Résidences croisées : 110 bis X Académie de Nantes

Après avoir impulsé la création du 110 bis, lab d’innovation de l’Education nationale, le ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse Jean-Michel Blanquer a appelé de ses voeux la constitution d’un “réseau des labs d’académies”, autrement dit l’essaimage de la démarche promue par le 110 bis. Afin de soutenir cette dynamique tout en évitant toute forme de modélisation,  le lab 110 bis propose un accompagnement sur mesure aux équipes académiques qui portent le projet. Après un premier essai à Limoges en mai 2019, nous étions les 28 et 29 novembre derniers dans l’académie de Nantes pour…

Accompagner le déploiement de dispositifs type “labs d’innovation” dans les académies

Un an et demi après le lancement du 110 bis, nous observons une forte volonté des acteurs académiques de s’approprier l’état d’esprit, la démarche et les méthodes qui y sont promus. Au delà de la dimension “lieu moderne”, chacun semble avoir compris que le lab est avant tout un dispositif totem, qui permet d’incarner - et donc d’autoriser - un “pas de côté” au sein des services académiques, de tester d’autres manières de travailler et de répondre aux besoins des usagers.

Si le 110 bis est le lab “tête de réseau" situé au coeur du ministère (sur le plan géographique) et de l’administration centrale (sur le plan organisationnel), il n’est pas pour autant “prescripteur” ni “pilote” de l’ensemble des labs d’académie. Vouloir copier-coller le modèle 110 bis dans toutes les académies serait sans doute un contresens car il s’agit plutôt de trouver la meilleure formule pour répondre aux défis propres de son territoire et de ses publics cibles, tout en partageant un minimum de règles et de valeurs communes afin de diffuser l’”esprit bis” et de faire communauté.

Pourquoi ce format de “résidences croisées” ? 

Le principe est simple : l’équipe du 110 bis se déplace sur des périodes de 2 à 3 jours dans les académies concernées afin de travailler avec l’équipe projet désignée par le recteur / la rectrice pour la préfiguration du lab. 

Ces journées de travail doivent permettre à l'ensemble des acteurs concernés par la conception du projet de lab de se rassembler, d’échanger sur la vision et les problématiques à résoudre, de démystifier le concept de “lab d’innovation”, d’explorer les besoins des futurs usagers potentiels du lab, de produire en collectif les premiers éléments structurants du projet et de définir une feuille de route jusqu’à l’échéance d’ouverture du lab.

À l’issue de ces journées, nous définissons ensemble un mode de suivi du projet régulier entre l’équipe académique et l’équipe du 110 bis et nous programmons des dates pour organiser la résidence retour : quelques mois plus tard, l’équipe académique vient à son tour passer 2 à 3 jours au lab 110 bis afin de s’immerger et de participer activement aux activités du lab. 

Chacune des 2 parties de la résidence croisée doit être vue comme un moment d’accélération du projet : souvent - et c’est même l’une des conditions de réussite - les équipes projet mêlent différents services académiques (SG, CARDIE, DANE, service immobilier, service communication, etc.). Cependant chacun a des priorités et un calendrier propres. L’une des difficultés est donc la coordination des agendas mais aussi la gestion de projet agile : en effet, un lab d’innovation est par essence en reconfiguration permanente.

Le projet de lab nécessite, dès le départ, de faire un pas de côté par rapport aux façons de gérer habituellement les dossiers et projets au sein de l’administration. Le mode projet adopté pendant la phase de création du lab doit, en quelque sorte, donner un avant-goût des principes et des valeurs que l’on retrouvera plus tard dans le lab : co-construction, partage des ressources, essai-erreur, prototypage, relation directe à l’usager, réflexivité et adaptation permanente, chaînes hiérarchiques raccourcies, etc.

      


La résidence à Nantes : première itération 

Ce format de résidence a été initié en mai 2019 avec l’académie de Limoges qui venait tout juste d'inaugurer son Cap’Lab après plusieurs mois d’accompagnement à distance. Cette résidence intervenait dans un contexte où le lab était déjà ouvert et l’équipe coeur constituée : le programme a donc surtout porté sur la fédération et l’animation de communautés autour du Cap’lab et sur le partage et la réappropriation de formats 110 bis comme par exemple le “Classe bis”

Forts de cette expérience, nous décidons de documenter ce format et d’en faire une étape-clé dans le processus d’accompagnement des labs d’académie en le proposant dès la phase de préfiguration du projet. 

Premier cas d’usage pour tester une deuxième version de la résidence : l’académie de Nantes ! 

Le contexte et la temporalité sont ici différentes : M. le recteur William Marois a confié la coordination du projet à la Secrétaire générale adjointe et au DAEP (Délégué Académique à l'Action Éducative et à la Pédagogie) avec un lancement envisagé à l’automne 2020. Dans l’équipe projet sont aussi présents la CARDIE, la DANE, le service immobilier, l’inspection académique. 

Premier pré-requis : chaque membre de l’équipe projet ainsi constituée a fait en sorte de pouvoir réellement consacrer deux jours pleins au projet, au cours desquels nous avons pu travailler de façon concentrée selon le programme suivant : 

Jeudi matin - Présentations et partage de visions 

Jeudi après-midi - Atelier avec ses publics cibles 

Présentation et partage d’expérience rapide du 110 bis, échanges à bâtons rompus sur le concept de “lab d’innovation”, partage des dernières infos de l’équipe projet (contexte interne, ressources, budget, etc.), travail sur une première version de la vision et des missions du futur lab, revue du programme des 2 jours et préparation de l’atelier de l’après-midi 

Organisation d’un atelier avec une vingtaine de potentiels futurs usagers du lab (enseignants, chefs d’établissement, personnels des services académiques, etc.) afin de mieux comprendre leurs besoins et de définir là où le futur lab d’académie aurait le plus de valeur ajoutée par rapport à l’écosystème déjà présent et aux problématiques concrètes rencontrées sur le terrain 

Vendredi matin - Debrief et projection

Vendredi après-midi - Feuille de route et production 

Echange avec M. le recteur William Marois, debrief de l’atelier, exercice d’alignement, visite du potentiel lieu identifié pour le futur lab 

Travail sur la feuille de route décembre 2019 - septembre 2020 et sur le mode projet (gouvernance, outils, temps, rituels, etc.), temps de production en petits groupes  

      

Vous avez un projet de lab dans votre académie ? Contactez-nous !

Un projet de lab est dans les tiroirs de votre rectorat, un porteur de projet est identifié et vous souhaitez bénéficier de l’accompagnement du 110 bis ? 

N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : 110bis@education.gouv.fr 

Nous suivons actuellement une dizaine d’académies dans la construction de leur projet de lab.

Notre offre se structure et de futures résidences croisées sont en cours de programmation mais nous continuons à cultiver notre “esprit bis” en imaginant sans cesse de nouveaux formats, car chaque projet est différent et dépend d’un contexte humain, technique, organisationnel, stratégique, etc.

Le principal est de pouvoir en discuter tout simplement  !