Enseignements primaire et secondaire

 
Partager cet article
  • Envoyer à un ami

Actions éducatives

Prix Jean Renoir des lycéens 2014

NOR : MENE1319538C
circulaire n° 2013-119 du 22-8-2013
MEN - DGESCO B3-4


Texte adressé aux préfets de région (directions régionales des affaires culturelles) ; aux rectrices et recteurs d'académie ; au directeur de l'académie de Paris ; aux directrices et directeurs académiques des services de l'éducation nationale ; aux inspectrices et inspecteurs d'académie-inspectrices et inspecteurs pédagogiques régionaux ; aux délégué(e)s académiques à l'éducation artistique et à l'action culturelle ; aux inspectrices et inspecteurs de l'éducation nationale enseignement technique ; aux proviseurs ; aux directrices et directeurs des centres régionaux de documentation pédagogique

Dans le cadre de la mise en œuvre du parcours d'éducation artistique et culturelle, le ministère de l'éducation nationale accorde une place particulière au cinéma et à l'éducation à l'image cinématographique dans les programmes, les enseignements d'exploration, les enseignements de spécialité et les options facultatives des lycées.

Cet enseignement est conforté par les dispositifs d'éducation artistique et culturelle (classes à projet artistique et culturel, ateliers artistiques, « École et cinéma », « Collège au cinéma », « Lycéens et apprentis au cinéma », « Prix Jean Renoir des lycéens », etc.), menés, pour la plupart, en partenariat avec le Centre national de la cinématographie et de l'image animée (CNC).

I - Un prix national décerné par les lycéens
1. Objectifs

Le « Prix Jean Renoir des lycéens » met l'accent sur l'engagement des lycéens en tant qu'acteurs et membres de jury dans le processus de choix du film. L'opération ne se limite pas à l'attribution d'un prix mais cherche à éveiller et à entretenir chez les lycéens un intérêt pour la création cinématographique contemporaine, pour la projection des films en salle, et à stimuler leur capacité à émettre un jugement critique sur une œuvre ainsi qu'à confronter leur point de vue avec ceux de leurs camarades.

2. Pilotage national

La mise en place du prix est suivie par un comité de pilotage national, présidé par le directeur général de l'enseignement scolaire ou son représentant, et composé de représentants de l'inspection générale de l'éducation nationale, du CNC et de la Fédération nationale des cinémas français (FNCF).

3. Complémentarité

Une complémentarité avec les dispositifs déjà existants d'éducation à l'image est recherchée, et tout particulièrement avec « Lycéens et apprentis au cinéma ». Le film lauréat est intégré à la liste des films de ce dispositif et bénéficie à ce titre du matériel pédagogique accompagnant chacun des films. Un partenariat est également établi avec le Festival du film d'éducation organisé par les Centres d'entraînement aux méthodes actives (CEMEA). Le film lauréat est projeté lors de cet événement.

II - Modalités de l'opération en 2013-2014

1. Sélection des classes du jury national

Le Prix Jean Renoir des lycéens est à destination des classes de lycées déjà inscrits ou s'inscrivant à la rentrée 2013 dans le dispositif « Lycéens et apprentis au cinéma ». Il s'adresse prioritairement aux classes de zones rurales, péri-urbaines ou relevant de l'éducation prioritaire et aux classes de lycées professionnels. Les classes candidates ne doivent pas bénéficier d'une option cinéma ou d'un autre dispositif cinéma.

Les délégués académiques à l‘éducation artistique et à l'action culturelle (DAAC) proposent au comité de pilotage national une sélection ordonnée de deux classes de profils différents (niveau, localisation géographique, type d'établissement, profil des élèves, etc.). Le comité de pilotage national sélectionne une à deux classes par académie comme membres du jury du Prix, sur proposition des DAAC, ainsi qu'une classe d'internat de la réussite et plusieurs classes d'établissements français à l'étranger. Le choix final, et notamment le nombre de classes par académie, est arrêté en veillant à ce que les publics prioritaires soient suffisamment représentés.

2. Organisation

D'octobre 2013 à mai 2014, les classes retenues comme membres du jury assistent à la projection en salle de huit films français et européens issus de l'actualité cinématographique (en exploitation, sauf exception, entre octobre 2013 et mai 2014) et présélectionnés par le comité de pilotage national. Le visionnement de ces œuvres se fait dans les salles partenaires de l'établissement appartenant au réseau « Lycéens et apprentis au cinéma », dans le cadre de la programmation publique du cinéma. En accord avec l'exploitant, des projections spécifiques peuvent aussi être organisées. Début juin, deux délégués par classe, élus par leurs pairs, participent à une rencontre nationale avec des critiques, des artistes et des professionnels du cinéma et défendent le choix de leur classe. Ce choix est arrêté en privilégiant la discussion et l'échange. Pour participer au jury, les classes doivent impérativement avoir visionné tous les films de la sélection et avoir publié au moins une critique par film sur le blog du prix.

Le budget national du prix prend en charge les places de cinéma, les frais de circulation des copies et le transport des deux délégués élèves et de leur accompagnateur à l'occasion de la remise du prix.

3. Accompagnement pédagogique

Tout au long du processus, les classes membres du jury sont accompagnées dans leur réflexion par le ou les enseignants participant au dispositif. Les élèves peuvent bénéficier de la rencontre avec des professionnels du cinéma (exploitant de la salle partenaire, distributeur, critique, etc.) et éventuellement avec les intervenants impliqués dans le dispositif « Lycéens et apprentis au cinéma ». Un blog national permet aux classes membres du jury de produire des textes et des critiques de films, de réfléchir à des critères de jugement, de partager leur expérience. Ce blog est enrichi de fiches pédagogiques sur les films réalisées par le Centre national de la documentation pédagogique (CNDP). Le film primé est signalé aux enseignants et aux lycéens, via le réseau des DAAC et le blog dédié au prix, afin de faire l'objet d'une éventuelle exploitation en classe.

En fin d'année scolaire, les lycéens peuvent organiser dans chaque académie une diffusion du film primé dans le cadre de la vie lycéenne.

4. Prix de la critique

Un prix de la critique sera décerné, lors de la cérémonie de remise du Prix Jean Renoir des lycéens, à des critiques d'élèves publiées sur le blog national. Le jury de ce prix est constitué de critiques de cinéma professionnels.

5. Dossier de candidature

Les classes candidates élaborent un dossier de candidature (voir annexes) attestant de leur intérêt et de leur curiosité pour le cinéma et l'adressent à la délégation académique à l'éducation artistique et à l'action culturelle (DAAC) de leur rectorat pour le 4 octobre 2013, délai de rigueur. Les DAAC adressent les dossiers des deux classes sélectionnées au sein de leur académie à la DGESCO avant le 11 octobre 2013.

Le dossier de candidature à adresser aux DAAC est composé de trois éléments :

- une fiche de renseignements (annexe 1) signée par le chef d'établissement et le professeur responsable ;

- l'analyse d'un film français ou européen sorti en salle entre octobre 2012 et avril 2013 et qui aurait mérité d'obtenir le Prix Jean Renoir des lycéens. Il s'agit donc de justifier le choix du film à partir d'éléments d'analyse permettant de cerner les critères qui définissent un prix national lycéen. Ce travail doit être le résultat d'une réflexion menée pendant le mois de septembre par le professeur encadrant avec la classe candidate. Cette analyse de film ne dépassera pas cinq pages ;

- une fiche d'engagement (annexe 2) signée par la salle partenaire. Seules les classes ayant une salle partenaire peuvent poser acte de candidature.

La circulaire n° 2012-062 du 4 mai 2012 relative au Prix national lycéen du cinéma 2012 est abrogée.

 


Pour le ministre de l'éducation nationale
et par délégation,
Le directeur général de l'enseignement scolaire,
Jean-Paul Delahaye

Annexe 1
Dossier de candidature

 

Annexe 2

Engagement du cinéma partenaire

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants