 2021