Toute l'actualité

[archive] Journée nationale de sensibilisation au handicap
Information - 02/12/2011

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
Chiffres-clés 2011-2012

214 000 enfants handicapés sont scolarisés, dont 133 000 dans le premier degré et 81 000 dans le second degré :

  • 146 200 dans une classe ordinaire dont 65 000 qui bénéficient d'un accompagnement individuel
  • 67 800 en classe pour l'intégration scolaire (CLIS) dans le premier degré ou en unité localisée pour l'inclusion scolaire (ULIS) dans le second degré
  • 90,1 % des élèves sont scolarisés à temps complet
  • 5,8 % des élèves sont scolarisés en temps partagé entre écoles, collèges ou lycées et établissements médico-sociaux ou hospitaliers.
En savoir plus
Pages à consulter

La scolarisation des élèves handicapés

  • Reportages vidéo
  • Dispositifs de scolarisation
  • etc.

La scolarisation des élèves handicapés

Scolarisation des élèves handicapés : les mesures annoncées lors de la conférence nationale du handicap
Information du 22 juin 2011

Texte de référence

Égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées
Loi n°2005-102 du 11 février 2005

Conformément aux engagements pris lors de la dernière conférence nationale du handicap, le ministère de l'éducation nationale organise désormais chaque année une journée de sensibilisation au handicap dans toutes les académies de France. La première journée s'est déroulée le 2 décembre 2011, à la veille de la Journée mondiale des personnes handicapées de l'Organisation des nations unies (ONU).

Une journée de sensibilisation pour changer notre regard sur le handicap à l'école


Lors de la dernière Conférence nationale du handicap, le 8 juin dernier, le ministère s'est engagé à organiser chaque année une journée de sensibilisation au handicap dans tous les établissements scolaires. Organisée par le ministère de l'éducation nationale en lien avec le monde associatif et le secteur médico-social, cette journée vise deux grands objectifs :
  • sensibiliser l'opinion publique, la communauté éducative et l'ensemble des élèves aux enjeux de la scolarisation des élèves handicapés pour changer notre regard collectif sur le handicap à l'école
  • faire connaître et valoriser les actions de proximité conduites au quotidien par les associations et la communauté éducative qui permettent d'offrir à tous les élèves handicapés une chance pour réussir

Une mobilisation du ministère et de l'ensemble de ses partenaires dans la durée

Depuis la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, la mobilisation du ministère et de ses partenaires pour améliorer la scolarisation et l'accompagnement des élèves handicapés est totale.

Si l'amélioration des apprentissages scolaires et de l'accès à l'autonomie des élèves handicapés relève bien évidemment d'une bataille engagée dans la durée, les résultats sont aujourd'hui très encourageants :

  • depuis la rentrée 2004, le nombre d'élèves handicapés scolarisés dans des établissements scolaires ordinaires a augmenté de 60 %, soit 80 100 élèves supplémentaires. Dans le second degré, l'augmentation dépasse les 80 %.

  • à la rentrée 2011, 214 000 élèves handicapés sont ainsi scolarisés en milieu ordinaire dont plus de 90 % scolarisés à temps complet

  • 41 197 personnes accompagneront en 2011-2012 près de 65 000 élèves à titre individuel. Le développement des ULIS (unités localisées pour l'inclusion scolaire), qui accueillent des petits groupes d'élèves handicapés au collège et au lycée, se poursuit (2 297 à la rentrée 2011), et particulièrement en lycée professionnel.

  • des mesures complémentaires favorisant l'inclusion sont mises en place : modules de formation, aménagement et dispenses d'examens, aménagement du livret personnel de compétences, journée de sensibilisation au handicap, etc.

  • les personnels qui accompagnent les élèves handicapés sont mieux formés et leur recrutement évolue. 2 000 postes d'assistants de scolarisation ont été créés à la rentrée 2011. 2 300 le seront encore à la rentrée 2012.

  • chaque élève handicapé suit un parcours personnalisé : le projet personnel de scolarisation (PPS). Cet accompagnement doit lui permettre de poursuivre aussi loin que possible son parcours de formation.

  • les Pass (pôles pour l'accompagnement à la scolarisation des jeunes sourds) mis en place à la rentrée 2010, permettent de scolariser des élèves sourds ou malentendants en milieu ordinaire

  • la plate-forme téléphonique Aide Handicap École, traite de nombreux dossiers présentés par les familles et propose des solutions, en relation avec les rectorats et les inspections académiques

Ces résultats sont le fruit d'une mobilisation sans faille du ministère en lien  avec ses partenaires du monde associatif et du secteur médico-social. Une mobilisation en termes pédagogiques (adaptation des manuels, développement des outils numériques) ainsi qu'un fort investissement des personnels et de la communauté éducative (recteurs, IA, IEN ASH, infirmières scolaires et enseignants...).
Une mobilisation en termes financiers avec des moyens considérables dédiés à l'inclusion des élèves handicapés.

Cette année, les crédits augmentent de 30 % et 2 300 postes d'assistants de scolarisation seront encore créés à la rentrée 2012 après les 2 000 créés à la rentrée 2011.

La Conférence nationale du handicap (CNH) du 8 juin 2011, une nouvelle impulsion

La Conférence nationale du handicap (CNH), organisée le 8 juin dernier a fixé des objectifs ambitieux pour renforcer encore la qualité de l'accueil en milieu ordinaire des élèves handicapés. Des mesures fondamentales ont été annoncées :

  • dès la rentrée 2011, recrutement d'auxiliaires de scolarisation qualifiés, sous contrat de droit public, pour faire face à la montée en charge de la scolarisation en milieu ordinaire et pour faire en sorte qu'aucun enfant ne reste sans solution d'accompagnement

  • dès 2012, remplacement progressif de tous les contrats aidés par des professionnels mieux formés, plus qualifiés, sur des contrats de trois ans renouvelables une fois pour accompagner les enfants

  • un accompagnement individuel adapté, pour les situations où l'accompagnement collectif n'est pas suffisant, en poursuivant la réflexion sur les AVS destinés à l'accompagnement des enfants dans leurs différents lieux de vie (école et hors temps scolaire), gérés en partenariat avec les associations, afin de sécuriser leur gestion sur le plan juridique et financier

  • l'amélioration des pratiques d'évaluation des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) en matière
    d'orientation et d'accompagnement scolaires pour une meilleure équité de traitement et une meilleure adéquation aux besoins de l'enfant grâce à la diffusion d'outils d'évaluation et à la généralisation des évaluations en situation de scolarisation

  • une École toujours plus accessible grâce au développement de formation des enseignants à la prise en compte du handicap dans le cadre d'un module de formation dédié et l'adaptation des manuels scolaires

Depuis cette conférence, outre le recrutement de 2 000 AVSco, le ministère de l'éducation nationale en lien avec le ministère de la solidarité et de la cohésion sociale a lancé, avec les associations, plusieurs groupes de travail pour définir les nouvelles modalités d'accompagnement des élèves en milieu ordinaire, organiser la reprise des AVS par les associations, ou encore redéfinir les missions
et les objectifs des établissements spécialisés.

Mise à jour : juin 2012

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants