Mission et organisation de l'inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche

Partager cet article
  • Envoyer à un ami

L'inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche (IGÉSR) est un corps placé sous l’autorité directe et conjointe des ministres chargés de l’éducation, de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, de la jeunesse et des sports. Elle assure des missions d’évaluation, d’expertise, de contrôle et d’appui.

Missions de l’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche

Outre les attributions qui lui sont conférées par la loi et par les textes réglementaires, l’IGÉSR exerce des missions d’inspection, de contrôle, d’audit, d’évaluation, d’expertise, d’appui et de conseil dans les domaines de l’éducation, de l’enseignement supérieur, de la recherche, de la jeunesse et des sports. Elle intervient également dans le domaine de la lecture publique, de la documentation et des bibliothèques.

Ces missions sont diligentées à la demande des ministres chargés de l’éducation, de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, de la jeunesse et des sports ou effectuées en application du programme d'activité de l'inspection générale. La partie du programme de travail ainsi que les missions portant sur la lecture publique, la documentation et les bibliothèques peuvent également être arrêtées à la demande du ministre chargé de la culture.

L'IGÉSR peut également être sollicitée par le Premier ministre. Elle peut être autorisée par l'un des ministres sous l'autorité desquels elle est placée à effectuer des missions à la demande d'autres ministres, d'organismes publics, de collectivités territoriales ou de leurs groupements, de fondations ou d'associations, d'États étrangers, d'organisations internationales ou de l'Union européenne.

Organisation de l'IGÉSR

Le chef de l’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche dirige l’activité du service. À ce titre, il répartit les missions entre les membres de l’inspection générale et fait connaître aux ministres intéressés les conclusions de leurs travaux. Il assure la gestion du corps et peut proposer aux ministres, en tant que de besoin, les mesures relatives à l’organisation et au fonctionnement du service.

Le chef de l’inspection générale s’entoure d’inspecteurs généraux exerçant les responsabilités particulières de chefs de collège, responsables de mission et chefs de pôle. Cette équipe constitue le comité de direction de l’IIGÉSR.

Composition du comité de direction   

Chef de l’IGÉSR : Caroline Pascal

Inspecteurs généraux :

  • Pascal Aimé
  • Patrick Allal
  • Marc Foucault
  • David Hélard
  • Patrick Lavaure
  • Benoit Lecoq
  • Chantal Manès-Bonnisseau
  • Olivier Sidokpohou
  • Christine Szymankiewicz
  • Anne Szymczak
  • Guy Waiss     

Collèges, missions et pôles de l’IGÉSR

Collège expertise disciplinaire et pédagogique
Responsable : Olivier Sidokpohou
Collège établissement, territoires et politiques éducatives
Responsable : Guy Waiss
Collège jeunesse, sports et vie associative
Responsable : Patrick Lavaure
Collège enseignement supérieur, recherche et innovation
Responsable : Pascal Aimé
Collège bibliothèques documentation, livre et lecture publique
Responsable : Benoit Lecoq
Mission enseignement primaire
Responsable : Anne Szymczak
Mission des correspondants académiques
Responsables : Anne Szymczak et Guy Waiss
Mission d’audit interne
Responsable : Bernard Bétant
Inspecteurs de la santé et sécurité au travail
Responsable : Pascal Aimé
Pôle coordination des missions
Responsable : Anne Szymczak
Pôle affaire juridiques et contrôle
Responsable : Patrick Allal
Pôle affaires internationales
Responsable : Chantal Manes-Bonnisseau
Pôle voie professionnelle et apprentissage
Responsable : David Hélard
Pôle ressources humaines et formation
Responsable : Christine Szymankiewicz
Pôle coordination des groupes d’échange et d’information
Responsable : Marc Foucault

Gouvernance de l’IGÉSR

Ses activités sont dirigées par le chef de l’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche choisi parmi les inspecteurs généraux ayant au moins atteint le grade de première classe justifiant d’une durée de deux années de services effectifs dans le corps. Il est nommé pour une période de cinq ans renouvelable une fois.

Le chef de l’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche :

  • dirige l’activité du service de l’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche. À ce titre, il répartit les missions entre les membres de l’inspection générale et fait connaître aux ministres intéressés les conclusions de leurs travaux. Il peut décider de ne pas transmettre ces conclusions, après avis d’une commission constituée de membres du corps de l’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche qu’il désigne,
  • assure la gestion du corps de l'inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche et préside la commission administrative paritaire de ce corps,
  • peut proposer aux ministres, en tant que de besoin, les mesures relatives à l’organisation et au fonctionnement du service.

Recrutement des inspecteurs généraux de l’IGÉSR

Le chef de l'inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche et les membres du corps sont nommés par décret du Président de la République, pris sur proposition du Premier ministre et des ministres chargés de l'éducation, de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation, de la jeunesse et des sports.

Le corps de l'IGÉSR comprend deux grades :

  • première classe, qui comprend cinq échelons et deux échelons spéciaux,
  • seconde classe, qui comprend quinze échelons.

Le décret relatif au statut particulier du corps de l’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche décrit les modalités de recrutement des inspecteurs généraux de première et de deuxième classes.

Les rapports de l’IGÉSR

L'inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche remet chaque année aux ministres chargés de l’éducation, de l’enseignement supérieur, de la recherche, de la jeunesse et des sports de nombreux rapports établis conformément au programme de travail et aux lettres de mission que ces ministres lui adressent en cours d’année.

Ces rapports ont pour objet : 

  • l’étude de thèmes prioritaires retenus par les ministres en matière d’évaluation des politiques publiques,
  • le contrôle de services, d’établissements, d’institutions ou d’organismes relevant de leur autorité ou placés sous leur tutelle,
  • la réflexion prospective sur des thématiques choisies par l’inspection générale elle-même.

Cette expertise a pour but de contribuer à la prise de décisions des responsables concernés.

Accéder aux rapports de l'IGÉSR

Consulter les rapports

Les rapports de l’ancienne IGAENR
Les missions de l'inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche donnaient lieu à des rapports, remis au ministre, dont beaucoup été élaborés conjointement avec l'IGEN. Les rapports ont été mis en ligne sur décision ministérielle.
Les rapports de l'IGAENR

Les rapports de l’ancienne IGEN
Les missions de l'inspection générale de l'éducation nationale donnent lieu à des rapports, remis au ministre, dont beaucoup étaient élaborés conjointement avec l'IGAENR. Les rapports mis en ligne, sur décision ministérielle, .
Les rapports de l’IGEN

Les rapports de l’ancienne IGJS
Les missions de l'inspection générale de la jeunesse et des sports donnaient lieu à des rapports, remis au ministre. Les rapports mis en ligne, sur décision ministérielle, sont accessibles ici.
Les rapports de l’IGJS

Les rapports et études de l’ancienne IGB
Chaque année des rapports et études thématiques étaient demandées à l'Inspection des bibliothèques par les ministères de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur,de la recherche et de l’innovation ou de la culture et de la communication dans le cadre des programmes annuels fixés à l'Inspection.
Les rapports et études de l’IGB

Les publications
Les publications du ministère présentent des données complètes et actualisées sur le système éducatif français. Elles sont l'aboutissement d'enquêtes systématiques ; elles comportent aussi des séries d'indicateurs analytiques, des études ciblées ou des réflexions méthodologiques.

 

Programme et thématiques de travail

Programme de travail de l’IGÉSR pour l'année scolaire et universitaire 2019-2020

Les statuts et modalités de recrutement des inspecteurs généraux

Décret n° 2019-1001 du 27 septembre 2019 relatif au statut particulier du corps de l'inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche, JORF n°0227 du 29 septembre 2019

Les inspections générales en quelques dates

  • 1802 : création des inspecteurs généraux des études par Napoléon Bonaparte
  • 1822 : création de l’inspection générale des bibliothèques et dépôts littéraires du Royaume
  • 1882 : création d’un corps d’inspectrices générales de l’enseignement maternel
  • 1888 : l’enseignement supérieur sort des attributions des inspecteurs généraux
  • 1920 : création de l’inspection générale des services administratifs
  • 1945 : création de l’inspection générale et de l’inspection des mouvements de jeunesse et d’éducation populaire
  • 1946 : création du corps de l’inspection de la direction générale de l’éducation physique et des sports qui comportait 7 postes d’inspecteurs généraux, puis la même année, d’une inspection générale de la jeunesse et des sports
  • 1965 : création de l’inspection générale de l’administration de l’éducation nationale (IGAEN)
  • 1976 : création du statut du corps de l’inspection générale de la jeunesse et des sports
  • 1999 : la recherche entre dans le champ de compétences de l’IGAEN
  • 2019 : création de l’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche

Source : Jean-Pierre Rioux, Deux cents ans d’inspection générale 1802-2002, Paris, Fayard, 2002

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants