Nouveau directeur de l'UNSS nommé par Jean-Michel Blanquer : À deux ans de Paris 2024, Un nouvel élan donné au sport scolaire

Pour la première fois depuis sa création, le ministre de l’Éducation nationale de la Jeunesse et des Sports, Président de l’UNSS a décidé de nommer un sportif de haut niveau, champion olympique, champion du monde, à la tête de l’UNSS. Jean-Michel Blanquer nomme Olivier Girault, comme nouveau directeur national, avec des objectifs ambitieux.

Au sein du système éducatif comme en dehors, la place de l’activité physique et sportive, doit pouvoir se développer dans les différents temps de l’enfant. L’union nationale du sport scolaire (UNSS), fédération sportive du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, constitue l’un des pivots de cette politique sportive, reconnu au niveau national et international.

En complément de l’éducation physique et sportive à l’école, les 30 minutes d’activité physique quotidienne, l’aisance aquatique et le savoir rouler à vélo constituent des savoirs fondamentaux pour lutter contre la sédentarité des enfants. Au lycée, la nouvelle spécialité « éducation physique, pratiques et cultures sportives » ainsi que le nouveau baccalauréat professionnel dans les métiers du sport permettent d’améliorer l’offre de formation pour nos jeunes.

Une figure inspirante, un parcours marqué par l’école de la République

La nomination d’Olivier Girault constitue une grande avancée afin de dynamiser la pratique des jeunes dans les associations sportives des collèges et des lycées, de mieux coordonner les relations avec les fédérations sportives et de préparer les jeunes bénévoles pour les grandes manifestations sportives à venir.

"Au-delà de son parcours sportif et de sa reconversion exemplaire, c’est un enfant du sport scolaire et de l’école de la République, comme il aime le dire. Il connaît l’importance et le rôle fondamental des enseignements d’EPS et la qualité du système éducatif français. Je lui ai donné comme mission de sécuriser administrativement et financièrement la structure, de relancer l’activité sportive au sein des associations sportives des collèges et des lycées, de créer les liens avec les politiques et acteurs publics et de renforcer les passerelles avec Paris 2024. C’est un défi immense qui l’attend :  je suis persuadé que cette situation le motive et qu’il est la personne idoine pour mener à bien ce projet", a déclaré le ministre.

Une feuille de route claire et une volonté affirmée : le sport pour tous

La nomination d’un ancien sportif de haut niveau à la tête de l’UNSS est un marqueur du rapprochement du ministère de l’Éducation nationale et du ministère des Sports, il y a déjà deux ans. Elle symbolise cette nation sportive, souhaitée par le Président de la République.
 
"Je suis très heureux de cette nomination et j’aimerais vraiment remercier le président de l’UNSS et ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports pour son action. Je suis devant une montagne, mais je ne suis pas seul. Les 35 000 enseignements d’EPS, les chefs d’établissements (présidents des associations sportives), les 180 directeurs régionaux et départementaux (une force unique en territoire) ainsi que toutes les forces vives de cette très belle fédération vont m’accompagner pour répondre aux objectifs donnés par le ministre. Je pense aussi aux représentants des enseignants, aux acteurs du mouvement sportif, aux collectivités territoriales, aux élèves et parents d’élèves pour mener avec moi, ce renouveau du sport scolaire", a déclaré Olivier Girault.
 
Dans le contexte actuel, le sport scolaire peut et doit inculquer les valeurs de partage mais aussi de respect des règles, nécessaire à la vie collective de notre République.

Quelques chiffres 

767 000 licenciés (Juillet 2021) de 10 à 18 ans dont 41% de filles
Plus de 100 sports pratiqués
www.unss.org

Mise à jour : décembre 2021