Comité national de suivi de l'école inclusive : visite d'un collège parisien

Jean-Michel Blanquer et Sophie Cluzel ont réuni le comité national de suivi de l’école inclusive le lundi 22 novembre 2021. Avant cela, ils s’étaient rendus au sein d’une classe Ulis et une classe "école inclusive" au sein d’un collège de Paris.

Visite de classes inclusives au collège Maurice Utrillo, à Paris

Au collège Maurice Utrillo, à Paris, le ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et la secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée des Personnes handicapées ont visité une classe avec dispositif Ulis. Ils ont pu échanger avec l’équipe pédagogique, les accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) et les équipes du pôle inclusif d’accompagnement localisé (PIAL). Ils se sont également rendus dans une classe "école inclusive".

L’Unité localisée d’inclusion scolaire (ULIS) et le dispositif intégré "instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques" (ITEP) fonctionnent dans ce collège grâce à une coopération renforcée entre l’Éducation nationale et le secteur médico-social, au service de l’accompagnement des élèves en situation de handicap.

Le comité national de suivi de l’école inclusive au ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports

Le comité national de suivi de l’École inclusive s’est ensuite réuni au ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports. Il a été l’occasion d’un échange avec les élus et les représentants des associations, focalisé autour de la coopération entre l’éducation nationale et le secteur du médico-social, qui permet une scolarisation plus qualitative, au plus près des besoins des élèves en situation de handicap.

Lors du Comité, les ministres ont annoncé l’installation de groupes de travail dédiés avec les associations et la poursuite des ateliers territoriaux sur les leviers de coopération entre l’éducation nationale et le secteur médico-social. Ils ont rappelé que la scolarisation des élèves en situation de handicap était une priorité, déployée grâce à trois leviers principaux :

  • un dialogue renforcé avec les familles
  • des parcours de scolarisation personnalisés
  • une formation soutenue par les personnels

Le service public de l’École inclusive a pour objectif d’assurer une scolarité de qualité à tous les élèves, de la maternelle au lycée. En 2021, plus de 400 000 élèves en situation de handicap sont scolarisés. 125 500 AESH œuvrent aux côtés des professeurs et de l’ensemble des personnels.

Mise à jour : décembre 2021