Tous les rapports

Les EREA en 2012 : après 50 ans, des établissements oubliés ou des structures porteuses d'avenir ?
Rapport IGEN - Septembre 2013

Partager cet article
  • Envoyer à un ami

Les Erea reçoivent majoritairement des élèves en difficulté grave et durable, de la 6e Segpa à la troisième de CAP, pour un effectif rarement supérieur à 150 élèves. Depuis le dernier texte les concernant (1995), chacun a évolué localement, en désordre.
Les constats en 2013 sont nets : les Erea conduisent leurs élèves à une qualification et jouent un rôle important dans la prévention de l'échec scolaire, en particulier grâce à l'internat. Mais leur efficience reste en dessous des possibilités : les presque 25% de places vacantes doivent être utilisées, les cartes des formations (CAP) adaptées aux publics de 2013, les définitions de services des éducateurs revues, et les projets éducatifs (dont des "activités éducatives" souvent peu pertinentes) validés par les corps d'inspection.
Une politique nationale claire d'évolution, qui mobilise les recteurs et renforce les fonctions de direction, doit être définie, pour que les Erea assument encore davantage leur mission.

Les EREA en 2012 : après 50 ans, des établissements oubliés ou des structures porteuses d'avenir ? télécharger (2.29 Mo, pdf)

Mise à jour : mars 2014

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants