La revalorisation du rôle des chefs d'établissement de l'enseignement secondaire

Par lettre en date du 29 octobre 1998, le ministre de l'éducation nationale, et la ministre déléguée chargée de l'enseignement scolaire ont demandé, en raison du malaise constaté chez une partie des chefs d'établissement, que soit menée "une mission de concertation et de réflexion destinée à proposer des mesures tendant à redonner à la mission de chef d'établissement les moyens, la considération, les conditions de travail, les procédures de recrutement et de carrières adaptés aux nécessités et aux enjeux à venir"  (lettre de mission du 7 décembre). Après un état des lieux sur le climat qui règne actuellement parmi les chefs d’établissement, le rapport s’attache dans un premier temps à clarifier les missions de l’établissement scolaire tel qu’il se vit aujourd’hui et à dégager l’organisation qui devrait en découler dans l’établissement, entre établissements, et au sein de la chaîne hiérarchique. Dans un deuxième temps il redéfinit le rôle du chef d’établissement et le mode de pilotage susceptible d’améliorer ses conditions de travail, enfin, dans une dernière étape, il tire les conséquences en matière de recrutement, de formation, de progression de carrière et de débouchés