Plateforme Culture-lycée

Après avoir noté l’intérêt de l’idée qui est à l’origine du dispositif, le rapport souligne les difficultés de mise en œuvre. L’opération s’est faite sans les professionnels du cinéma, des obstacles techniques importants sont apparus au moment de l’utilisation de la plate-forme, enfin les établissements ont eu le plus grand mal à dégager des créneaux horaires pour organiser les séances. Le coût de mise à disposition de 200 œuvres pour l’ensemble des lycées s’établit sur trois ans à 856 544 euros pour l’éducation nationale. Il apparaît beaucoup trop élevé par rapport au nombre de 25 000…

Plateforme Culture-lycée