Enseignements secondaire et supérieur

 
Partager cet article
  • Envoyer à un ami

Diplôme des métiers d'art

Habilitation des établissements à dispenser la formation conduisant au DMA

NOR : ESRS1235006N
note de service n° 2012-0020 du 5-10-2012
ESR - DGESIP A2


Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie, chanceliers et chancelières des universités ; aux vice-recteurs ; aux directrices et directeurs académiques des services de l'éducation nationale ; au directeur du service interacadémique des examens et concours ; au directeur du Centre national d'enseignement à distance ; aux chefs d'établissement
Référence : décret n°87-347 du 21 mai 1987

En application du décret cité en référence et notamment son article 3, les formations conduisant au diplôme des métiers d'art sont dispensées par les établissements habilités par le ministre chargé de l'enseignement supérieur. L'habilitation est accordée ou renouvelée pour une durée maximum de quatre ans. Elle est réputée acquise si, au terme d'un délai de deux mois, aucune décision de refus n'a été notifiée aux établissements intéressés.
Cette note a pour objet de préciser, d'une part, les contenus du dossier de demande d'habilitation d'une formation conduisant au DMA, d'autre part, la procédure à suivre par les établissements souhaitant obtenir cette habilitation.

Composition du dossier de demande d'habilitation
Présentation du projet
- Opportunité et raisons de la mise en place de la formation sollicitée (existence d‘un pôle « arts appliqués » au sein de l'établissement, partenariats universitaires et européens, dynamisme de la région, débouchés professionnels, etc.)
- Projet pédagogique
Présentation de l'établissement
- Statut de l'établissement
- Coordonnées complètes de l'établissement
- Noms et coordonnées des principaux interlocuteurs
- Formations déjà existantes dans l'établissement
- Effectif étudiants dans ces formations ou prévision d'effectifs
- Équipe pédagogique disponible susceptible d'intervenir dans la formation conduisant au DMA (composition, qualification, formation, expérience professionnelle, etc.)
- Locaux et équipements disponibles pour la formation sollicitée
Mise en place de la formation conduisant au DMA
- Effectif étudiants attendu dans la formation
- Origine scolaire des étudiants attendus dans la formation
- Équipe pédagogique : demande éventuelle de postes supplémentaires
- Locaux susceptibles d'être aménagés - équipements supplémentaires à prévoir
Partenariat avec le monde professionnel
- Liste des entreprises, avec leurs coordonnées, susceptibles d'accueillir des stagiaires
- Nom des personnes chargées des stages
- Nombre de stagiaires susceptibles d'être accueillis dans chaque entreprise lors d'une même année de formation.
Partenariat avec l'enseignement supérieur en France et à l'international
- Universités ou écoles partenaires
- Nature de ce partenariat (reconnaissance du cursus, intervention d'enseignants    chercheurs, etc.)
Bilan de la période écoulée (dans le cadre d'un renouvellement)
- Taux de réussite à l'examen
- Insertion professionnelle des diplômés
- Taux de poursuites d'études
Dans le cadre d'une demande de renouvellement d'habilitation, la composition du dossier pourra être simplifiée. Les points un à cinq pourront faire l'objet d'un exposé succinct.

Procédure d'habilitation
Les établissements qui souhaitent obtenir l'habilitation d'une formation conduisant au DMA à une rentrée scolaire « n » doivent présenter leur dossier au plus tard avant la fin du mois de novembre de l'année « n-1 ».
Étapes de la procédure
L'établissement constitue un dossier selon les modalités indiquées ci-dessus et le transmet au recteur.
Le recteur transmet ce dossier au ministre chargé de l'enseignement supérieur, direction générale pour l'enseignement supérieur et l'insertion professionnelle (DGESIP), département de l'architecture et de la qualité des formations de niveau licence (DGESIP A2) 1, rue Descartes, 75231 Paris cedex 05. Ce dossier doit être accompagné des avis motivés du recteur et de l'inspecteur d'académie-inspecteur pédagogique régional des arts appliqués.
Le dossier est soumis pour avis à l'inspection générale de l'éducation nationale.
La décision prise par le ministre chargé de l'enseignement supérieur est transmise au recteur.


Pour la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche
et par délégation,
La directrice générale pour l'enseignement supérieur et l'insertion professionnelle,
Simone Bonnafous
Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants