Toute l'actualité

[archive] Interpellation du directeur de l'école Mas-de-la-Raz à Villefontaine (Isère) : la ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche diligente une enquête administrative
Communiqué de presse - Najat Vallaud-Belkacem - 24/03/2015

Partager cet article
  • Envoyer à un ami

À la suite de l’interpellation du directeur de l'école Mas-de-la-Raz à Villefontaine (Isère) pour des faits présumés de viol sur ses élèves, les services du rectorat ont immédiatement pris la mesure de ces agissements très graves qui appellent la plus grande fermeté.

Ajout du 1er avril 2015

Lors d'un point presse, mercredi 1er avril 2015, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a dit sa volonté très ferme de faire qu'aucun autre individu ayant été condamné judiciairement pour des faits de prédation sexuelle ne puisse exercer devant des enfants. Les recteurs et les procureurs généraux devront se réunir la semaine prochaine pour examiner comment systématiser la procédure. La ministre a rappelé qu'elle a diligenté une enquête administrative destinée à identifier les dysfonctionnements concernant la transmission d'informations entre la Justice et l'Éducation nationale, laquelle rendra rapidement ses premières conclusions.
"Garantir qu'aucun individu condamné judiciairement pour des faits de prédation sexuelle ne puisse exercer devant des enfants", Najat Vallaud-Belkacem

Ajout du 27 mars 2015

La ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et la Garde des Sceaux, ministre de la Justice, ont confié une mission d'inspection conjointe sur les conditions dans lesquelles la condamnation pénale d’un enseignant a été ou non portée à la connaissance de l’administration publique compétente, à l’inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche et à l'inspection générale des services judiciaires.
Consulter la lettre de mission

Le professeur a été immédiatement suspendu par l'inspectrice d’académie-DASEN.

L'inspectrice d'académie a pris toutes les dispositions nécessaires pour accompagner les équipes éducatives, les familles et les élèves.

Une cellule médico-psychologique, l’IA-DASEN et l'inspecteur de l’éducation nationale (IEN) étaient sur place dès l'ouverture de l'école lundi. La cellule médico-psychologique restera en vigueur le temps nécessaire.

Afin de faire toute la lumière sur cette affaire et sans préjudice de l'enquête judiciaire placée sous l’autorité du parquet, la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche vient immédiatement de diligenter une enquête administrative confiée à l'inspection générale de l'administration de l'Éducation nationale et de la Recherche.


Déclaration de la ministre à la suite de l'interpellation du directeur de l'école Mas-de-la-Raz à Villefontaine (Isère)

Mise à jour : avril 2015

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants