Toute l'actualité

[archive] Formateurs des premier et second degrés, votre métier évolue
Brève - Najat Vallaud-Belkacem
Modernisation des métiers de l'Éducation nationale
- 13/11/2014

Partager cet article
  • Envoyer à un ami

Découvrez comment le métier de formateurs des premier et second degrés évolue. La loi du 8 juillet 2013 a fixé les grands objectifs d'une refondation pédagogique et éducative de l'École de la République. Pour que cette refondation réussisse, tous les métiers de l'Éducation nationale ont été repensés afin que les missions des personnels correspondent à cette nouvelle ambition pour l'École. Pour chaque métier, des fiches sont publiées au terme de plus d'une année de discussions avec les organisations syndicales.

Des enseignants au service de la formation initiale et continue

La Refondation de l’École et la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE) ont rendu indispensable la reconstitution d’un réseau dense d’enseignants formateurs, pour accompagner, au plus près de leurs besoins, les enseignants des premier et second degrés, au début mais aussi tout au long de leur carrière.

Les principales décisions

Définir les missions des formateurs des premier et second degrés dans une circulaire commune permettant de :

  • clarifier les missions des professeurs des écoles maîtres formateurs (PEMF) dans le premier degré en distinguant les activités de formation (formation initiale dans le cadre des ESPE et formation continue dans le cadre des plans départementaux de formation), le tutorat des fonctionnaires stagiaires, ainsi que l’accueil et l’accompagnement d’étudiants stagiaires. Le professeur des écoles maître formateur bénéficiera pour réaliser ses missions d’un allègement d’1/4 du service d’enseignement et d’une indemnité reconnaissant ses compétences ;
  • créer pour le second degré, une nouvelle fonction de professeur formateur académique (PFA) chargé d’assurer des formations, notamment dans le cadre des ESPE, et d’animer le réseau des tuteurs (les différents tutorats seront revus avec l’évolution de la formation initiale et harmonisés entre les premier et second degrés). Le professeur formateur académique bénéficiera pour réaliser ses missions d’un allègement de service d’enseignement hebdomadaire variant de 3 à 6 heures et d’une indemnité reconnaissant ses compétences.

Développer des compétences des formateurs des premier et second degrés

L’accès aux masters de formation est favorisé et la participation aux équipes de recherche des ESPE est encouragée dans des projets de type "recherche-action" susceptibles d’enrichir les savoirs professionnels et favoriser les transferts.

Mieux reconnaître le métier de formateur à travers une certification rénovée ainsi qu’une valorisation de ses compétences

Un référentiel de compétences professionnelles des métiers de la formation de l’éducation nationale est en cours d’élaboration. Les compétences des formateurs sont en outre valorisées avec une prise en compte de l’expérience dans les évolutions professionnelles des enseignants.

Créer des postes et revaloriser le régime indemnitaire

200 postes de formateurs dans les premier et second degrés ont été créés à la rentrée 2014. En outre, l’indemnité de fonctions des instituteurs et professeurs d’école maîtres formateurs (IFIPEMF) est portée à 1 250 € au lieu de 929 €. Enfin, la création du statut de professeur formateur académique dans le second degré s’accompagne d’une indemnité spécifique de 834 €.

Intégrer les formateurs dans les équipes pluriprofessionnelles des ESPE

Les professeurs des écoles maîtres formateurs (PEMF) et les professeurs formateurs académiques (PFA) sont, en effet, amenés à intervenir prioritairement dans les ESPE au sein d’équipes pluri-professionnelles, dans le cadre des masters "métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (MEEF)".

En savoir plus
Page à consulter

Modernisation des métiers de l'Éducation nationale

  • L’ensemble des métiers évolue
  • Des mesures concrètes inscrites au budget de l’Éducation nationale
  • Éducation prioritaire : de nouveaux moyens pour exercer ses missions

Modernisation des métiers de l'Éducation nationale, dossier de présentation du 13 novembre 2013

Mise à jour : novembre 2014

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants