Évaluation et statistiques

L'implication des parents au cours préparatoire : des pratiques déjà très liées au capital culturel de la famille
Élèves et apprentis  - Note d'information - N° 26 - septembre 2015

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
Note d'information

L’implication des parents au cours préparatoire : des pratiques déjà très liées au capital culturel de la famille 

L’implication des parents au cours préparatoire : des pratiques déjà très liées au capital culturel de la famille

Télécharger la version imprimable

Télécharger les données de la Note d'information : tableaux et graphiques au format Excel

En savoir plus
Glossaire

Définitions des notions et indicateurs statistiques

Pages à consulter

Conseils pratiques aux parents, rôle et place des parents à l'École
Les acteurs du système éducatif : les parents d'élèves

Suivi de la scolarité par les parents, exercice de l’autorité parentale en milieu scolaire, relations parents-enseignants, associations des parents d’élèves
Être parent d'élèves : les parents à l'École

Site à consulter

Éduscol

Les parents d'élèves sont membres à part entière de la communauté éducative. Le dialogue avec les enseignants et l'ensemble des personnels permet d'assurer l'effectivité de leurs droits : droit d'information et d'expression, droit de participation.
Co-éducation : les parents d’élèves

Qu'est-ce qu'une Note d'information ?

Chaque Note d’information présente les résultats les plus récents issus des exploitations d’enquêtes et d’études statistiques. Cette publication apporte l’éclairage de la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance à la compréhension et à l’analyse du système éducatif français.

Consulter la liste des Notes d’informations

En savoir plus sur les missions de la DEPP

En fin de cours préparatoire, la manière dont les parents suivent la scolarité de leur enfant est déjà très différenciée socialement. Quatre familles sur dix concentrent leur implication sur l’aide aux devoirs et les rencontres avec les enseignants. De telles pratiques se retrouvent dans une proportion comparable de familles qui s’investit également dans les activités extrascolaires ou les associations de parents. Les 20 % de familles restantes suivent les études de leur enfant de manière plus distante. L’enquête de la DEPP souligne que les parents s’impliquent d’autant plus que leur propre capital culturel est élevé.

Auteurs : Marie-Flavie Brasseur, Élise Dion, Fiona Morice (École nationale de la statistique et de l'analyse de l'information), Jean-Paul Caille, DEPP-B1

L’essentiel

Dans leur grande majorité, les parents d’élèves de CP suivent les études de leur enfant avec beaucoup de sérieux. En particulier, ils entretiennent des relations soutenues avec l’école et sont très nombreux à aider leur enfant : récitation des leçons, aide aux devoirs, contrôle du cartable, présence à la sortie de l’école ou à la maison au retour, contrôle des horaires de coucher ou de l’usage de la télévision sont des pratiques qui rassemblent toujours une large part des parents.

En revanche, l’orientation des loisirs vers les activités les plus compatibles avec les exigences de la scolarité et la participation aux associations de parents d’élèves ou aux instances de l’école sont des comportements beaucoup moins partagés.

Selon les familles, ces différentes formes de participation à la scolarité de leur enfant peuvent se cumuler ou s’exclure. Une analyse statistique détaillée permet d’identifier six différentes formes d’implication.

Huit familles sur dix entretiennent des relations soutenues avec les enseignants et assurent un suivi scolaire rigoureux. La moitié d'entre elles montre en plus un fort investissement dans les activités extrascolaires. À l’autre extrémité du spectre, une famille sur huit déclare ne pas aider régulièrement son enfant ou est réticente à collaborer avec l’école.

L’étude établit que ces différentes formes d’implication dépendent davantage des ressources culturelles que du milieu social ou du niveau de revenu des familles. Ainsi, la probabilité d’appartenir aux profils des parents les plus investis croît fortement avec le nombre de livres à la maison et le diplôme maternel.

Plus l’enfant est arrivé au CP avec un niveau d’acquis élevé, plus sa famille entretient des relations soutenues avec l'École. Ce lien s’explique par le fait que les enfants aux acquis les plus assurés sont aussi ceux dont les familles présentent le capital culturel le plus élevé.

Approfondissement

Télécharger la Note d’information

L’implication des parents au cours préparatoire : des pratiques déjà très liées au capital culturel de la famille
Note d’information n° 26, septembre 2015

Consulter sur le même thème

« Implication des parents dans la réussite à l’école : éclairages internationaux », de Robert Rakocevic, dans Transformations des parcours des élèves ; implication des parents ; performance des établissements, Revue Éducation et formations, n° 85, novembre 2014

 

 

Mise à jour : février 2016

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants