Projet Focus +

"Focus +" est un outil d'évaluation en ligne du niveau d'accessibilité des documents administratifs quels que soient leurs formats.

 

 

Projet accompagné par le 110 bis depuis novembre 2019. Coach : Somalina Pa

Porteurs de projet : Erwan Le Gall, chef de projet, expert accessibilité et expert AFNOR/ISO et Patrice Renaud, chargé de mission handicap et numérique, tous deux à la Direction du Numérique pour l'Education (Ministère de l'Education nationale et de la Jeunesse)

Statut : prototypage

Terrain d'expérimentation : en cours de définition

Contacter l'équipe

 

Le problème auquel on s’attaque

D'une part, les usagers, notamment handicapés, sont confrontés à des documents produits par l'administration qui ne sont pas conformes au RGAA (Référentiel général d'accessibilité pour les administrations).
D'autre part, les agents publics producteurs de documents rencontrent trois difficultés pour rendre ceux-ci handi-accessibles :

    • les différents outils présentent une forte hétérogénéité,
    • ils demandent une forte technicité,
    • ils nécessitent une installation sur leur poste de travail souvent interdite à l'agent.

    Le projet

    Sur la base des besoins identifiés, en particulier lors de hackatons, le projet Focus+ prend la forme d'un portail de services et d'accompagnement ainsi que d'extensions intégrées aux outils de production de document.

    En fonction du format, les services offerts sur le portail Focus+ peuvent générer une version alternative du document déposé, afin d'illustrer les difficultés rencontrées par certains publics (par exemple pour une infographie, les versions altérées correspondant aux différents types de « daltonismes »), permettant ainsi à l'agent public un autodiagnostic et une meilleure compréhension de l'impact de ses décisions sur ses destinataires.

    Le portail propose aussi de l'accompagnement, notamment sous forme de pas-à-pas, de tutoriels et de modules d'autoformation. P. ex. un guide pour la production d'une vidéo accessible, avec les points d'attention.

    Enfin le projet intègre des assistances intégrées aux outils de production, au plus près de cette dernière. P. ex. une extension (pour un « mini-Word » dans un CMS ou un logiciel bureautique tel que LibreOffice ou Word) signale entre autres les choix de couleurs de texte et de fond incompatibles avec un niveau de contraste suffisant au sens du RGAA (référentiel général d'amélioration de l'accessibilité).

     

    Les prochaines étapes

    • Élaboration d'un prototype fonctionnel,
    • Tests auprès d'agents de l'administration centrale,
    • Présentation auprès de la DINSIC pour mutualisation interministérielle.
    Mise à jour : mai 2020