Les épreuves du concours interne de psychologue de l'Éducation nationale

Le concours interne de recrutement de PsyEn est composé de deux épreuves : une épreuve écrite d'admissibilité et une épreuve orale d'admission.

Temps de lecture 5 minutes

L'ensemble des épreuves vise à évaluer le potentiel des candidats au regard des différentes dimensions des spécialités "éducation, développement et apprentissages" ou "éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle" du métier de psychologue de l’Éducation nationale.

Les candidats choisissent, lors de leur inscription, entre deux spécialités :

  • éducation, développement et apprentissages,
  • ou éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle.

Programme du concours :

Le programme comporte des thématiques communes aux deux spécialités et des thématiques spécifiques à chaque spécialité. Il est assorti, le cas échéant, d'une bibliographie indicative destinée à approfondir les thèmes abordés par le concours. Le programme et la bibliographie sont publiés pour chaque session sur le site internet du ministère chargé de l'éducation nationale.

Le programme des épreuves fait appel à des connaissances appropriées dans les domaines suivants :

  • théories, courants et modèles de la psychologie se rapportant à l'éducation, au développement, à l'enseignement, aux apprentissages et à l'orientation scolaire et professionnelle,
  • histoire, organisation, enjeux et perspectives du système éducatif
  • politiques et dispositifs d'accompagnement à la scolarité et vers l'insertion socio-professionnelle des jeunes

Épreuves écrites d'admissibilité

Les épreuves d’admissibilité sont communes aux deux spécialités.

Questionnement relatif à la connaissance du système éducatif et à la place de la psychologie dans l’éducation nationale

  • Durée : 4 heures
  • Coefficient 1

A partir de la présentation de dispositifs, programmes ou de politiques éducatives spécifiques et de questions s’y rapportant, le candidat est conduit à faire état de sa connaissance du système éducatif dans son histoire comme dans ses évolutions, ses caractéristiques actuelles et ses valeurs.

L’épreuve doit permettre au candidat de démontrer ses capacités d’analyse, la qualité de sa réflexion et sa compréhension de la place de la psychologie et du psychologue de l’éducation nationale dans la contribution à la réussite de tous les élèves, dans la connaissance des besoins spécifiques des enfants et des adolescents à cette période, dans l’élaboration d’une trajectoire scolaire ambitieuse et dans le développement de leur personnalité, de leur autonomie et de leur citoyenneté.

Le cas échéant, il peut en outre être introduit dans cette épreuve des éléments, données ou informations de nature statistique que le candidat devra être en mesure d’analyser et/ou d’interpréter.

Etude de dossier portant sur l’exercice de la fonction de psychologue de l’éducation nationale dans le système éducatif

  • Durée : 4 heures
  • Coefficient 3

A partir de l’examen d’un ensemble de documents relatifs à une question particulière, le candidat est conduit à faire la démonstration de ses capacités à appréhender le sujet dans sa globalité et sa complexité afin d’envisager le positionnement spécifique du psychologue de l’éducation nationale et ses axes de travail.

L’épreuve doit notamment permettre d’apprécier les capacités du candidat à inscrire son action dans le cadre du fonctionnement des structures et des équipes auxquelles il apportera sa spécificité et son expertise dans le cadre de son futur métier.

Épreuves orales d'admission

Les épreuves d’admission interviennent dans la spécialité choisie par le candidat au moment de l’inscription.

Analyse d’une problématique portant sur la contextualisation de l’action du psychologue de l’éducation nationale

  • Durée de la préparation : 45 minutes
  • Durée de l'épreuve : 45 minutes (exposé : 15 minutes ; interrogation : 30 minutes)
  • Coefficient 3

A partir d’une thématique sélectionnée par le candidat parmi celles figurant au programme de l’épreuve dans la spécialité choisie, le candidat élabore un dossier de dix pages au plus, annexes incluses, le conduisant à mettre en perspective le sujet qu’il a choisi avec son parcours personnel, son expérience professionnelle ou un stage effectué.

Le dossier est transmis au jury par voie électronique au moins quinze jours avant la date de début des épreuves d’admission. A partir du dossier, le jury détermine une question qui sera remise au candidat au début de l’épreuve. Le candidat prépare les éléments de réponse durant le temps de préparation.

L’épreuve doit permettre au jury d’apprécier les capacités du candidat à s’impliquer et à s’engager dans les fonctions dans le cadre de la spécialité choisie et, en particulier, à identifier une question éducative contextualisée, à la problématiser et à proposer des réponses appropriées.

Le dossier n’est pas soumis à notation, seuls l’exposé élaboré à partir de la question posée et l’entretien sont pris en compte dans la notation.

Etude d’une situation individuelle nécessitant une intervention du psychologue de l’éducation nationale

  • Durée de la préparation : 1 heure 30
  • Durée de l'épreuve : 1 heure (exposé : 20 minutes ; entretien : 40 minutes)
  • Coefficient 3

Dans la spécialité choisie, le candidat expose au jury, à partir d’une situation individuelle, son analyse et sa réflexion sur les modalités d’action susceptibles d’être mise en œuvre afin d’apporter une réponse à la question posée.

Le sujet, tiré au sort par le candidat, comporte des questions conduisant le candidat à formuler différentes hypothèses. Pendant le temps de préparation de l’épreuve, le candidat peut, si le sujet l’impose, disposer d’un ordinateur connecté à l’internet lui permettant une recherche personnelle.

L’épreuve doit permettre au jury d’apprécier l’aptitude du candidat au dialogue, à proposer des réponses argumentées et à manifester un recul critique.