Toute l'actualité

[archive] Chefs de travaux, votre métier évolue
Brève - Najat Vallaud-Belkacem
Modernisation des métiers de l'Éducation nationale
- 13/11/2014

Partager cet article
  • Envoyer à un ami

Découvrez comment le métier des chefs de travaux évolue. La loi du 8 juillet 2013 a fixé les grands objectifs d'une refondation pédagogique et éducative de l'École de la République. Pour que cette refondation réussisse, tous les métiers de l'Éducation nationale ont été repensés afin que les missions des personnels correspondent à cette nouvelle ambition pour l'École. Pour chaque métier, des fiches sont publiées au terme de plus d'une année de discussions avec les organisations syndicales.

Une meilleure reconnaissance de la responsabilité des chefs de travaux dans l'organisation et la coordination des enseignements technologiques et professionnels

Dans une conjoncture marquée par un taux d’emploi des jeunes nettement dégradé, en particulier pour les non diplômés, les voies technologique et professionnelle méritent d’être valorisées. Celles-ci ne doivent pas être un choix par défaut, car elles offrent de nombreuses perspectives de réussite et de qualification.

Dans ce cadre, reconnaître la responsabilité pédagogique des chefs de travaux, comme organisateurs et coordonnateurs des enseignements technologiques et professionnels des lycées est une nécessité.

En tant que proches collaborateurs des chefs d’établissement, les chefs de travaux conseillent ces derniers pour l’organisation des enseignements, pour le choix, l’installation et l’utilisation des équipements pédagogiques. Ils interviennent également dans la construction des relations extérieures de l’établissement, notamment avec les entreprises. Ils jouent ainsi un rôle clé dans le rapprochement entre
l’école et les entreprises.

Afin de renforcer davantage la place que les chefs de travaux occupent dans les voies technologique et professionnelle des lycées, il convient, aujourd’hui, de valoriser leur engagement.

Les principales décisions

Reconnaître la responsabilité et le positionnement des chefs de travaux

Reconnaître la responsabilité et le positionnement des chefs de travaux en remplaçant la dénomination actuelle par une nouvelle dénomination : "directeur délégué aux enseignements technologiques et professionnels".

Revaloriser, afin de reconnaître leur responsabilité, le régime indemnitaire des chefs de travaux

Revaloriser, afin de reconnaître leur responsabilité, le régime indemnitaire des chefs de travaux  via une augmentation de 2 600 € de l’indemnité de responsabilité pour chaque niveau d’attribution (sections de plus de 1 000 élèves, sections comprises entre 400 et 1 000 élèves et sections de moins de 400 élèves).

En contrepartie, mettre fin aux mécanismes locaux de rémunération

En contrepartie, mettre fin aux mécanismes locaux de rémunération par les heures supplémentaires d’enseignement, dans un souci de transparence et d’équité.

Améliorer les perspectives de carrière des chefs de travaux

Améliorer les perspectives de carrière des chefs de travaux, via l’accessibilité à la fonction au nouveau grade à accès fonctionnel.

Reconnaître la fonction d’assistant

Reconnaître la fonction d’assistant chef de travaux via la définition des missions relatives à cette fonction, dans une nouvelle circulaire.

En savoir plus
Page à consulter

Modernisation des métiers de l'Éducation nationale

  • L’ensemble des métiers évolue
  • Des mesures concrètes inscrites au budget de l’Éducation nationale
  • Éducation prioritaire : de nouveaux moyens pour exercer ses missions

Modernisation des métiers de l'Éducation nationale, dossier de présentation du 13 novembre 2013

Mise à jour : novembre 2014

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants