Projet PSF (Parcours Solidaire de Formation)

Et si les marchés publics devenaient un outil de lutte contre le décrochage scolaire ? C’est le pari du projet Parcours Solidaire de formation (PSF) qui souhaite offrir des opportunités de parcours en entreprise pour les 80 000 jeunes qui décrochent encore chaque année de l’école.

Temps de lecture 5 minutes

Projet accompagné par le 110 bis depuis septembre 2018. Coach : Léa Douhard (de septembre 2018 à avril 2019), Somalina Pa (depuis avril 2019)

Porteurs de projet : Jean-Xavier Lichtlé, expert en ingénierie d’achat (Ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse) et Ekram Bondue, coordinatrice du dispositif Nouvelle Chance de Saint-Denis (Académie de Créteil)

Statut : exploration / cadrage 

Terrain d'expérimentation : académies de Créteil, Rouen, Nice 

Contacter l'équipe

 

Le problème auquel on s’attaque

80 000 jeunes décrochent du système scolaire chaque année en France. La clause sociale de formation sous statut scolaire permet d’utiliser les marchés publics comme un levier de lutte contre le décrochage scolaire s'appuyant sur les entreprises titulaires qui s'engagent alors à proposer aux jeunes des parcours de remobilisation entre un et six mois. Si ce dispositif existe et présente un potentiel immense, il est encore peu activé en raison de sa méconnaissance et du manque de fluidité entre les acheteurs publics et les acteurs terrain de lutte contre le décrochage scolaire. Comment simplifier, outiller et faire connaître ce dispositif afin de permettre à plus de jeunes en situation de décrochage de bénéficier de parcours en entreprise ?

 

Le projet

L’idée est de construire un service en ligne unique et simplifié permettant de faciliter la mise en relation entre les offres de parcours et les jeunes où qu’ils soient sur le territoire. Cet outil devrait permettre de démultiplier le nombre d’offres disponibles tout en gardant l’esprit du dispositif tel qu’il existe aujourd’hui : du cousu-main pour chaque jeune en situation de décrochage scolaire afin de lui offrir le maximum d’opportunités pour enrichir ses compétences, son expérience et se reconnecter à son parcours.

 

Les prochaines étapes

  • Rechercher des financements pour développer la plateforme 

  • Prototyper la V1 de l’outil et tester auprès des usagers 

  • Communiquer sur le dispositif pour le faire connaître

 

Les partenaires du projet

  • Mission des achats (SAAM)

  • Direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO) 

  • Académie de Créteil

 

Les contributeurs clé

  • Direction des achats de l’Etat

  • MLDS de l’académie de Créteil

Mise à jour : Juillet 2020